Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  -  Victime de méthodes criminelles monstrueuses(voir affaire) dont  Assassinat progressif  en cours par Torture Electronique,via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...!

Regardez comment la direction collabo de l'Univ. Nanterre( B.MADEUF, D.RAMOND) fait passer quelqu'un pour fou dangereux avec rien à l'appui

7 Novembre 2008 , Rédigé par .béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

Regardez comment la direction collabo de l'Univ. Nanterre( Bernadette MADEUF, Didier RAMOND) fait passer quelqu'un pour fou dangereux avec rien à l'appui

  

insert de juin 2017 !!! ma plainte  avec partie civile contre B. Madeuf déposée en 2008 avec est  laissée en plan illégalement par le TGI Nanterre depuis juillet 2016 car ai gagné (seule et sans avocat mon appel de non lieu en 2016 dans cette plainte  contre B. Madeuf , pour " faux et  usage de faux et association de malfaiteurs.(avec Police)"    ,.... et ai gagné mon procès  en mars 2017 avec maitre Coutant Peyre (avocate connue)  contre mon internement  arbitraire en 2013 par la  Police  et le  Rectorat   en association de malfaiteurs ..  aussi suis torturée  électroniquement  plus que j mais en meurtre officieux  car la clique judéonazisioniste (=Sarkozy  et les siens) est t dans  "la merde" .puisque  que mon internement   d'office mafieux  était sensé décrédibiliser ma parole ...;.

                                          ************

   oct 2008.../  Voici  ici les preuves , tous documents  à l'appui plus bas  dans cet article, notamment  le faux   du 17 juillet 2008 commis par  la présidente de l'université paris 10 Nanterre,  Bernadettre MADEUF, adressée au président du comité médical départemental, ...et plus bas le témoignage récent du 8 juin 2009! de trois profs de nanterre .. et le faux  écrit par le secrétaire général, Didier RAMOND, dès oct 2006 ..., il s'agit de grave "collaboration "faite sciemment par la direction  de l'université  de nanterre paris 10, aux  procédés criminels du nazisioniste  Sarkozy  ( pour me faire passer, à l'aide de déclarations délibérément mensongères, diffamatoires et pas même crédibles chronologiquement (notamment au vu des rapports d'aptitude professionnels , de 1999 , 2000, 2001, 2003, 2005, 2005, 2007 ci dessous),et sans aucune preuve ni incident, ni le moindre dossier médical à l'appui!, pour une folleparanoiaque  :"pensant qu'il y a un complot visant à l'interner ", et "dangereuse pour les autres et pour moi même",  par "agressivité" ..et " avec troubles du comportement "      

 D.RAMOND et B. MADEUF ont fait ces faux sciemment sur consignes sarkoziennes : D.RAMOND  en oct 2006, et  B.MADEUF en juillet 2008  (et donc peu après la création de mon blog fait pour ma sécurité en fév 2008,  tous documents à l'appui) alors que je ne parlais pas jsuque là  de l'université, dans mon blog  ) ;   B. MADEUF a pondu  son faux après le faux de D. RAMOND ( qui est peut être antidaté, le voir dessous , et de toute façon  aussi peu  crédible au vu de tous les rapports d'aptitude professionnelle cidessous y comrpis et notamment celui de 2007, postérieur au  faux de D.Ramond ); ces faux ont été faits par la  direction afin d' aider la police à me faire taire sur les méthodes criminelles de Sarkozy et étouffer l'affaire  EL BEZE, monstrueuse et liée à mes seules opinions politiques antisionistes publiées à mon nom, sur la communauté juive, dont je suis issue par mon père, / pour comprendre voir l'accueil du blog

Ces faux ont été faits  deplus par la direction, e par Mme MADEUF présidente, alors que celle ci   était parfaitement informée de toute la gravité de l'affaireet du danger pour ma vie,  par mon directeur J. NEMO et moi même depuis 2006 - 2007, tous documents à l'appui, et donc y compris de ma plainte  déjà en cours contre la police pour: "embarquement menottée  à lhopital le 23 déc 2004 suivi de  menaces d'internement  avec soins forcés, faites par le commissaire le lendemain sans dossier médical ni justification, ni alors ni depuis....,  /  et de ma plainte alors déjà en cours pour "mise en danger grave de la vie de mon père"   ..il s'agit donc, d'après le code pénal, de faux et usage de faux par personne dépositaire de l'autorité publique, fait en participation à association de malfaiteurs,  avec mise en danger de la vie d'autrui (au moins de mon intégrité psychique, vu les menaces  par la police, d'internement avec  soins forcés) .. la peine encourue est de 7 ans de prison et 10000 euros d''amende (cf code pénal)  

...car ces procédés (de l'université)  mettent en danger ma liberté et ma sécurité dans le contexte grave de mon affaire que l'administration de l'université connaissait  tous documents à l'appui ! depuis 2006!!  2007!   et  via l'utilisation qui peut être faite  de ces écrits de la présidente de l''université  faits  le 17 juillet 2008 au Président du comité médical départemental,   et qui  rendent  donc possible  la décision de mesures coercitives pour des soins forcés à mon encontre, par décision d'une autorité supérieure (préfet...) ..  c'est à dire  un possible internement. .. et cela sur la base de déclarations délibérément mensongères et gravement diffamatoires !!! par l'administration de l'université, destinées à me faire passer pour "une folle paranoiaque dangereuse de longue date " (!!!),  via les consignes de la clique sioniste au pouvoir ( car une mise en invalidité psychiatrique , qui faciliterait donc un internement, servirait à  me faire taire sur  l'ensemble de cette affaire qui révele les méthodes criminelles de Sarlozy 

  
. cette présidente Mme B ernadette  MADEUF ose écrire sciemment ce qui suit en sachant que c'est  la définition même des motifs de 'l'internement  ( " elle fait preuve d'agressivité.(..) elle peut constituer  un danger pour elle même et pour les autres "  et cela sans  aucune preuve , ni  incident , même mineur, à l'appui.!!!... et en déni de toute la réalité des faits et des preuves qu'elle a .sous le nez .....  de plus ces courriers de l'administration sont  incohérents chronologiquement et par  décisions  de l'administration ..... qui dans  l'assurance de son impunité et, dans son mépris de ma vie  et de mon petit grade (adjoint technique ) , ne s'est même pas donnée la peine d'écrire quelque chose de  vraisemblable et crédible ... car  j'ai travaillé normalement, sans jamais aucun incident ou plainte , et à l'accueil ! des étudiants , jusqu'aux  vacances 2008 et  jusqu'à mon départ volontaire le 02 juillet 2008 .... et ils  écrit le 17 juillet 2008 , en mon absence, donc,  que je suis inapte à l'emploi!!.(( voir le titre du courrier  de la présidente : inaptitude d'un agent )..  et  refusent  depuis la rentrée de me donner du travail  dans un autre service   en me maintenant dans une pièce seule,  sans téléphone,  avec 10%  (150 euros environ ) de  ma fiche de paye en moins depuis juin 2008 ( ce qui n'est pas légal)..... et matraquée de convocations médicales destinées à me faire passer pour dingue et inapte ..(hallucinant leurs  sales méthodes  "mafieuses" qui puent les consignes par le pouvoir en place . ignoble)....

! regardez bien les dates  sur tous les documents qui suivent !.. et qui prouvent  à elle seules  l'invraisemblance  et le caractère  grotesque et mensonger de ces écrits  délirants par l'administration , pas même fichue d'écrire un truc crédible chronologiquement... ce qui n'est pas étonnant d'ailleurs vu  l'assurance qu'ils ont de leur totale impunité quels que soient les mensonges qu'ils écrivent sur moi ..


                                   -------------------------------
petite historique utile et nécessaire qui vous fera vite comprendre les consignes  sarkoziennes données à la  direction de Nanterre  au moins  dès 2006....... 
J.NEMO, mon directeur  et C.DEVES, alors secrétaire national  du SNPTES,  ayant écrit  dès 2003, 2004, 2005 sur mon affaire, puis en 2006  tous deux à SARKOZY (cliquer ICI )   j'avais  donc  informé la direction de 'l'université en 2006 tos documents à l'appui   pour plus de transparence, et pour  la tenir au courant du dossier ,vu la gravité des méthodes et le  danger pour ma vie.) , ... 5 mois  après son courrier à Sarkozy  les locaux de J.NEMO, en place depuis 17 ans dans l'université , ont été  tout à coup supprimés! .. et réattribués nulle part ( la présidente ment quand elle écrit sur le document mis  plus  bas que son labo a été transféré au Val de marne , c'est faux! , il est rattaché à l'université comme avant , mais sans locaux désormais , JNEMO me l'a confirmé  ces jours ci encore ).... ce qui a permis dès sept 2006, de me mettre au placard  à la scolarité (  seule dans une pièce vide,  sans clef, et  sans téléphone, a faire du seul et simple  tri de courrier pendant huit mois..de septembre 2006 à mai 2007 .. .  tout le  monde sur place s'étonnait de mes surprenantes nouvelles conditions de travail.. voyant que je ne craquais pas malgré la provocation , la direction  a changé de tactique et m' a ensuite  tout à coup imposée un travail très pointu  administrativement ,de gestionnairere de discipline ( " arts et spectacle")   en mai 2007, et  à l'accueil des étudiants, mais sans la formation  suffisante et indispensable nécessaire, et sans le matériel indispensable qu'avaient  tous mes autres collègues ( imprimante , tampon ),  .. et avec en prime, humiliations   régulières  par ma nouvelle chef (connue  et choisie pour ça) , et  en public ..  histoire de me pousser à la faute ... comme je  n'ai pas fauté, ni craqué ( voir le  rapport professionnel mis plus bas, d'octobre 2007 ),  mais  que j' ai  par contre créé mon blog  début  2008 pour ma sécurité documents à l'appui , et  les consignes étatiques  se sont  alors accélérées!  et ordre a été donné de me virer de mon travail par tous les moyens en me faisant passer pour dingue , et  le rapport  gravement mensonger et diffamatoire de ma chef et vide, a donc été fait sur consignes dès mai 2008 , me faisant passer pour inapte et cinglée.. avec  pressions sur les syndicats pour qu ils ne s'en mêlent  pas ... et  voici la suite ....                                              

001.jpg


madeuf faux de juillet 2008

  voici donc  cidessus cette lettre du 17 juillet 2008 de la présidente de 'l'université, B.MADEUF, au président du comité médical départemental .. c'est un  "faux" écrit par B. MADEUF, et un ramassis révoltant de mensonges abjects et cela à chaque ligne!!!  exemple:  le laboratoire de mon  exdirecteur, J NEMO  n'était pas du tout  isolé / il n'a jamais été transféré au val de marne,  et  iln'a plus de locaux nulle part depuissept 2006 (soit peu après quil ait écrit avec C. DEVES à SAEKOZY en mon soutien en janv 2006 ) après 17 ans sur place  .... je n'avais pris aucun arret pendant deux ans! depuis mon arrivée à la scolarité ... j'étais très bien notée dès mon arrivée sur la campus et ensuite (voir docs plus  bas) ..bref c'est un ramassis de mensonges délibérés à tous niveaux... 

et voici encore un faux écrit cette fois par D. RAMOND dès oct 2006 ( que j'ai découvert dans mon dossier adminsitratif en sept 2008) faux dans le même style et toujours sans preuve, or  mon  blog fait pour ma sécurité  (que B. MADEUF cite comme preuve de ma soi disant folie) n'existait  pas à cette époque!!!!  mais mon directeur et moi avions déjà fait part officiellement de l'affaire à l'administration documents à l'appui dès juin 2006,,...car mon directeur J.NEMO avait écrit en janv 2006 avec C. DEVES,  à SARKOZY pour relayer mes dénonciations ,(et il a eu très vite ses locaux supprimés 5 mois plus tard , après 17 années sur place...et transférés nulle part ailleurs depuis ), écrit  tout aussi nauséabond et non crédible chronologiquement que celui de B MADEUF et adressé également au président du comité médical départemental ...bref ces deux faussaires (B.Madeuf,et D. Ramond)   m'ont fait sur consignes sarkoziennes, la totale!,  avec " troubles du comportement,  "dangerosité pour les autres et pour soi- même".."agressivité," .. "elle croit qu'il y a un complot visant à  linterner" (=paranoia) "... et c'est le plus comique (sil lon peut dire)   ! car ces écrits sont  justement destinés à aider à me faire bel et bien interner!.... et ils ont même écrit le mot "incohérente" à mon sujet dans un courrier àdressé Mme DUBAR, la docteresse de l'université,( qui avait bcp de mal à y croire tellement c'est gros!, ai je appris ensuite )préalablement aux convocations médicales    ... voyez le tableau : " une paranoïaque  incohérente et dangereuse avec troubles du comportement .. franchement ça fout les jetons quand on lit ça . ...hallucinant !..ignoble !.. comment ne pas être écoeurée, révoltée par ces faux abjects fait sciemment et sans rien à l'appui, pour carrément aider  la police à me faire interner arbitrairement  ... et me détruire par soins forcés en contexte de mon affaire .. il s 'agit donc bien là avec ces faux,  de collaboration à des procédés criminels (  et que mon père a vécu dès 2006 lui aussi et  jusqu'à l'horreur) doc ramond troubles comportemtn

 ce faux  du 04 oct  2006, écrit par le secrétaire général  a été suivi pourtant de mon affectation dès 2007 comme gestionnaire d'une discipline,  et à l'accueil des étudiants!.. .  étonnant n'est ce pas ... de refiler un poste en contact avec les profs  les étudiiants et même les parents d'étudiants  qui à loccasion  venaient dans mon bureau) -.....  à une  soi disant  cinglée..  


 et  tout d'abord voici le   témoignage récent  du 8 juin 2009!!! , de 3 professeurs  de 'luniversité de Nante rre où je travaille ( l'un d 'eux a voulu que son nom ne soit divulgué que dans l'e cadre de l' université , mais pas sur mon blog, donc j'ai caché son nom et sa signature  ici


et  maintenant  regardez ce rapport professionnel du 10 octobre
2007!!!!  qui suit ..!!!. surprenant . s'il était vrai que je présentais des  soi disant " troubles du comportement empechant (mon) intégration dans les services ".. (cf document ci dessus)  comme l'écrit lsecrétaire général , D.RAMOND le 04 oct 2006...

....question :comment puis je  alors être normale en oct 2007,??? !! .... une miraculeuse rémission  ??... et  qui plus  est ,dans un nouvel environnement ,avec travail   imposé  par les mêmes  responsables de l administration  de l'université  paris 10 nanterre,   dèpuis   mai 2007....c'est à dire postérieurement au  courrier  si alarmant du secrétaire général , le  4 oct 2006    qui m'a affectée  peu après y compris à l'accueil des étudiants en salle A'2, , jusqu'àu 01juillet 2008,  ( date où j'ai décidé, sur conseil du syndicat SNPTES, de me  faire mettre en arret maladie jusqu'aux vacances  essentiellement pour échapper au harcèlement sur place par ma chef ) dans le service) ... .....de plus l'arrêt  maladie dont le secrétaire général parle dans son  courrier  grotesque (l' arrêt  du 02 /05 2006 au  20/07/2006 ) était une hernie discale , IRM à l'appui, et n'avait  donc rien à voir avec un  problème "psy.".. comme  il veut le faire croire . car j'avais demandé à cette période un CLM à cause de mon état physique et de la hernie discale et entorses à répétition , mais ce congé longue maladie m' a été refusé par le comité médical.... qui aurait bien voulu me mettre en arrêt mais uniquement pour raison psychiatriques!   

ignobles mensonges  et procédés de la part de l'administration.;  prouvés par l' incohérence  de ses décisions  ensuite .. .... car .comment  imposerait on et laisserait -on seule dans un bureau  à recevoir des étudiants ,  et des professeurs et des parents  ,à l'occasion,( ça m'est arrivé)  et  à l'accueil  du public  plusieurs heures par semaines, et souvent seule  dans une salle spécifique, à cet effet pour  guider les étudiants et faire les inscriptions,   une agent ayant des "troubles du comportement "inquiétants ???? qui " empêchent son intégration dans les services de 'l'université " (. s'il faut en croire les écrits du secrétaire général dès oct 2006.)????!!....et comment cette agent pourrait elle  ensuite obtenir  ce rapport professionnel  suivant ( du 10 oct 2007,) quelques mois plus tard ????!!.... chronologiquement il 'n''y a aucune vraisemblance dans ces écrits et décisions de l'administration à mon sujet .; y compris quand on me laisse  tranquillement  à l'accueil  du public jusqu'aux vacances d'été 2008, pendant  que je reçois convocation sur convocation  médicale  pour mon inaptitude et ma dangerosité sil faut croire la présidente .. ...invraisemblable et débile  et pour cause , puisque ce sont de minables mensonges. de al direction .
                              

à propos de la lettre nauséabonde de la présidente le 17 juillet 2008 ...


au delà des insanités diffamatoires sans la moindre preuve 'à l'appui ni incident cité, du style " fait preuve d'agressivité ... elle peut constituer un danger pour elle même et ses collègue ", (???!! diffamer qui ??quand ???comment ??? ..car dire de B. MADEUF depusi 2008 qu' est une ignoble faussaire collaborant sciemment à des procédés criminels, et protégée en justice par la clique de sarkcozy, ce nest pas diffamer mais dire la stricte vérité, preuve à l'appui ) tout le reste de son courrier est également incohérent, et un tissu de mensonges à chaque ligne..
- ainsi on lit dans son courrier (voir au dessus) : " mlle EL BEZE a travaillé de nombreuses années dans un laboratoire isolé"..(???!!!) . rassurez vous nous n'étions au fond du désert, mais en plein milieu des étudiants , au 3ème étage du batiment A.. , avec des salles de cours et laboratoires et étudiants à coté de nous... et les étudiants attendaient leurs cours jsuque devant notre porte!......... puis on lit, "le laboraoire soù elle travaillait ayant été transféré dans le Val de Marne".. faux! mon idrecteur, J NEMO m'a reconfirmé que le CILDA ce mois ci encore ( mai 2009) que son labo n'a jamais été transferé dans le Val de Marne, ni nulle part, , et il est toujours rattaché à luniversté Nanterre , mais privé de locaux !depusi juin 2006 ( confisqué les locaux!, tout à coup , 5 mois après son écrit à sarkozy, donc... or J.NEMO était sur place; avec des locaux depuis 17 ans.. )

-mais le plus savoureux dans ce courrier grotesque et délirant, est cette phrase " elle a la conviction d'un complot visant à la faire interner".. ahahaha on rirait si ce n'était tragique ..( car cette bonne femme cynique connaissait déjà ma plainte déjà en cours contre la police pour embarquement menottée à lhopital suivi de menaces d'internement avec soisn forcés faites par commissaire le lendemain sans justification ni dossier médical ni alors ni depuis !!!!!!!!!)...... et on lit dans le même courrier blindé de mensonges pour me faire passer pour folle dangereuse :'"elle fait preuve d'agressivité "...et ensuite plus bas " ..je pense qu'elle peut constituer un danger pour elle m^me et pour ses collègues " .. c'est à dire la définition même du motif d'internement!.." donc oui, au vu de la gravité des diffamations sans preuves de la présidente adressées au président du comité médical départemental, j'ai toute raison de parler au moins d'un complot visant à me faire interner !

puis toujours aussi gratiné et grotesque, on lit .." le comportement de Mlle EL BEZE n'a fait que se détériorer depuis son arrivée sur le campus. Elle fait preuve d'agressivité et diffame ses collègues " ( voir son courrier plus haut ) ,or mon arrivée sur le campus remonte à 1999 !!!(voir courrrier de la présidente qui le confirme ) aussi comment mon ex directeur J.NEMO, (directeur (du CILDA Université nanterre 10) avec le quel je travaillais donc depuis 1999, jusqu'à 2006,) aurait il pu me noter 20/20, plusieurs années de suite , et me soutenir ensuite en écrivant ces attestations en ma faveur en 2005 et 2006 et ce courrier à SARKOZY y compris en 2006!, , cliquez ici DOCUMENTS adressés à SARKOZY, par J. NEMO, LCR, Noel MAMèRE, C. DEVES , etc.. et TEMOIGNAGES .. si ce que la présidente (qui de plus connaissait parfaitement ces documents ) ose décrire était vrai ?????!!!... question: quel directeur soutiendrait sa secrétaire au bout de 6 ans et ,quel secrétaire national d'un syndicat , écriraient tous deux à SARKOZY en 2006 si j'étais la "paranoiiaque diffamante au comportement détérioré et agressif dès mon arrivée en 1999 " que la présidente décrit !!! ( il suffit de lire les courriers de J.NEMO et de C.DEVES pour voir que la direction de l'université ment éhontément et délibérément. aussi bien en 2006 qu'en 2007, dans ses écrits faits dans mon dos , bien sur ..).....de plus quels actes d'agressivité ?? contre qui ??? quelles diffamations ??? contre qui???.. rien n'est précisé et pour cause! ce sont des mensonges et des accusations totalement gratuites, délirantes et sordides de la part de cette présidente , raison de son absence de preuves , en dehors de mon blog de victime sans recours qu'elle cite , et blog , photocopié par l'administration avec plein de documents capitaux manquants (un vide blanc à la place des documents ), comme par hasard.. ou illisibles avec les agrandissements absents ( alors qu'ils existent sur le blog)..... qu'ils ont envoyé, expurgé des preuves de mes dires , au comité médical!......car voici par exemple (outre le courrier adressé à SARKOZY le 31 janv 2006 par J.NEMO, et C. DEVES, et visible dans le lien présent au dessus ) la notation de 2003 ,2002, 2001, 2000, , le rapport d'aptitude professionnel de 2004-2005, et de 2007 (le système des notations ayant disparu depuis quelques années) tous élogieux à tous niveaux, .... qui peut croire que mon directeur aurait écrit tout cela depuis 1999, et notée ainsi pendant des années si j'étais la cinglée agressive et diffamante depuis mon arrivée en 1999 sur le campus comme ose l'écrire la présidente !.. ou bien insinue t elle que J.NEMO et C.DEVES, et la LCR et N.MAMERE, qui ont écrit eux aussi à SARKOZY en 2006 pour me soutenir ,(voir le lien plus haut ) et mes oncles et tantes , et nièce et son mari, seraient tous de dangereux paranoiaques, eux aussi ? ???!!!, ainsi que les profs qui ont témoigné en ma faveur récemment en 2009 ???!!!!.... ça commencerait à faire beaucoup de fous dans l'affaire dans ce cas !...

voici ma notation en 2003....notée 20/20.. pas mal pour une folle paranoiaque diffamante dangereuse agressive inapte! ..blalblalbla



en 2004-2005 , voici mon rapport d'aptitude professionnelle..




Couverture

et à nouveau le dernier rapport d'aptitude professionnelle d' octobre 2007!! à l'université paris 10 nanterre (

 

 

 

 

et ci dessous rapport professionnel de 2001.. notée 19,5/ 20.!!!..pas mal ppour une personne dont le "comportement se détriore dpeusi 1999,"... sil faut croire les saloperies écrites par la présidente de l'université






rapport professionnel de 2000.. 19/20 .. voyez j'ai progressé d'année en année jsuqu'à 20/20.. pas mal pour une folle




rapport professionnel de 2002..notée 19, 5....

de même quand la présidente écrit " ses absences répétées gènent le fonctionnement du service où elle est affectée" .. ignoble mensonge de plu! car je n'ai eu qu'un seul arret maladie , depuis deux ans! où je suis affectée à la scolarité .et il s'agit de l'arrêt volontaire de juillet 2008, sur conseil du syndicat , pour échapper au harcèlement sur place par ma chef
j'ai eu par contre un accident du travail (entorse osseuse en février mars 2008) ,et donc ce n'est pas un arret maladie.. mais quitte à raconter n'importe quoi sur mon compte ,pourquoi l'administration se generait elle ??? on n'est plus à un mensonge près ... vais je bientot lire que je me suis baladée toute nue en hurlant dans les couloirs de la scolarité ??... au point où en sont les responsables de l'administration en matière d'invraisemblance ,et de diffamation bien délirante à mon sujet , on peut s'attendre à tout..


de même la phrase " il semble que ce soit un problème antérieur à sa nomination à l'université " relève du même procédé nauséabond de la part de la présidente , qui feint encore une fois de ne pas comprendre malgré toutes les preuves qu'elle a sous le nez et dans mon dossier depuis longtemps, .....car pour tenter encore de me faire passer pour une folle paranoiaque mais de longue date cette fois ci !!, la présidente feint d'ignorer tant l'article de presse ( Canard enchainé ) à ma demande , que mon procès au tribunal adminstratif (contre la direction de l' 'Ecole Normale , et procès que je n'ai pas perdu..) dans une affaire si scandaleuse que le secrétaire national du SNPTES a parlé par écrit " d'honneur bafoué" et de "graves préjudices moraux et professionnels "à mon encontre ....

enfin quand on lit ( toujours de la part de la présidente dans son courrier du 17 juillet 2008 ) " sa fàçon de servir et ses nombreuses erreurs ont conduit à engager une procédure disciplinaire " .. toujours AUCUN exemple ou incident cité à en preuve de ces diffamations gratuites et sordides ... écoeurant ! car qu'ai je fait qui permet de stigmatiser ainsi ma "façon de servir"?? rien n'est cité ;..car elle n'est pas même "capable de le dire .. même Alain FAVENNEC secrétaire national du SNPTES qui a vu le rapport fait à mon encontre par ma chef , ( chef aidée par la la DRH de l'université , et de la DRH notamment )m'a dit quil s'agissait d'un rapport quasiment vide....car il s'agit d'erreurs mineures ( chaque gestionnaire , donc moi aussi, traitions plus de mille candidatures! ) et il n'y a jamais eu aucune plainte d'aucune sorte à propos de mes inscriptions et dossiers traités )
( de plus je me suis retrouvée avec un travail imposé dès mai 2007, sans que m'on demande mon avis et particulièrement pointu administrativement, ( la chef a décrétéque j'avais" la cervelle pour" je la cite ) mais avec formation au lance pierre, et des " débrouillez vous !" à répétition!!.. par la chef quand je posais des questions... et sans le matériel nécessaire ( que mes autres collègues avainet , imprimante , tampons) 5 mois sur douze!... avec humiliations délibérées à la clef ........voilà la statégie grossière pour tenter de de parler d'insuffisance professionnelle !.. ( comme m'en a menacée le secrétaire général le 28 mai 2008 en convocation, après la lecture de ce rapport artfficiel fait à mon encntre : "c'est le docteur ou le licenciement pour insuffisance profesionnelle ! ". (je le cite ).... et pourquoi pas la pendaison, tant qu'on est ??!.. ........ pour des fautes mineures ( dont des fautes de vue ), sans conséquences aucune sur le traitement des dossiers d'inscription , et il n'y a jamais eu le moindre retour de dossier ou de courrier ni la moindre plainte ... donc le conseil de discipline décidé à mon encontre le 28 mai 2008 , (sur la base d'un rapport fait le 15 mai 2008 par la chef, sur conseil de la direction, (et avec aide directe pour la rédaction , de la DRH) est à la fois gravement abusif , grotesque et indécent!!.. comme le sont les retraits de presque 10% de ma fiche de paye depuis le mois de juin et qui se poursuivent tous les mois à ce jour .. (150 euros environ , et sans justification apportée )..

voilà l'ensemble des procédés bien ignobles de l'administration de l'université de Nanterre, en relais de ceux de la police et du ministère de l'Intérieur , ... pour tenter de me dégager de mon travail, en me faisant passer pour inapte à l'emploi ( alors que je garde toute l'energie qui me reste pour justement assurer mon travail , malgré le harcèlement sonore que je subis au domilice nuit après nuit ( certaines nuits sont plus dures que d'autres .et; le harcèlement est inégal. d'une semaine à l'autre , mais maintneu sans relache ) .et le rapport du 10 octobre 2007 prouve que j'y arrive malgré tout et que j'assure quand même mon travail normalement..
à propos du devoir de réserve ......

.. mais à cause de mon blog (fait fin janvier 2008) il y a eu urgence encore plus grande pour le pouvoir en place de me faire passer pour folle paranoiaque dangereuse, histoire de nettoyer mon affaire et mes dénonciations .. tout en contiuant de me faire démolir au jour le jour au logement ......, car les fous ne travaillent pas , c'est bien connu.... et travailler donne du crédit socialement .... donc il est devenu urgentissime de me faire dégager de mon travail. par tous les moyens , y compris en faisant faire des fausses déclarations sordides par la direction de l'université . pour faciliter une mise en invalidité psychiatrique et un internement potentiel... ( l'administration, à court de procédés , et qui n'en est plus à une obscénité près à mon sujet , pourrait aussi vouloir se servir de ce blog pour invoquer le devoir de réserve !, alors que je suis gravement victime de 'l Administration et à tous niveaux : police (contre qui j'ai porté plainte en cours) , justice qui "couvre", et direction de l'université.,contre qui je viens de portér plainte également ., . )


le syndicat (SNPTES) qui m'a dit par aailleurs (via A.FAVENNEC, nouveau secrétaire national que j'ai vu dèbut juin 2008, puisque C.DEVES n'est plsu secrétaire national depuis 2008 ) ,avoir accepté de me défendre , n'a voulu fait aucun écrit depuis fin mai 2088, date où je l'ai saisi , pour me venir en aide (pour comprendre cliquez ici

ce qui m'oblige donc également à prendre moi même ma défense en parallèle, notamment en informant via ce blog au plus vite ..

et parce que j'en assez d'être salie par n'importe qui,  je remets ici certains documents pour preuves ... 

, et pour  vous rassurer  ..encore  voici un document  où on parle  de mon comportement sur plusieurs années. à l'Ecole Normale . peu avant mon arrivée à Nanterre )...

 


   et là  encore, à propos de mon intelligence interprétative....


et ce rapport professionnel  , peu avant mon arrivée à Nanterre ..






et cet article de presse  (à ma demande ) de mars 1999 dans le Canard Enchainé ,
peu avant mon arrivée à Nanterre .... et après que j'ai fait un procès au tribunal administratif contre la direction de l'ENS, procès que je n'ai pas perdu)..



Num-riser0082-copie-2.jpg















....

 

 

 

...ou encore  ce document  qui parle d"'honneur bafoué , de procédure que je n'aurais  jamais du connaitre .". etc.., qui fait référence à cette affaire, et écrit en 2000, alors que j'étais déjà  à  l'université  de Nanterre....



 et ce courrier qui parle à mon sujet de "longue période conflictuelle qui ne lui incombe pas" ... et  de "préjudices moraux et professionnels tout au long de l'année écoulée "...



       
   

                                                   ****************************************

empechement de travailler depuis un an , et la traque psychiatrique se poursuit malgré encore  le récent témoignage  du 8 juin 2009 , de 3 professeurs  de 'luniversité de Nanterre où je travaille ( l'un d 'eux a voulu que son nom ne soit divulgué que dans l'e cadre de l' université , mais pas sur mon blog, donc j'ai caché son nom et sa signature  ici


   

     



"réponse à un vieux con ( M.T)... "


Ma révolte, mon cher, a passé les années,
Je ne m'y cherche plus mais je m'y suis trouvée,
C'est une révolte grave et mûrie par le temps,
Un noyau dur et froid qui ne craint pas les ans....

Je te laisse la tienne au charme suranné,
Pour les soirs souvenirs, les récits d'épopées,
Car la mienne est de celles qui font les destinées,
Quand la tienne fleurit ce que dure un printemps...

Ne crois pas pour autant que j''ai toujours seize ans,
Mon regard est plus vieux et mes mots plus mordants,
Mais si j'ai aujourd'hui plus de force qu'hier ,
C'est que le temps n'a pas ma révolte fait taire,

S'il y a du talent, quelque grâce à mes vers,
Là où d'autres te lassent à chanter le même air,
C'est qu'au coeur j'ai gardé cette fleur douce- amère,
Qui au tien a fâné depuis déjà longtemps.


Béatrice EL BEZE ( poèmes protégés à la S.G.D.L) ..

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article