Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

"Les anges sacrifiés " (poème(s) protégé(s) à la SGDL / republication

26 Janvier 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #Mes poèmes (protégés à la SGDL- beatrice EL BEZE)

182452-copie-1    

 Préambule : Parce que j'ai le droit de ne pas gober bêtement n'importe quoi ni de croire aux intox balancées par les médias et par le ministère de l'Intérieur et blindées d'évidentes grossières et nombreuses invraisemblances comme dans les intox sur Mohamed Merah à Toulouse et Montauban, ou celle sur djokarTsarnaiev à Boston... et parce que je suis bien placée de par mon affaire (voir   ICI ) pour savoir jusqu'où va le lobby nazisioniste dans ses immondes mensonges et falsifications, voici mon poème ci dessous ; j'ajoute qu'il n'y a aucune "apologie du terrorisme" de ma part puisque je ne crois pas un seul instant que ces deux jeunes là soient coupables des actes effectivement horribles dont on les accuse et je parle en place de "terrorisme d'Etat" .

*Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents à l'appui ) et  tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques  antisionistes (cliquer) publiées dans JAL à mon nom en 2002)  sur la page d'accueil, ici :  et ma situation actuelle pire que jamais en cliquant ICI 

                                               ********************************

C'est un sonnet, auquel j'ai ajouté une strophe à 4 vers à la fin ... et que je republie ce jour, 26 janv 2014.                 




Les anges sacrifiés


Deux anges s'assoupissent, épuisés et tremblants,
Blottis l'un sous l'évier, l'autre au fond d'un bateau,
Leur vingt ans qui, dit-on, est l'âge le plus beau,
Vient à peine de sonner, que la mort les attend...

Deux anges sont traqués, salis bien qu'innocents,
La foule est là hurlante qui veut des coupables
Mais celui qui accuse et la mène est le diable,
Les mains encore humides et couvertes de sang...

Mon Dieu qui vois tes anges, leur terreur, leur effroi,
Aide les, je t'en prie, puisque je ne peux pas,
Glisse toi dans leur âme pour qu'elle s'évade loin ..

Glisse toi dans leur corps et berce leur sommeil
Pour qu'à l'aube demain, au funeste réveil,
Les balles qui les criblent, ils ne les sentent point.

Deux anges s'assoupissent, terrifiés, innocents...
Qui seront massacrés... l'épouvante à vingt ans...

Honte à leurs assassins ! Que le ciel les maudisse !
Mohammed et Djokar : Que le ciel vous bénisse.




Beatrice EL BEZE (poèmes protégés à la SGDL / avril 2013)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article