Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

republication de ma "lettre ouverte " du 18 nov 2012 à C.TAUBIRA, Ministre Justice / par Beatrice EL BEZE

30 Mars 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

   003545 Mafia judiciaire collabo criminelle :  republication de ma "LETTRE OUVERTE" du 18 nov 2012 à Christiane TAUBIRA, Ministre Justice ...  (la voir plus bas !!!!).. en réponse à son courrier du 18 octobre 2012  .(le voir plus bas aussi!..  (+ le retour d'AR de ma lettre recommandée +  extrait du réquisitoire Ministère public en 2011 )   

 ... la suite a été un internement arbitraire( par la police et le rectorat)  en juillet 2013 pour me faire taire  sur mon affaire et sur mes plaintes en cours, malgré les preuves de mes dires....   + torture electronique !  depuis le 12 nov 2013.. (= "assassinat ciblé  progressif")  poursuivie à ce jour ...  voilà la réalité de la démocratie et des droits de l'homme en France !. ... /    voir toute l'affaire (résumé + documents)  ainsi que  ma situation actuelle et l'horreur que je subis, sur la page d'accueil,i ci :  http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/  /( mars 2014) 

 

__________________________________________________________________________________

 copié collé du texte pour une meilleure visibilité ..(voir la lettre originale elle même plus bas !!)

----------------------------------------------------------------------------------------------------

*  ici aussi le nom de mes oncles et tante agés et en province a été caché (comme partout sur mon blog) à leur demande et pour leur sécurité,

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Beatrice EL BEZE                                         à                                     Madame  C. TAUBIRA

35 allée de l’Arlequin                                                                            Ministre de la Justice,

Nanterre  - 92000                                                                                                          

                                                                                                       le   18 novembre 2012,                                

 

                                              « LETTRE  OUVERTE »  (selon les articles de loi  122-5 et 122-7 sur la légitime défense)

*Envoi en AR

Objet :  votre courrier réponse du 16 oct 2012  suite à mon envoi  AR auprès de vous  de la copie de ma  « lettre  ouverte»  adressé à  M. VALLS  du 04 oct  2012… / et ma dénonciation auprès de vous de la justice clairement dépendante et  «aux ordres»  dans mon affaire via de graves et notoires entraves à la justice  entre autres  au sein du  TGI Nanterre (toujours sous consignes de  Sarkozy et ses « Amis », dans mon affaire au moins..) ;  justice   qui  s’apparente dans mon affaire à une véritable  mafia judiciaire collaborant à des procédés criminels étatiques de la façon la plus abjecte qui soit .

 

Madame la Ministre,

 Je vous remercie d’avoir bien voulu me répondre et d’avoir envoyé mon dossier aux affaires criminelles et des grâces ; cependant vos services mentionnent un   «harcèlement»  dont je me plaindrais ,  aussi je reprécise ici qu’ il s’agit d’une affaire de nature politique  d’une vraie monstruosité  avec méthodes criminelles  et barbares à  l’instigation de Nicolas SARKOZY -  en tant que ministre de  l’Intérieur dès 2002  et parallèlement président du conseil général des Hauts de Seine de 2004 à 2007,  puis président de la république  -   que j’accuse nommément dans mon affaire  où il a reçu dès 2006 des courriers adressés à lui nommément  et en mon soutien d’abord par mon directeur de laboratoire à l’université Nanterre  (J.NEMO) et  le secrétaire national  du SNPTES ( C.DEVES)  puis  par des politiques (LCR,  Noel MAMERE ) ; affaire liée à mes seules opinions politiques publiées à plusieurs reprises à mon nom dans l’hebdomadaire politique international  Jeune Afrique l’Intelligent (JA)L  courant  2002  (où j’ai parlé entre autres de «lobby juif dans les médias» quant au traitement du conflit israélo- palestinien, moi même issue de la  communauté  juive..)   et qui est devenue encore plus monstrueuse  et menée  atrocement jusque sur mes proches dès que  N. SARKOZY a reçu ces courriers cités adressés à lui nommément.

 

 On est en effet bien au delà du seul harcèlement dans cette  affaire mais dans ce que je nomme  en conscience,  des méthodes « nazisionistes »    et ce qu’il s’agisse de la traque et psychiatrisation politique  menée sans relâche dès 2004  (et toujours à ce jour…) d’abord sur moi  puis  jusqu’à ‘l’horreur sur mon père dès 2006 ( en profitant lâchement  de sa myopathie de longue date .)...,  d’invention de «maladie juive génétique très rare »  en ces termes exacts par le professeur Pascal  RISHMANN, urologue du CHU Rangueil Toulouse,  pour justifier  en mars 2007 de l’état soudainement atroce de mon père quelques jours après ses accusations de faux dossier psychiatrique…;  de faux et usage de faux et  fausses déclarations sordides sur ma santé mentale  faits dès 2006 et ensuite  par des responsables  d’administrations sur consignes sarkoziennes et en entente établie  (à savoir :  commissaire de police  Mr CLOUZEAU,  présidente université  Nanterre, Mme  B.MADEUF,  secrétaire général Mr D. RAMOND,  direction OPDHLM  Nanterre et OPDHLM 92 ....) … ou de falsification sordide dès 2006 de documents officiels en justice (sur mon enfance et adolescence et placement à la DDASS)   pour me faire passer pour  «très violente »  sans rien à l’appui,   alors que c’est moi qui étais victime de violence  physique récurrente par ma mère  ;   ces faux et usages de faux  et falsification cités  .. -  tous objets de mes plaintes  en cours avec partie civile  -  … visant à faciliter,  sans le moindre dossier médical  à ce jour ni aucun  incident à l’appui,   un internement arbitraire destiné à me faire taire tant sur mes opinions politiques que sur ma dénonciation des méthodes criminelles de  Nicolas. Sarkozy  ensuite..   ;  ou qu’il s’agisse encore de claire forme de torture physique  par privation de sommeil dès fin 2002 et  que je subis sans relâche nuit après nuit au logement HLM par harcèlement  sonore ( prouvé ) réitéré de St Cloud à Nanterre,  via  entre autres les moyens techniques sonores éprouvants  de la police  (ultrasons, vibrations,  fréquences très basses..etc )   et ses moyens humains (par provocations  incessantes, agressions physiques,  menaces de mort, etc ..  par des indics  locaux   utilisés  par la police  locale  de Nanterre (dans le 92, fief sarkozien UMP )  et logés par l’OPDHLM en entente  établie avec la police  et la préfecture  - dans le cadre de ce je nomme un « réseau mafieux institutionnel criminel » toujours actif à ce jour  dans le 92, mis en place  par Sarkozy  et que j’ai dénoncé clairement récemment dans ma lettre à Mr VALLS- -

 

Pour plus de détails je vous renvoie à ma  « ettre ouverte » du 04 octobre 2012,  adressée  à M. VALLS,  Ministre de l’Intérieur, en raison de l’absence totale et illégale de recours où je suis,  y compris en Mairie et en justice ; vous y trouverez les principaux noms et documents (témoignages, attestations , courriers..)  quasi tous portés sur mon blog fait pour ma sécurité ( dont voici à nouveau le lien : http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/ et émanant de professionnels,  de politiques et y compris familiaux   (et portés aussi en justice à l’appui de mes dires dans mes plaintes avec partie civile en cours) ,  dont tous les documents  cités ici.



Je  tiens  donc  également  à dénoncer clairement ici  auprès de vous,  qui  êtes ministre en charge de la justice,  le grave problème de justice rencontré dans le traitement de  toutes mes plaintes par,  entre autres, le TGI Nanterre,  second plus grand tribunal en France  et partie prenante par collaboration  preuves à l’appui, dans les méthodes criminelles que je dénonce  dans mon affaire, instaurées par Nicolas SARKOZY et  relayées par les siens (les « Amis de Sarkozy) dans le 92  ;   car on ne plus parler de justice (dans mon affaire),  loin s’en faut !,  à propos de ce tribunal de triste réputation mais  bien de véritable  mafia judicaire  (idem  pour le TGI de Cahors)  digne des pires dictatures où il s’agit d’ (in) justice  gravement dépendante et « aux  ordres ».

 

..Le pire étant que  ces magistrats et juges continuent de  pouvoir sévir et récidiver en toute  tranquillité  ;  ainsi je nomme le Procureur du TG Nanterre  Mr Philippe  COURROYE,   de triste réputation comme son tribunal,    mais aussi la magistrate toujours en poste Sylvie DAUNIS,   doyenne des juges du TGI,  qui utilise et continue d’utiliser tous les moyens à sa portée pour entraver,  avec récidive délibérée,  mes plaintes -  à savoir : consignations  exorbitantes  fixées à 10 000 euros  en 2009 … puis  à 5000 euros en 2011 (alors quelle connait parfaitement mes faibles moyens financiers ). pour tenter de bloquer à tout le moins retarder mes plaintes avec partie civile,  m'obligeant  ainsi à chaque fois à faire Appel .. (documents  joints ) pour les rétablir à 1000 euros /...ordonnance (par cette doyenne) de convocation psychiatrique auprès d'experts en 2010,  avec rien à l’appui  et malgré  toutes les preuves et témoignages de mes dires  dans mes plaintes et alors que je dénonce une traque et psychiatrisation politique étatique dans mon affaire …( document joint )..  / .  récente (re)nomination  (par cette doyenne ) du juge Jacques GAZEAUX  sur ma plainte contre Mme MADEUF (présidente université Nanterre  pour « faux et usage de faux  par personne dépositaire  de l’ autorité publique.. »)  alors que j’ai déjà dénoncé  auprès de cette même doyenne  par courrier AR,   les méthodes et entraves à la justice  déjà exécutées par ce juge, dans le cadre d’une mascarade  d’audition d’une autre de mes plaintes  en cours, à savoir ma  plainte  « falsification  de documents officiels en justice » , plainte où il est déjà nommé en tant que juge ) /… requalification tactiquement systématiquement à la baisse  ou carrément occultation  des qualifications  graves et appropriées  que j’ai portées dans mes plaintes (telle par exemple  celle contre Mr RAMOND, secrétaire général université Nanterre pour  « association de malfaiteurs  »… etc.)  et ce dans le but de  contourner et minimiser autant que faire se peut mes plaintes en cours avec partie civile …/.. et tout cela en profitant du fait que je n’ai pas d’avocat  - les seuls ayant manifesté  jusqu’à présent  leur  soi disant désir de me défendre,  roulant d’évidence  dans mon affaire pour la partie adverse, au vu de nos échanges par mails et au téléphone..) -

 

 Il ne s’agit  donc plus de justice dans le traitement de mes plaintes mais d’un véritable festival d’entraves gravissimes à la justice, faites sur d’ évidentes consignes en entente établie jusqu’en justice et qui constituent, je le dis haut et fort,  une claire collaboration à des procédés criminels par les magistrats cités, qui font honte à la Justice et au ministère de la  Justice en France.  

 

De même le Tribunal Administratif de Versailles ( 92)   clairement aux ordres lui aussi dans mon affaire,  a rejeté sans argument valable toutes mes requêtes pour graves abus de pouvoir et a légitimé  ainsi   tous les actes répugnants de la direction de l'université  de Nanterre  dès 2008  et ensuite à mon encontre   (à savoir :  confection de faux et usage de faux au président du comité médical départemental,  (ma) mise à isolement total dès 2008 dans un local éloigné,  seule et sans travail,  au vu et su de tous..,  retrait de ma prime d’adjoint technique,  déclassement  scandaleux  dans l’unique  proposition de poste (inventé pour moi sur place)  dès 2010 et en ces termes exacts ! « à la vérification de  l’état des sanitaires,  toiles d’araignées, propreté des poubelles etc.. des espaces verts dans toute l'université » …. et ce afin de faire comme si je n’avais  plus toutes mes facultés mentales et étais « dangereuse pour les autres »  )  ……..mais pire, malgré les preuves incontournables apportées dans mes requêtes,   ce tribunal a écarté le « droit de retrait des fonctionnaires » que j’ai invoqué  légitimement en justice pour refuser de me rendre à des convocations médicales- pièges  mettant ma liberté et ma sécurité en danger  car précédées de faux très graves sur ma santé mentale par la direction de l'université et objets de mes plaintes en cours…, et ce tribunal a osé juger que j’étais tenue d’obéir aux ordres de mes supérieurs ! et d’aller à ces convocations  médicales  (et donc  daller gentiment me faire passer pour folle à interner via des faux faits sur consignes étatiques sarkoziennes).Je n’ai pu faire appel de ce jugement d’une rare iniquité et d’un rare cynisme car il faut un avocat pour faire Appel après du Tribunal  Administratif..avocat que je n’ai pas car vu les fortes pressions dans cette affaire,  les seuls avocats ayant accepté de m’assister à ce jour roulent d’évidence,  au vu de leurs propos par mails et au tél avec moi, pour la partie adverse).

 On est donc là aussi dans une infâme mascarade de justice couvrant le pire et collaborant clairement à des procédés criminels sarkoziens.

 

Par ailleurs,  malgré l'envoi de ma lettre ouverte adressée  à M. VALLS,  datée du 04 oct 2012 et suivie à ce jour d’aucune réponse,  les méthodes à mon encontre se poursuivent avec acharnement (entre autres :  harcèlement sonore technique et nocturne au logement HLM  sévère via la police, empêchement arbitraire de travailler, mascarade dans le traitement de mes plaintes  en cours ..) .. et même ! confection à nouveau le 14 oct 2012  (et donc malgré ma lettre à M VALLS)  de nouveaux blogspots  gravement diffamants mis sur internet et faits sur consignes (de Sarkozy et ses « amis »  ) avec usurpation de ma photo et mon identité, me faisant passer pour folle à interner en urgence  etc.. ; porter plainte ne sert à rien malgré car le TGI Nanterre de même que le tribunal  de Versailles (auprès duquel  j’avais déjà fait Appel  en 2008 d’un classement «sans suite »  pour des fait similaires ) collaborent à ses infâmes méthodes malgré la gravité de la diffamation publique  caractérisée  -  comme ils l’avaient  déjà fait en 2008 face aux sites » Beatrice El BEZE et la paranoïa », pourtant  faits avec usurpation de ma photo et de mon identité et mis partout sur le net  durant un an,  avec scène de viol, fesses de femmes noires, faux documents (objets de me plaintes en cours ) ..etc..et propos racistes. (je  cite : «  je suis juive mais je n’aime pas les juifs »)  m’étant faussement attribués .. –

Ce sont  là des méthodes  dignes toutes des pires dictatures  et qui,  bien que méthodes  sarkoziennes,  perdurent et s’aggravent en intensité  sous ce  gouvernement  du Président  F.HOLLANDE.   Devrai je  en déduire que l’ensemble de  ces méthodes criminelles et barbares dans mon affaire sont  « couvertes »  aussi par le  gouvernement actuel de Mr HOLLANDE ?

 En attendant,  je n’ai d’autre choix que de les dénoncer comme je peux et haut et fort pour ma sécurité  et partout où je peux le faire y compris auprès de vous puisque la Ligue des droits de ‘Homme - que j’ai  à nouveau contactée ces jours  ci via la directrice du service juridiques, Mme Isabelle DENISE  que j’ai eue au téléphone   -   continue, malgré l’envoi de ma lettre  à Mr VALLS,  de me refuser toute aide et ce sans arguments valables.

 D’où ma question : Dans quelle sorte de  «démocratie»  et de «justice» somme nous en France ???   pour que  les pires méthodes et la pire barbarie soient ainsi possibles et poursuivies à l’encontre d’un citoyen  lambda (et contre ses proches)  n’ayant de plus commis aucun délit,  par  les institutions  et au vu et su de tous !  . et  soient couvertes en justice malgré des plaintes en cours avec partie civile assorties de nombre de preuves et de témoignages et attestations de  (ma) bonne santé mentale,  ainsi :

 Quelques documents que je joins  à ce courrier, pour preuves de mes dires  :

 *Lette ouverte adressée  en AR à Mr VALLS du 04 oct 2012   /  *courrier de Mr J.NEMO ((mon) directeur de  laboratoire  (CILDA)  univ Nanterre  et  de mr C.DEVES ( secrétaire national l SNPTES  adressé à  Sarkozy en mon soutien  le 31 janv 2006  / * courrier (en mon  soutien)  la LCR adressé à Sarkozy  en mars 2006, /  courrier de Noel MAMERE adressé en mon soutien  à Sarkozy en mai 2006  /  témoignages de F. MAGANI dès fin 2002 sur le harcèlement nocturne et technique à  mon logement à  S t Cloud  / *témoignage en juillet 2006 fait par Mr C. DEVES ( secrét nat  SNPTES)  à mon  domicile la nuit sur le harcèlement nocturne  y compris technique  que j’y subis . / * témoignage de ma tante en mai 2007  sur les accusations de mon père à l’hôpital devant elle et moi, (y compris sur les termes de « maladie juive génétiques très rare » confirmés par le docteur OMEZ devant elle et moi)  et sa  déposition à la gendarmerie /    *Consignation de 2009 à 10 000 euros  dans ma  plainte pour falsification de documents officiels en justice.. /    *Consignation  en 2011 à 5000 euros dans plainte contre Mme MADEUF pour  « faux et usage de faux par personne dépositaire de l’autorité  publique.. » /   *Appels en justice de ces deux consignations citées    / *nouvelles consignations  fixées à 1000 euros suite à  mes  Appels cités ci dessus  /   * expertise psychiatrique sur ordonnance de la doyenne Mme DAUNIS  (à laquelle je ne me suis pas rendue puisque rien ne permettait en fait de la rendre obligatoire..)  / *non lieux  gravement diffamatoires )  par la juge N.  TURQUEY  en 2009, puis par la juge  S. COMBES en 2012 …(dans ma plainte contre la police pour embarquement menottée  en 2004 suivi de menaces d’internement  avec soins forcés, faites le lendemain  par le commissaire  Mr CLOUZEAU  sans dossier médical ni justification ni alors ni depuis)   . / *  appels  de 2009 et 2012 des 2 non lieux  cités de la juge N .TURQUEY, puis de la juge S. COMBES dans ma plainte toujours en cours contre la police  (appels gagnés    par moi seule sans avocat,   non en raison de l’indépendance de la justice mais uniquement en raison de l’énormité des procédés d’entrave à la justice cités  et  l’énormité des diffamations relayées par les juges cités     (telle  entre autres cette déclaration du commissaire Mathieu CLOUZEAU en audition en 2011,  que  je  cite  :«  je me suis aperçu (dès 2004)  que Beatrice EL BEZE ne jouissait pas  de toutes ses facultés (mentales) »  etc ),        rendant impossible,  malgré les pressions,  le maintien de ces non lieux,   d’autant que mes plaintes sont sur mon blog tous documents à l’appui. ; ma plainte est donc toujours «en cours d’information »….  / * non lieu gravement diffamant  en2009 par le  juge  Yves RAVALLEC, du TGI Cahors fait en occultant entre autres   le témoignage de ma tante et sa déposition à la gendarmerie en mai  2007 sur les accusations de mon père  à l’hôpital devant elle et moi )  /  *mes 2 courriers  en AR à Mme DAUNIS ,doyenne des juges TGI Nanterre,  en 2010 suite à son ordonnance d’expertise  psychiatrique  jointe) / *Courrier du  2011 à Mme DAUNIS, doyenne des juges,  pour dénoncer les méthodes du juge Jacques GAZEAUX  lors de mon audition dans ma plainte pour « falsification de documents  officiels en justice» / *jugement  de mon Appel, par le tribunal de Versailles confirmant le « classement  sans suite» du  Procureur de  TGI Nanterre,   dans ma plainte pour  «diffamation grave et caractérisée,  avec usurpation de mon identité et  de ma photo » concernant les sites  publics (sur internet)   « Beatrice EL BEZE et la paranoïa » /  défense écrite en mon soutien  produite par Mr  J.NEMO  le 05 déc 2011 / .. attestations de ma bonne santé mentale de  2003 à 2012 répétées   à plusieurs  reprises)  par  notamment Mr NEMO , mr DEVES, mes oncles et  tantes  SANCHEZ , … et par les professeurs   T .LABICA et C. LAZZERI , Mme C. HAPPY TCHANKOU …/ témoignage du  15 sept  2012 par Mme C. HAPPY TCANKOU….

 

 Dans  l’attente de votre réponse,

et dans l’espoir que vous  voudrez bien comprendre que l‘excès n’est pas dans mes propos mais  bel et bien,  preuves à l’appui, dans les méthodes barbares que je continue de subir à tous niveaux,  et jusque sur mes proches, sans le moindre recours et face auxquelles je reste,  plus que jamais à ce jour,  en danger réel pour ma liberté et ma sécurité,

 

je  vous adresse, Madame la Ministre, mes respectueuses salutations.

 

 

                                                                                                      Beatrice EL BEZE,

*Copie  en AR à Monsieur le Président de la République, François HOLLANDE.

-------------------------------------------------------------------------------

  voici (le document de)  cette  lettre ouverte .......  

 

    1er-page-lettre-taubira--18-nov-2012.jpg

   page 2 taubira 18 nov 2012     

page 3lete à taubira 18 nov 2012

 

    page 4 et fin lettre à taubira 18 nov 2012-copie-1

  voici le courrier  du 18 oct 2012   auquel j'ai répondu par ma lettre ouverte ci dessus: . le courrier dont il est fait mention par le chef de cabinet est ma lettre ouverte à M.VALLS du 04 oct 2012. :  http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/article-republication-de-mes-lettres-ouvertes-a-m-valls-f-hollande-fin-2012-123123422.html

lettre-de-taubira--18-octobre-2012.jpg

* preuve  de reception  le 26 nov 2012,  de ma lettre ouverte  AR à C. TAUBIRA , ci dessus..

 

 ar-de-taubira-du-26-nov-2012.jpg *****************************_______________________________________________________________.....  et voici ci dessous cet extrait  du Réquisitoire, fait à mon encontre le 28 oct 2011 dans ma plainte contre la police... - (plainte pour "embarquement menottée en 2004 et le lendemain menaces (par le commissaire CLOUZEAU, d'internement avec soins  forcés, sans justification ni le moindre dossier médical psy ni alors ni depuis") -   ... d'où est tirée  cette déclaration mensongère de bout en bout du commissaire  Mathieu CLOUZEAU, faite en  audition (au TGI Nanterre)  en  2011  et qui  prouve à elle seule la collaboration criminelle de la police et de l'OPDHM (=prefecture) dès 2004 dans mon affaire et ces méthodes nazies que je dénonce et qui perdurent à mon encontre à ce jour ....entre autres ces déclarations délirantes du commissaire M.CLOUZEAU faites en 2011  et de l'OPDHLM (= préfecture) en 2010, sur ma santé mentale (où je ne "jouirais plus  (depuis 2004), de toutes mes facultés mentales"  dixit le commissaire  M. CLOUZEAU .. et cela bien sûr sans le moindre incident ni le moindre dossier médical à l'appui ! ni alors ni depuis ! (comme d'hab..) et en déni ( par le TGI nanterre, véritable mafia collabo criminelle ) de toutes les pièces et preuves dans ma plainte ;.. voilà les petites méthodes locales sarkoziennes !!! ...déclarations dont on ne se lasse pas ..(car le dénommé M.Clouzeau est décidément un grand comique à ses heures.... à moins qu'il ne jouisse pas lui même de toutes ses facultés (mentales) ??? .).. .c'est ça la psychiatrisation politique .. et les méthdoes de sarkozy et de sa clique  et ses valets ...  .admirez le niveau.. et le travail..(mon père a eu droit dès 2006 aux mêmes ignobles "saloperies"! écrites sur son compte, et pire encore, pour le faire passer pour fou et dangereux avec faux dossier psychiatrique fait à Leyme le 8 sept 2006 (alors que j'étais moi même déjà menacée d'internement depuis fin 2004 par la commissaire M.Clouzeau .) .. puis les nazis de la clique sarkozienne l'ont fait taire début 2007 atrocement (avec invention à posteriori de "maladie juive génétique très rare" ) .juste après ses accusations de faux dossier psychiatrique ...(voir toute l'  affaire sur page d'accueil du blog) 

 

commissaire clouzeau..____

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article