Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Torturée et déjà cible... super cible maintenant ! (pour ma sécurité : voir document du 28 fév 2014)

2 Mars 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

003545    Torturée et déjà cible..  super cible maintenant!  (pour ma sécurité : voir document (le voir plus bas !) du 28 fév 2014 )

* pour comprendre la gravité extrême de ma situation et des procédés criminels que eje subis pour me faire taire sur mon affaire et mes plaintes en cours (dont internement arbitaire dès juillet 2013  et torture électronique depuis 12 nov 2013)  voir l'ensemble (résumé + Documents)  de mon affaire de nature politique (remontant nommement jusquà Nicolas Sarkozy), intitulée : "Parce que j'ai parlé de lobby juif moi Beatrice EL BEZE, issue de la  communauté juive.." ... et ses méthodes monstrueuses avec collaboration des administrations,  sur la page d'accueil de mon blog, en cliquant sur ce lien :   http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/

 

... le 28 fév 2014 était la date du délai prévu pour mes "observations écrites"   (délai d'un mois après le réquisitoire définitif daté du 29 janv 2014 ) .. et mon imprimante étant tombée en panne au moment de l'impression, pour ne pas rater la fermeture du TGI (où je me suis rendue, tampon faisant foi), j'ai du écrire manuellement et rapidement ce document (dans des conditions d'extrême fatigue car torturée*/ lire plus bas)  pour éviter le non lieu abusif démandé dans le réquisitoire (le voir ci dessous) du Procureur ; ce document que j'ai écrit aggrave (si c'est encore possible..) le danger où je suis dans mon affaire car il dénonce officiellement les méthodes utilisées "pour me faire taire sur mes plaintes en cours" en justice .. or vu tout ce qui a déjà été fait à mon encontre pour me faire taire (voir  toute l'affaire dans le lien, dont entre autres internement arbitaire et torture..) et vu ce qui est fait actuellement à mon encontre (aggravation monstrueuse des méthodes de torture) il est raisonnable de penser que je suis effectivement en danger de méthodes radicales plus rapides encore... raison pour laquelle, en légitime défense au sens pénal du terme, je décide de faire connaitre publiquement mon courrier.

 

*le soutien dont je parle dans mon courrier ci dessous est celui du Réseau Voltaire ; voir lien article d'Alain Benajam Président Réseau Voltaire en cliquant ici : Béatrice EL BEZE persécutée par l'état pour délit d'opinion et de rebellion  

            

  ... et voilà ce que je subis déjà actuellementet qui sont des méthodes officieuses et criminelles de destruction orchestrée :  par poursuite intensifiée et destructrice de privation intentionnelle de sommeil par harcèlement electronique chaque nuit et en ce moment en quasi permanence la journée aussipour me démolir au logement HLM (blindé de fréquences basses, d'ultrasons puissants, de fréquences hautes, résonnance..) empêchant tout sommeil et tout repos autre que comateux... et rendant mon logement inhabitable (or je n'ai que ce lieu de vie..)... + depuis le 12 nov 2013... -  soit environ trois mois après ma sortie de l'hopital (internement arbitraire) et alors que j'avais disparu définitivement de l'espace public et êtais muselée tant par le dossier psyhiatrique que par les menaces de réinternement (sije reparlais de harcèlement / lire résumé affaire) ... :  apparition soudaine de douleurs de "brulûres" ("à la tête" et dans le corps) permanentes depuis et à intensités variables et parfois atroces durant des heures et ressemblant exactement à celles décrites par les victimes de "torture electronique" (par micro ondes ciblées à distance).. (en plus de la douleur physique j'ai déjà perdu en quatre mois presqu'un tiers de mes cheveux, devenus pauvres en raison des micro brulûres permanentes) ; voir lien avec infos sur la torture électronique, en cliquant ici :

  extrait  : "méthodes de technologies de pointes aux seules mains des services secrets", "utilisées pour élimination progressive de la cible= assassinat ciblé.. 

Les méthodes de Sarkozy et des siens dès fin 2002 (début de mon affaire, Sarkozy était déjà ministe de l'Interieur...) et ensuite, sont semblables à celles du "harcèlement criminel en réseau", ainsi : on fait harceler (et provoquer et salir) la cible ... on fait faire des faux et fausses déclarations) par les administrations "aux ordres" (police, justice, université, OPDHLM..)... on fait passer pour fou (y compris en internant par la force) pour nettoyer toute l'affaire... et enfin quand (on pense que) la victime est suffisamment isolée, on "l'élimine" (progressivement ou pas)  pour plus de sécurité...

obervations-ecrites--internemetn---28-fev-2014.jpg

  ci dessous, extrait du Réquitoire du 29 janv 2014, mentionnant

on y lit ceci : " l'examen des différentes auditions et pièces de la procédure , indpendamment du souhait de Mlle EL BEZE de s'en désengager" , ne mettait en évidence aucune des infractions pénales dénoncées " .

....(!!!)   cette déclaration a été faite en occultant (c'est la méthode consacrée du TGI Nanterre dans le traitement de toutes mes plaintes..)  tous les documents et preuves que j'ai apportés dans ma plainte à l'appui de mes qualifications pénales choisies ("faux et usage de faux par personne dépositaire de l'autorité publique, harcèlement grave et caractérisé.." etc.) / (voir d'autres documents dans le lien cité plus haut).... de plus mon audition dans cette plainte a eu lieu en mai 2013. .. j'ai fait des demandes écrites et nominatives d'audition de témoins en juin 2013, qui n'ont toujours pas été audionnés à cejour,  contrairement à ce qui a été dit dans le Réquisitoire... et ai été internée arbitrairement peu après, dès le 01 juillet 2013...  afin de me faire taire sur mon affaire et sur 4 mes plaintes avec partie civile dont celle ci et celle contre la police (voir lien) ; mon discours ayant été qualifié par les psychiatres, de "discours délirant à tonalité persécutive" .(!) ;  voilà les méthodes dignes de pires dictatures, et que l'on doit à Sarkozy et les siens, en soidisant  démocratie française.

resquisitire-du-29-janv-2014---plinte-madeuf.jpg 

    quelques documents dont celui ci de J. NEMO aussi, qui récapitule ce que j'ai subi à l'université ( car  la présidence a tenté  ne plus fin 2011 de me licencier  via un conseil de discipline au terme d'un grave harcèlement en règle dès 2006 et ensuite ; voir davantage de documents sur ce lien

atesstation JNEMO de nov 2011     

1 page défense nemo 2011

page 1 bis défense nemo 2011

page 2 défense nemo-copie-1

 adéfense nemo 3 2011   Num-riser0172.jpg  

 

: *Pour info:  Mon affaire, toujours en cours, illustre parfaitement les méthodes monstreuses et criminelles incitées et couvertes par l'ultra sioniste Nicolas SARKOZY et les siens   -  impliqué nommément par courriers adressés à lui en mon soutien par des responsables politiques ou professionnels (notamment dès 2006 / voir lien affaire) -   ..  (Sarkozy) qui était ministre de l'Intérieur dès 2002 (date du début de mon affaire) puis Président du Conseil Général des Hauts de Seine (où j'habite) de 2004 à 2007...  puis Président de la République de 2007 à 2012 ... et à ce jour nombre de ses "pions" sont toujours en place que ce soit dans les services du Ministère de l'Intérieur..  ou dans le réseau mis en place entre autres dans le 92, son fief et "laboratoire expérimental" (je le cite) dès 2002.

     ... et ce que je subis notamment depuis le 12 nov 2013, à savoir la "torture électronique"  24/7!   -   et ce après avoir été internée arbitrairement en juillet 2013 pour me faire taire sur mes plaintes en cours et sur toute mon affaire  -  ... est une forme claire d"'assassinat progressif ciblé"... considéré souvent comme phase finale du "harcèlement criminel en réseau"  qu'illustre parfaitement mon affaire!  via la collaboration des administrations sur consignes dès fin 2002 (Sarkozy était déjà ministre de l'Intérieur..) et ensuite   ;  de plus dans mon affaire on connait les raisons de ce harcèlemeent en réseau criminel, uniquement lié à mes seules opinions politiques publiées : mon antisionisme ; et cet "assassinat ciblé" serait peut être déjà achevé à ce jour si je n'avais pas réapparue début 2014, avec soutien depuis, sur l'espace public  ;  ces technologies de pointe (microondes ciblées à distance 24/7 pour "brûler vif " et torturer atrocement et ainsi assassiner plus ou moins vite une cible sans laisser de traces..) requièrent une technologie de pointe qui ne peut être qu'aux seules mains de la défense militaire et de certains services secrets liés au Ministère de l'Intérieur (où certains membres peuvent tout à fait être toujours officieusement aux ordres de Sarkozy, actif dans l'ombre comme on le sait, via ses "taupes" et son réseau, pour "nettoyer" les affaires où il est impliqué ...). 

 

B.E (février 2014.)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article