Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

"Lettre ouverte" urgente à Thierry Meyssan, Président Réseau Voltaire/ 18 juin 2014 / par Beatrice EL BEZE

18 Juin 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

 081159

  Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents ) et tout ce que je subis, sur la page d'accueil, ici :  http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-    

 

* pour comprendre les faits qui précèdent  lire  LETTRE OUVERTE à ALAIN BENAJAM, Président Réseau Voltaire France / par Beatrice EL BEZE         

 

  et lire    LETTRE OUVERTE" DU 11 JUIN 2014 A ALAIN BENAJAM ET THIERRY MEYSSAN : PRESIDENTS RESEAU VOLTAIRE / Beatrice EL BEZE     

 

  *Je m'autorise en légitime défense au sens pénal du terme, à montrer quelques  mails privés d'Alain Benajam  ci dessous pour preuves de mes dires, car sinon personne ne me croira ;

 

                                                  *******************************************************

 

   " Lettre ouverte" urgente à Thierry Meyssan, président Réseau Voltaire / 18 juin 2014 / par Beatrice EL BEZE

 :                           

  •  objet :  Danger imminent pour ma sécurité, en raison des agissements d'Alain Benajam, Président Réseau Voltaire France

 

  Beatrice EL BEZE                           à                                           Thierry Meyssan, président Réseau Voltaire                                                                                                       

                                                                                                          18 juin 2014,        


  Bonjour, Thierry Meyssan,

 

Je suis Beatrice EL BEZE - ( 0660839079 / b.elbeze@yahoo.fr (mais mail peu sûr car piraté et surveillé / adresse "Skype beatriceelbeze1" ) - .

  Pardon de vous déranger mais je dois vous joindre en urgence pour ma sécurité et vous demande si possible de me joindre (au tél ou skype si vous pouvez) car il y va réellement de ma vie dans une affaire de nature politique avec persécutions déjà monstrueuses et fortes pressions  ;  affaire où vous avez, m'a dit Alain Benajam, choisi avec lui fin mars 2014 le nom de Maitre Coutant Peyre afin de faire la procédure juridique pour contester mon internement forcé de juillet 2013.. .et j'avais pourtant depuis début fév 2014 le "soutien juridique et politique" du réseau Voltaire via Alain Benajam (voir cet article de son blog ou il l'a écrit le 07 fév 2014  (cliquer sur) Béatrice EL BEZE persécutée par l'état pour délit d'opinion et de rebellion ;  Or Alain Benajam, en qui j'avais remis ma confiance, n' a toujours pas entamé depuis 4 mois et demi la procédure prévue et promise que le Réseau Voltaire s'est engagé à travers lui, à supporter y compris financièrement... et Alain Benajam m'a bloquée ! ces jours ci le 14 juin au soir sur sa page Facebook sans aucune explication (et me demande par mail le lendemain de "l'oublier définitivement !"(!? / voir mail plus bas). Le procédé est d'autant plus grave.qu'il me laisse ainsi et sciemment dans une situation terrible, en danger du pire face aux menaces qu'il connait  des autorités françaises (notamment de ré internement avec injections) qui peut être imminent désormais pour me faire taire sur toute mon affaire et sur le sujet de la torture électronique. En effet ce lâchage soudain et inexpliqué par alain Benajam est assorti d'une campagne de graves diffamations publiques sur ma santé mentale, orchestrée par son ami  Patrick 'd ''Hondt, responsable Metatv, et cela depuis (cliquer sur)  'l'émission du 15 mai 2014 sur la torture électronique et sur mon affaire ; émission que j'ai proposée et voulue et à laquelle j'ai participé avec Peter Mooring, responsable Fondation Stopeg, que j'ai choisi et fait venir en France. Lémission s'est passée à sa plus grande satisfaction  Il m' a d'ailleurs remerciée publiquement sur le site de sa fondation depuis son retour aux Pays Bas, car il s'agissait là d'une première en France et en Europe de façon visible sur ce sujet si grave et officieux et qui demande beaucoup de courage. J''avais l'accord d'Alain Benajam pour faire cette émission et sa confirmation encore le 13 mai 2014 de vive voix, quant au soutien du  Réseau voltaire et de l'imminence (la semaine suivante avait- il dit) du déclenchement de la  procédure juridique propre à me protéger vu les sujets particulièrement graves abordés (torture electronique et mon affaire) publiquement dans lémission. Le lâchage soudain par Alain Benajam équivaut donc à un feu vert pour les autorités et leurs menaces à mon encontre ... et cela alors que j'attends depuis 4 mois et demi la procédure prévue que Maitre isabelle coutant Peye  lui a dit   "être certaine de gagner face aux manquement flagrant" dans la procédure (de mon internement forcé en juillet 2013) " (voir :mail plus bas) ;inter nement exécuté pour me faire taire sur mon affaire et mes plaintes en cours avec partie civile.. et suivi ensuite dès nov 2013, de torture électronique non stop depuis.

 

Il y a donc aujourdhui des raisons bien plus grandes encore de m'interner et me faire taire .J'ai en effet pris des risques énormes depuis fév 2014, après ma rencontre avec Alain Benajam (documents remis sur mon blog à propos de mon affaire /  lettre du 23 av 2014 au Procureur pour dénoncer mon internerment et réactiver mes plaintes avec partie civile / émission sur la torture électronique et sur mon affaire) ; mais j'ai pris ces risques en transparence totale avec alain Benajam, que j'informais de tout, et uniquement parce que j'avais le soutien qu'il me confirmait, du Réseau Voltaire.

 

 Par ailleurs le Réseau Voltaire,via Alain Benajam est partenaire de Metatv,et patrickd 'Hondt, ami d'Alain Benajam, a commencé sa campagne de grave diffamation publique (pour me faire passer avec rien à l'appui, pour une folle paranoiaque incohérente = même diffamation et méthodes que la police et le lobby sioniste,dans mon affaire) en toute connaissance lui aussi de mon affaire, du danger où je suis et des persécutions que je subis déjà et des menaces de réinternement qui pèsent sur moi.  Alain Benajam est resté et reste silencieux depuis un mois devant ces diffamations graves (où son inaction ne peut avoir le manque d'argent comme excuse cette fois ci)  contredisant pourtant son soutien affiché et  refuse de répondre malgré mes demandes d'intenvention par lettre ouverte du 11 juin 2014, adressée au Reseau Voltaire et à vous, pour les faire cesser.

 

Je suis maintenant lâchée par Alain benajam (depuis le 14 juin2014 ) et gravement diffamée en continu toujours à ce jour entre autres par vidéo publique MetaTV toujours en ligne depuis le 21 mai  2014 avec ces termes  : "confuse", "folle",  " cest vrai qu' on peut parler de forme de paranoia, mais elle ne veut pas l'accepter " etc...). Il s'agit là d'une diffamation constante et caractérisée contre de plus une victime (moi) persécutée depuis fin 2002 et torturée non stop par torture électronique depuis nov 2013...  et je ne peux rien faire ni porter plainte pour diffamation publique puisque la procédure de contestation de mon interrnement arbitraire n'est pas enclenchée, ce qui aide aussi à faire casser mes plaintes et mes appels de non lieux dans mes plaintes graves en cours, faites pourtant toutes preuves à l'appui. Ces procédés sont donc particulièrement ignobles

 

.Ces diffamations par Patrick d'Hondt et ce lâchage par Alain Benajam, à mon encontre, décrédibilisent aussi et nuisent gravement à la cause des victimes de la torture électronique en France. En cela aussi c'est gravement irresponsable.

 

Et il est difficile de croire à un hasard dans ces actes simultanés de diffamation publique et de lachage, mais il est bien plus probable (vu les agissements et propos d'Alain Benajam depuis un mois / voir mails plus bas ) qu'il s'agisse là d'une action conjointe ("diffamation- lâchage) concertée, programmée et préméditée : la diffamation aidant alors à couvrir le lâchage prévu...

   
   Aussi, vu la particulière ignominie des procédés à mon encontre et le danger où je suis (car on peut me réinterner et me  détruire via des injections, me mettre sous tutelle en soins obligés ect ...pendant que la "dissidence", via Alain Benajam et  Metatv,  me salit et me lâche ), je m'autorise en légitime défense au sens pénal du terme, à montrer ces mails privés d'Alain Benajam  ci dessous pour preuves de mes dires (car sinon personne ne me croira) ; dont ce mail ci dessous du 04 juin 2014 d'Alain Benajam adressé à moi et qui vous aidera à comprendre les raisons invoquées maintenant par lui qui écrit tout à coup qu'il  "doit sauver sa propre peau" ..(!??)  Je n'ai cessé de lui dire de vous appeler pour vous mettre au courant de la gravité et urgence de la, ma, situation, puisqu'il dit depuis 4 mois et demi  ne pas avoir trouvé l'argent.,à savoir 3600 euros, qui deviennent du coup le prix de ma sécurité (via l'enclenchement de la procédure). Ce jour Alain Benajam, comme je le pressentais, me lache sciemment et de façon gravement irresponsable, me laissant être diffamée publiquement, déjà torturée et seule face aux autorités, sans aucune défense. Je suis légitimée à redouler le pire à mon encontre maintenant vu les procédés déjà utilisés dans mon affaire (à mon encontre dès fin 2002 et à l'encontre de  mon père dès 2006). Voilà pourquoi je dénonce fortement ses actes au regard de leur gravité extreme en contexte et de leur orchestration sans doute préméditée ; et voilà pourquoi je demande votre aide car je suis à ce jour terriblement exposée (par les risques cités pris)  si le Réseau Voltaire me lâche à travers vous aussi, car plus personne ne m'aidera désormais.

 Thierry Meyssan, vous êtes Président fondateur du Réseau Voltaire et je vous respecte et vous pense et vous espère homme intègre et homme d'honneur ; l'affaire est, vous le voyez, gravissime et le danger où je suis également (isolée et  sans soutien désormais, livrée de fait aux autorités et à leurs pires menaces pour me faire taire  ;  autorités aidées  par certains ( Alain Benajam et patrick d'Hondt) ) de la dissidence qui me salissent publiquement en boucle en évidente collaboration pour me faire passer pour une "folle", ou me lâchent en plein danger.  Aussi j'attends votre appel, n'ayant aucun autre recours désormais dans une affaire avec déjà de terribles persécutions avant ma rencontre avec Alain Benajam, raison de son soutien. Ce lâchage sans la moindre explication aujourd'hui n'en est que plus épouvantable et irresponsable ! au vu des risques que j'ai pris et de ce que j'encours .Je ne veux pas croire que vous pourrez vous taire devant de tels monstrueux procédés et ne pas respecter les engagements pris par le Réseau Voltaire (à travers Alain Benajm,) vis à vis de moi, alors que ma sécurité, mon nom, mon honneur et la poursuite de persécutions pires encore par les  autorités, en dépendent... et quand il suffit d'enclencher cette procédure prévue supportée par le Réseau Voltaire, avec Maitre Coutant Peyre pour me protéger du pire.

Dans l'attente de votre réponse,

Beatrice EL BEZE (18 juin 2014)
•______________________________________________________________________________       

 mails par ordre chronologique.. (ai caché volontairement le nom de l'avocat. que vous connaissez )  

-_____________________________________________________________________________________

 

  Le Mardi 11 février 2014 15h47, Alain Benajam <a.benajam@gmail.com> a écrit :

Bonsoir,

Maître Coutant Peyre après avoir examiné votre dossier a constaté que la procédure obligatoire pour un internement administratif n'a pas été respecté et avec certitude le deuxième jour. Elle propose donc une assignation des responsables de cet internement auprès du tribunal de grande instance de Versailles avec une demande de dommages et intérêts pour préjudice subi et pertes de salaire éventuellement. Il serait bon que vous puissiez obtenir un certificat de bonne santé mentale auprès de n'importe quel médecin même généraliste deux serait bien.

 

 Elle demande 3000 € de provision pour engager la procédure l'ensemble de son action pourrait coûter 6000 € on peut demander plusieurs dizaines de milliers d'euros de dommages et intérêts. Je vous dirais dans 5 ou 6 jours si le Réseau Voltaire peut vous avancer la somme qui serait remboursée en cas de gain.

 

Maître Coutant Peyre est certaine de gagner, le manquement à la procédure légale est trop flagrante.
Donc


1- Cherchez un ou deux médecin (de vos amis) pour obtenir un tel certificat 2- Attendons 5 à 6 jours pour lancer la procédure avec les fonds nécessaires. Elle me dit avoir déjà passé pas mal de temps pour s'assurer du bien fondé du dossier, elle s'est déjà occupée de cas similaires d'internements abusifs qui sont en fait choses courantes. Bien à Vous

AB
__________________________________________________________

...ai rappelé alors à Alain Benajam au tél  qu'il m'avait clairement dit pourtant que le réseau Voltaire supporterait la procédure financièrement vu mes maigres moyens financiers et vu la nécessité que le Réseau Voltaire soit derrière cette procédure, vu les fortes pressions dans mon affaire. Il en a convenu..

  • ------------------------------------------------------------------------------------------------------------- .  
  • Le Mercredi 9 avril 2014 15h06, Alain Benajam <a.benajam@gmail.com> a écrit :
    Chère Maître,
    Ci joint l'adresse de Béatrice El Beze.
    Beatrice EL BEZE :
     35 allée de l'Arlequin,
    92000  Nanterre
    e mail: b.elbeze@yahoo.fr
    tel 0660839079.
    Au sujet d'une procédure judiciaire de contestation d'internement du 1er juillet au 25 juillet 2013
  • .
    Facture:
     Réseau Voltaire France
    8, rue Auguste Blanqui
    93200 Saint Denis
    Sincères salutations
    Alain Benajam    
      ----------------------------------------------------------------------------------------------------
  • Moi  a.benajam@gmail.com  
     
    11 fév
     Alain,  vous m'avez écrit  ""elle s'est déjà occupée de cas similaires d'internements abusifs qui sont en fait choses courantes." .. je suis certaine qu'il y a nombre d'internements abusifs .... mais un internement abusif  en contexte de 4 plaintes graves en cours avec partie civile  (dont une contre police )  et en contexte d'une affaire comme la mienne,  je ne pense pas que ce soit courant ..  ; s'il y  a gain avec indemnités, le réseau voltaire sera largement  gagnant, je vous en donne ma parole dès maintenant,  car je vous rendrai  largement  plus que le prix  de la procédure.
     je  me  dis aussi que sans doute votre soutien affiché (par l'article et par les démarches auprès de  maitre Isabelle) amène des réactions.... et peut être des pressions ?.. c'est ce dont j'ai eu peur tout à lheure  à vous lire et vous entendre ;...   je ne sais,  mais  j'espère que vous  et le Reseau Voltaire,  tiendrez le coup, car j'ai republié nombre de mes  documents hier (ce qui m' expose encore plus)   et l'ai fait en pensant que la procédure aura lieu,  aussi j'espère vraiment  qu'elle aura lieu, ...  pour au moins ne plus vivre dans la terreur d'un possible réinternement illegal  (plus que probable en contexte de mon affaire si jamais cette procédure n'a pas lieu pour attaquer le premier internement)   et lavée de ce dossier médical psychiatrique. Je préfère, si jamais je devais  mourir  bientôt  par torture electronique,.. mourir debout et libre, plutot que dans le silence sur mon affaire et enfermée en HP.. 
    Pour le cas  Allain Jules, je ne sais si vous le connaissez  ou pas personnellement,  mais les preuves de ses actes collabos ignobles sont  bel et bien là sous  vos yeux  par ses propos et ses articles ; voilà pourquoi je veux faire savoir  quand ce sera le moment.
     
     MERCI (car on ne le dit jamais assez )  pour  tout ce qui est déjà fait , et bon courage pour tout,  Alain .
    à bientôt
     B.E 

 __________________________________________ _________________________________________

Alain Benajam    

 
22 avr
Envoyez moi la facture de l'avocate je ne l'ai pas, il faut que je la paye, j'ai l'argent mais délais deux jours pour qu'il soit sur mon compte;
Il faut que je vois ça avec elle demain je ne l'ai pas eu aujourd'hui
 
AB  
_____________________________________________________________________

Alain Benajam Le Mercredi 30 avril 2014 10h23, <a.benajam@gmail.com> a écrit :

Bonjour,
je rencontre de nouveaux problèmes pour percevoir l'argent que je devais toucher mardi, il y a un nouveau retard, cela commence à m'affecter personnellement.car je n'ai plus beaucoup d'argent. Je téléphone ce matin à l'avocate encore mais elle m'a dit que votre cas n'était pas pressé. Je suis désolé quand je vous ai proposé de vous aider je pensais que cette somme arriverait sans problème ce n'est pas le cas j'espère qu'il n'y a pas de service la dessous. je fais le point aujourd'hui sur cette histoire de fric avec la personne en charge. désolé on essaye de gagner du temps.
  

AB
      ______________________________________        
        
      Le Mercredi 30 avril 2014 15h40, Béatrice EL BEZE <b.elbeze@yahoo.fr> a écrit :

... je comprends Alain, et merci de m'avoir rassurée par sms sur le fait quil y a juste un retard et que la procédure n'est pas remise en cause, car j'avoue que je respire mieux car , hier soir je m'inquiétais vraiment ... . .....mais le problème c'est que si l'avocate dit qu'il n'y a rien de pressé dans mon cas pour engager cette procédure c'est parce qu'en fait elle ne connait du tout pas la gravité de l'ensemble de mon affaire et des raisons de mon internement .., ni l'importance et la nécessité de sa procédure (de contestation de mon internement ) dans le traitement de mes plaintes réactivées .... voici le lien avec le courrier que j'ai du écrire récemment le 23 avril 2014 au Procureur et au Doyen des juges, .pour pouvoir aussi tenter d'être "crédible" dans mon Appel récent du non lieu dune de mes plaintes avec partie civile ... non lieux qu'ils font volontairement à toute vitesse en profitant du fait que la procédure n'a pas commencé ...et en se servant à chaque fois de ma fameuse lettre du 30 juillet 2013. écrite sous la menace . lien ici :.      "contre courrier" (grave) du 23 avr 2014 au Doyen des juges et Proc' TGI Nanterre

_________________________________________________________________________________
   
  après l'émission  du 15 mai Alain Benajam a gardé le silence et refusé durant 15 jours de me répondre concernant la procédure qui devait pourtant se faire la semaine suivant lémission, m'avait il dit .... et il ne me répondait plus  malgré le danger et mes sms polis (et même implorant pour le dernier  "Je vous en prie Alain, répondez moi, je ne comprends pas votre silence total, je suis très inquiète vous savez le danger où je suis..." )... ni malgré les graves diffamations de Patrick d'Hondt, entamées et menées exactement à la même période en parallèle.de son silence... ; Voici ci dessous le mail de peter Mooring  (Responsable de la"  Fondation Stopeg, electronic weapons"  qui à accepté à ma demande (et pour m'aider, parce que jétais désemparée devant le silence provocateur d' Alain Benajam)  de me relayer pour tenter d'avoir, lui, une réponse d'alain Benajam sur l'état de la  procédure prévue, en lui rappelant dans son mail, le danger où je suis après avoir fait lémission sur le grave sujet de la torture lectronqiue;. Alain Benajam n'a jamais répondu à peter Mooring..ni quand celui ci lui a laissé le  03 juin 2014 son numéro de tel et un message vocal pour lui redire le danger où je suis et lui demander de le rappeler...         

_____________________________________________________________________________________ 

 

Le Vendredi 30 mai 2014 23h14, Peter Mooring <peter@petermooring.com> a écrit :
Dear Mr. Benajam,

As you know I am in contact with Beatrice El Beze and was with her on
the MetaTV show on May 15 about electronic torture and the case of
Beatrice.

The reason why I am sending you this message is because Beatrice
contacted me today, she tried to contact you after the transmission
several times but did not hear from you until now. I do not know if her
messages reached you.

I understood from Beatrice that she was waiting for four months for the
start of the procedure challenging her detention in July 2013, but now
she feels she is in danger and that only this planned procedure can
protect her against the worst.
This procedure would be supported by the Reseau Voltaire. On May 13, two
days before the transmission on MetaTV you called Beatrice on her
request. She said that you told her that there had been again a delay
with the money butthat the procedure would start the beginning of next
week. This was very important for Beatrice because this meant she had
the support of the Reseau Voltaire (she told me you also confirmed this
that day to her) and could speak about electronic torture andher case on
MetaTV freely.

According to Beatrice: She took big risks (with your agreement, she told
me) in this transmission  speaking about electronic torture and her
case, and  she took big risks too in justice  with her letter to the
prosecutor (send yet a month ago),  and also in putting her documents on
her blog. She has done all these courageous things because she knews she
was protected by the Reseau Voltaire but today  she is in a dangerous
situation as the procedure is not engaged.


My question to you is : Can you let Beatrice and/or me know when the
procedure will start?

This is very important for Beatrice, she was already in detention before
and is terrified that this may happen again, because of the psychiatric
threats against her. If you already replied to her then please disregard
this message.


Thank you very much for supporting Beatrice.

Hope to hear soon from you.

Kind regards,

Peter Mooring
STOPEG Foundation
M: +31 6 4124 3030
E: info@stopeg.com / peterpm@xs4all.nl
-------------------------------------------------------------------------------------------------------

   alain Benajam n'est pas même sorti de son silence  le 03 juin quand j 'ai laissé, très inquiète, un message sur son portable pour lui dire qu'il y avait un papier de la "section criminelle" qui avait été laissé par la police sur ma porte  le matin ...il n' apas bougé et malgré ma demande ne m'a pas rappelée.... j'ai compris alors que j'étais sacrifiée... il n'est sorti de son silence persistant que lorsque j'ai publié là nuit suivante  une lettre ouverte publique, qu'il n'avait pas prévue, où je fais savoir entre autres son refus de répondre depuis15 jours sur la procédure, à moi puis à Peter Mooring,  et son refus de répondre malgré le papier de la police reçu la veille (cliquer sur : LETTRE OUVERTE à ALAIN BENAJAM, Président Réseau Voltaire France / par Beatrice EL BEZE            ______________________________________________________________________           

  •  
  • Le Mercredi 4 juin 2014 11h16, Alain Benajam <a.benajam@gmail.com> a écrit :
     
  • Béatrice,
    j'ai moi même en ce moment d'énormes problèmes mais affaires en cours ont pris beaucoup de retard et je ne sais quand je vais aboutir mes problèmes s'ajoutent les uns aux autres, j'ai de gros retards de loyer et je suis menacé d'expulsion.
    Donc pour le moment j'ai le nez dans le guidon et je dois sauver ma propre peau, alors ne me créez pas plus de problèmes que je n'en possède pour le) oment.
     
    je vous rappelle vers 16h j'ai cru pouvoir malheureusement m'engager dans votre affaire et je vous ai fait des promesses inconsidérées j'en suis désolé.
    A tout à l'heure
    AB
    ______________________________________________________
    MOI À a.benajam@gmail.com   
  • 04 juin à 5h13 PM


    je viens de voir votre email juste à l'instant ,écrit à 11h 16.. et je vous ai eu au tél tout à lheure et vous ai rappelé le danger imminent pour ma vie et réel dans mon cas. Je vous cite
    "j'ai cru pouvoir malheureusement m'engager dans votre affaire et je vous ai fait des promesses inconsidérées j'en suis désolé" ... sauf que je suis en danger pour ma vie via un ré internement qui peut être imminent et vous le savez car j'ai pris des risques énormes ( émission, document sur blog , ma lettre au procureur et au doyen ) et je les ai pris uniquement parce que vous me disiez que j'avais le soutien "puissant" du réseau Voltaire, donc je ne peux certainement pas me satisfaire d'un "je suis désolé " maintenant pour me lacher en pareil danger et quand il y va réellement de ma vie. Il faut donc trouver une solution au plus vite et parler de ma situation présente à Thierry Meyssan et aux autres membres du Réseau Voltaire pour trouver l'argent pour enclencher la procédure au plus vite les jours qui viennent . ; Le réseau Voltaire subventionne Metatv , il y donc financement, et quand vous aviez appelé un avocat le 1 avril pour Patrikc d'Hondt, il vous aurait bien fallu payer alors, et vous auriez bien trouvé l'argent ...., or moi ma vie est en danger du pire en raison des risques pris en vous faisant confiance via le réseau voltaire et mes plaintes sont en train' d' être cassées et mes appels de non lieux jugés, en raison de l'absence de cette procédure promise . Vous et le réseau Voltaire ne pouvez me laisser ainsi dans cette situation si grave ( y compris avec des dffamations orchestrées sciemment via certain comme Patrick d'hondt, responsable de metatv). Le procureur peut déclarer que je suis non crédible et appeler la police à tout moment (depuis le 23 avril 2014) pour me faire réinterner de force . La seule solution est donc l'enclenchement de la procédure très vite maintenant. Je ne tiens ni à être réinternée, ni à vivre dans la terreur de l'être à tout moment. 3600 euros ce n'est pas un million d'euros , et la procédure doit être soutenue par le réseau voltaire car sinon elle n'aboutira pas et il y aura pressions; nous en avions parlé et vous l'aviez compris ; il faut tenter au besoin (l'avocate étant votre amie, m'avez vous dit ) de faire baisser ses prix a Maitre Coutant Peyre . car moi c'est vraiment ma peau que je défends du pire. Je pense donc que le problème de l'enclenchement de la procédure n'est pas du tout insoluble et que vu la gravité exceptionnelle de ma situation et des sujets gravissimes traités dans l'émission (mon affaire et la torture electronique) il faut en parler par tél au plus vite à Thierry Meyssan pour trouver vite l'argent nécessaire (qui sera remboursé au centuple par moi puisque l'avocate est certaine de gagner) et enclencher la procédure qui seule peut maintenant me sauver du pire.


    A très bientôt pour en parler et connaitre les suites de mes propositions de solutions (= parler à T. Meyssan , parler à maitre Coutant Peyre) J'espère aussi que vous ne resterez plus ainsi sans me répondre comme l'avez fait, car cela est épouvantable à vivre en pareille situation de vrai danger.


    B.E
    __________________________________________________________________
  • ....  ai revu Alain Benajam le 4 juin, avec son accord, 5 minutes  brièvement  au Pont de l'Alma (il  m'avait dit qu'il serait là pour un rassemblement  prévu pour Poutine)  .. il  m'a dit, quand je lui proposé de le faire, qu'il était d'accord pour appeler l'avocate (voir ce qui pourrait être fait au niveau argent )   et  d'accord aussi pour vous  appeler (vous,Thierry meyssan) vu l'urgence de ma situation ... il  m''a dit à ma grande surprise ce jour là   "mais vous n"etes plus persécutée maintenant"  (!) or il sait très bien que je le suis par torture electronque  24/ 7  et empêchée de dormir par harcèlement sonore electronique au logement... de plus il sait très bien que les diffamations se poursuivent à mon encontre via Metatv, par  patrick d 'Hondt ;  mais quand je lui ai dit,  il m' a répondu  " mais non il ne dit pas cela "  (!)  (comme si j'inventais alors que la vidéo debrief du 21 mai  toujours en ligne, prouve que je dis vrai et que patrickd'Hondt me diffame gravement sur ma santé mentale ..) ... je  n'ai pas insisté alors, espérant toujours qu'il m'aide ; n'ayant la semaine suivante à nouveau plus de réponse  alors qu'il avait convenu de me tenir informée dès le début de semaine, j'ai écrit la lettre "LETTRE OUVERTE" DU 11 JUIN 2014 A ALAIN BENAJAM ET THIERRY MEYSSAN : PRESIDENTS RESEAU VOLTAIRE / Beatrice EL BEZE
  • il  est alors sorti de son nouveau silence et m' a envoyé ce mail
  • --------------------------------------------------------------------------------------- 
  •           
    Le Vendredi 13 juin 2014 17h20, Alain Benajam <a.benajam@gmail.com> a écrit :
    Béatrice,
     
    Permettez moi d'abord de m'excuser d'avoir voulu m'occuper de votre affaire, j'ai commis un grave impaire en vous donnant de faux espoirs. je regrette de m'y être engagé.
    Pourtant à l'époque j'étais persuadé de pouvoir toucher un montant relativement important dont une partie devait revenir au Réseau Voltaire. Il s'agissait de mon argent personnel cependant. Mais voilà des obstacles sont survenus dont je ne peux vous expliquer la nature.
    Non pas que cette affaire soit remise en cause mais elle est pour le moins retardée et également fragilisée.
    Le Réseau Voltaire ne dispose d'aucun crédit pour le moment et personnellement je me trouve dans une situation personnelle fort périlleuse car je suis menacé d'expulsion en raison d'une somme relativement importante de retard de loyer.
    Donc ce retard m'affecte personnellement au plus haut point m'obligeant à rechercher des solutions palliatives urgentes.
    Maître Coutant Peyre n'agira que si on la paye et pour le moment je n'en ai pas les moyens.
    Je ne saurais que dans la semaine prochaine quand mon affaire financière pourra repartir, j'attendais un renseignement cet après midi, mais j'ai un document à voir pour avoir une certitude.
    je vous demande donc de patienter encore et surtout de ne pas me créer de problèmes nouveaux je suis bien pourvus en problèmes de toutes natures
    Je vous tiens informé, bien évidement dés que j'ai la certitude que mon affaire va fonctionner
     
    Sincères salutations
    Alain Benajam
  • . __________________________________
  • •.... .voyant qu'il ne répondait toujours rien sur les graves diffamations en cours (malgré ma lettre ouverte du 11 juin ) et qu'il se gardait de m'appeler au tél (ce qu'il faisait avant,)  et qu'il mettait "sincères salutations " et non plus "AB "... et qu'il y avait un nouveau délai me menant fin juin =veille des vacances, j'ai douté légitimement de ses intentions  .. aussi voici aussi mon mail tot le matin 14 juin, adressé à lui avec un ton plus ferme cette fois car je pressentais son lâchage...  
  • ____________________________________________________________

  • MOI À a.benajam@gmail.com
    14 juin à 8h54 AM

    Alain .

    Mettez vous à ma place car je vais vous parler plus franchement : beaucoup de choses anormales et conjointes chronologiquement sont en train de se passer à mon encontre qui ne peuvent que me faire m'interroger hautement. car ma sécurité et mon honneur sont en jeu . ainsi .: l'impossiblité de vous joindre après l'émission et vos silences anormaux durant deux semaines vis à vis de moi puis de Peter Mooring (responsable fondation STOPEG) ensuite et votre refus persistant de répondre sur la procédure... pendant qu'une horrible diffamation est orchestrée en continu depuis à mon encontre par vidéo debreief et sur les page de tepa.. après l'émission et depuis ...par ailleurs je me demande comment Patrickd 'HOndt a pu décider seul d 'agir ainsi aussi ignoblement et de façon poursuivie et d'aller ainsi contre le soutien (accordé à moi) par son partenaire (= réseau Voltaire = vous,) ? et alors que son action de diffamation de ma santé mentale est soigneusement orchestrée et programmée ..et il continue hier sur sa page odieusement à me salir horriblement et à trainer mon nom dans la boue et à me faire passer pour folle sur les réseaux sociaux et au sein de la dissidence ...sans que vous leviez le petit doigt pour l'en empêcher ; c'est pourtant indigne d'un vrai soutien, aussi je ne peux comprendre votre attitude .. aussi, et pour me rassurer sur vos intentions, je vous redemande d'intervenir pour faire supprimer dès ce jour à Tepa sa publication horrible d'hier sur sa pageTepaMetatv (dont je vous remets copié collé en mail et où mon nom est partout ! ) et de faire les coupures dans la vidéo du débrief partout où il parle de moi . Si vous continuez de ne rien dire et de laisser faire ces diffamations publiques horribles comment ne pas vous en croire complice alors ? des ami(e)s sont choqués et moi aussi du traitement dont je suis victime et des questions sont posées .. car vous dites me soutenir et envisager toujours la procédure mais vous me laissez être passée pour folle par votre serviteur à metatv, Patrick d 'hondt.... votre silence peut valoir accord face à des faits aussi graves, qui devraient pourtant vous révolter ....de même cette diffamation pourrait sembler alors programmée pour aider peut être à mieux me lacher ? et couvrir cet acte qui serait alors ma mise à mort en contexte du danger où je suis vis à vis de la police et de la justice (avec mes plaintes et courrier dangereux au procureur ) aussi, je suis obligée d'agir vite maintenant avant quil soit trop tard car je ne tiens pas à être sacrifiée atrocement.


    Je vous re demande donc ce jour d'appeler thierry Meyssan (comme vous auriez déjà du le faire depuis le 4 juin où vous m'aviez dit être d'accord pour le faire et comme vous auriez du le faire même avant car il y va de ma vie... pour lui dire l'urgence à trouver ces 3600 euros pour engager la procédure pour me protéger du pire AVANT les vacances (car la police agit pendant les vacances et je serai seule ici durant deux mois à risquer le pire via le procureur aussi) . je vous rappelle votre responsabilité dans les risques que j'ai pris en raison de votre promesse de soutien juridique confirmée encore par vous le 13 mai 2014. Le réseau existe et vous n 'y êtes pas seul, appelez Thierry Meyssan, il vous aidera... sinon c'est moi qui alerterait tout le  monde si rien n'est fait la semaine qui vient, c'est à dire si aucune procédure n'est entamée ou papier officiel écrit pour me protéger et si rien n'est fait auprès de patric d'Hondt (concernant les suppressions et coupures de diffamation que je demande ) et si vous en me répondez pas. Je vous le redis, si rien ne bouge d'ici la semaine qui vient je serai dans l"obligation de faire connaitre toute la situation dans tous ses aspects et toutes preuves à l'appui de tous mes dires, tant j'ai peur d'agir trop tard et peut être d' être le dindon d'une horrible farce ..

    Si vous ne trouvez pas de solution, je veux croire que Thierry Meyssan en trouvera une (en tous cas il faut lui demander conseil en urgence ) car je ne pense pas qu'il soit homme à me laisser en danger du pire pour ma vie, malgré les engagements pris par le réseau Voltaire vis à vis de moi.

    j'attends votre réponse (vous pouvez aussi m'appeler) et votre action notamment par rapport à patrickd Hondt, ce sujet étant très grave aussi et ma patience ayant des limites .

    sincères salutations .

    Beatrice
    ___________________________________________________
  • voyant qu'il ne me répondait toujours pas sur les diffamations, évitant clairement le sujet,  je lui ai posé la question publiquement par publication sur facebook, poliment et sans l'accuser,     le soir il m'a  bloquée sur  sa page facebook ..et donc  retirée de sa liste d'amis faceboob ;.... je  comprends alors quil me lache en plein danger  ; choquée je l'appelle aussitot et laisse des messages  sur sa messagerie portable pour lui demander de remettre l'amitié  fb, de revenir à la raison et le préviens que sinon, vu  l'ignominie de ce quil me fait, en contexte,  je ferai tout savoir dans le détail, (mes messages sont polis, mon ton ferme ) .... le  lendemain je reçois ce mail ...
     ________________________________________________________________________  

objet du mail :  continuez comme ça

 

Le Dimanche 15 juin 2014 11h50, Alain Benajam <a.benajam@gmail.com> a écrit :
et vous m'oubliez définitivement !
                    
 -------------------------------------------------------------------------
 .. je décide, avant de faire savoir publiquement, de lui laisser encore du temps, au cas où il s'agirait d'un mouvement d'humeur...et lui écrit ce mail...                             
_____________________________________________
Le Lundi 16 juin 2014 4h04, Béatrice EL BEZE <b.elbeze@yahoo.fr> a écrit :
 
Alain,  votre blocage soudain et sans aucune explication  d'avant hier a été et est pour moi un choc terrible  car je le redoutais vu vos propos et agissements ces derniers temps...  d'où mes messages sur votre portable (dès que j'ai constaté ce blocage)  qui sont légitimes en  tel contexte de danger pour ma sécurité  où je suis terrifiée. Ce blocage est venu confirmer tout à coup les doutes  où je suis  vis à vis de vous depuis  un mois en raison de  vos silences et refus de répondre sur la procédure;.. puis vos "désolé",...et votre silence et inaction face à la campagne de diffamation  publique de patrickd 'Hondt depuis un mois, sur ma santé mentale  . ....  et les vacances qui arrivent ( qui peuvent être le moment idéal pour lâcher els gens ai je pensé )  voilà pourquoi  votre dernier mail ne m' a pas rassurée puisque vous  me demandez encore d'attendre, comme  depuis presque 5 mois;.. j'ai eu peur que vous vouliez peut être encore gagner du temps jusqu'aux vacances...  et surtout vous n'y répondez rien sur la question grave des diffamations publiques, ce qui  a achevé de ne pas me rassurer .
Aussi si mes doutes  n'ont pas de raison d 'être et si vous êtes de bonne foi et n'avez rien à voir avec les agissements diffamatoires de Patrick d 'Hondt, dites le moi clairement et  comprenez que je puisse douter au vu des faits... et dans ce cas pardonnez mes doutes et expliquez moi alors les raisons de votre inaction et silence devant de si graves diffamations qui boycottent votre soutien affiché pour moi, car je suis apte à  tout comprendre si on m'explique ....et expliquez moi les raisons de votre blocage soudain avant hier soir  (car je vous avais prévenu que je serai obligée de vous poser la question en public si vous refusiez de me répondre en privé, d'autant que la diffamation se poursuit via la vidéo non stop, et c'est  ignoble à vivre  ) ; C'est une réponse claire là dessus que j'attends depuis un mois et que je n'ai pas ;  en place de réponse  vous me bloquez.  Comprenez que ça puisse sonner pour moi comme un aveu .  Pourtant  au cas  où je serais dans l'erreur, ce que je souhaite ardemment  vu la gravité sinon de votre lachage,  j'attends encore 24 h (= toute la journée de lundi ) sans rien dire publiquement ,pour vous laisser le temps  et de me comprendre  et de  me joindre et de me rendre votre amitié fb, en vue de faire cette procédure seule apte à me protéger du pire maintenant,  comme vous le  savez très bien. ( Si je n'ai  pas de réponse demain, j'informerai alors car  ma  situation est on  ne peut plus terrible et à tous niveaux)
 
Béatrice
________________________________________________________
                            
...Alain Benajam ne m'a pas rappelée.. je risque le pire maintenant..je dois  faire vite, car la police agit souvent l"été ...alors pour ma sécurité je fais savoir et autant que je le peux et publiquement (je n'ai pas le choix) en espérant une aide avant qu'il ne soit trop tard....d'autant,Thierry Meyssan, que je n'arrive pas à vous joindre ..                                                                                                                                                                                                                                                

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article