Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

La fourmi bleue (poème(s) protégé(s) à la SGDL)

26 Février 2011 , Rédigé par EL BEZE Béatrice Publié dans #Mes poèmes (protégés à la SGDL- beatrice EL BEZE)

003545




La fourmi bleue


Quand chaque jour se vit comme un sursis de plus,
Qu'il n'y a plus de rêves, ni d'avant ni d'après,
Quand l'effroyable est là jusqu'à ôter leur sens
Au moindre mot d'espoir et au moindre regret...

Quand l'instant règne en maître, et reprend tous ses droits,
D'où me vient cette force que je sens croitre en moi?
Et me tenir debout, vaillante au champ de ruines,
Terrassant le dragon! en attendant mon heure...

Qu'importe le danger, sa croix de solitude,
Je sais depuis toujours que je suis celle là,
Je suis la fourmi bleue, celle qui part au combat
Et qui voit se lever toute la laideur du monde...

Bannie sur mon rocher, sans une âme à la ronde,
Je redeviens David qui affronte Goliath,
Je suis le pot de terre, j'ai préparé ma fronde,
D'une pierre en plein front, je vais le mettre mat !

Vois tous ceux qui se lèvent et prononcent mon nom,
Ceux qui ont tant subi et qui ne sont plus là,
Ma solitude est pleine!, ils sont mes compagnons,
Ce sont eux qui me tiennent et dirigent mon bras ...

Au bal des masques hideux, dans un décor trompeur,
Je vois le mal en face... mais au diable la peur !




Béatrice EL BEZE ( poèmes protégés à la SGDL) / nov 2009)

(Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents à l'appui ) et  tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques  antisionistes (cliquer) publiées dans JAL à mon nom en 2002)  sur la page d'accueil, ici :  et ma situation actuelle pire que jamais en cliquant ICI 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article