Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Le temps qui passe.. (poèmes protégés à la SGDL/ Beatrice EL BEZE / 2014 )

25 Mai 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #Mes poèmes (protégés à la SGDL- beatrice EL BEZE)

 poème  écrit  alors que j'étais internée arbitrairement (procès en cours)  en juillet 2013.. repris et fini en 2014 .



Le temps qui passe ...


Une pauvre vie, une misérable vie...
A peine est-elle rêvée qu'elle est déjà finie...
Les premiers souvenirs qui s'estompent déjà,
Cette silhouette leste était-ce bien moi ?...

Cet enfant rebelle rêvant de liberté,
D'un amour immortel ! de sublime beauté,
D'un monde où la justice serait triomphante
Et non pas cette farce cynique et infamante !

Mais voilà que les rêves d'un monde meilleur
Qui soufflaient à l'enfant ses premières ardeurs,
Viennent encore se briser jusqu'au soir de sa vie
Contre ces murs bardés des pires infamies !

Mon Dieu, non, je me trompe ! il en est un de vrai,
Un rêve qu'elle vit chaque jour éveillée,
Les yeux bien grands ouverts sur l'exaltant miracle :
L'amour, son bel amour, est là, divin oracle ! ..

Qui montre que le seul à n'être pas atteint,
A vaincre les obstacles dressés sur son chemin,
C'est l'amour, seul l'amour, qui triomphe de tout,
Quand tout le reste tombe, il est encore debout !

Malmené, menacé, il fait fi des épreuves,
Se relève chaque fois plus fort que la veille,
Et l'éternelle enfant en est émerveillée,
Qui les larmes aux yeux va ,s'entend remercier :

"Mon Dieu m'a répondu, qui derrière mes barreaux,
M'a donné par amour le plus beau des cadeaux,
Le secret convoité, le vase du Saint Graal !
L'énigme de ce monde, la pierre philosophale !."

C'est qu'elle l'aime et qu'il l'aime malgré l'enfer autour,
Malgré le temps qui passe, la peur du désamour,
La beauté qui s'abîme, les désirs qui se lassent,

Leurs mains quand elles se cherchent, se retiennent et s'enlacent...



Beatrice EL BEZE ( poèmes protégés à la SGDL/ mai 2014)

Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents à l'appui ) et  tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes dans JAL à mon nom en 2002)  voir  la page d'accueil ICI :  et ma situation actuelle pire que jamais en cliquant ICI .

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article