Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  -  Victime de méthodes criminelles monstrueuses(voir affaire) dont  Assassinat progressif  en cours par Torture Electronique,via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...!

Ma plainte avec partie civile (en cours depuis 11 ans!) contre la Police / par beatrice EL BEZE

13 Octobre 2015 , Rédigé par EL BEZE Béatrice Publié dans #articles sur mon affaire

 Ma plainte avec partie civile (en cours depuis 11 ans!) contre la Police / par beatrice EL BEZE

Ma plainte avec partie civile (en cours depuis 11 ans!) contre la Police / par beatrice EL BEZE

VOIR TOUS LES DOCUMENTS DE LA PROCEDURE PLUS BAS !!! (en raison de la gravité extrême de mon affaire (la voir ICI) et de tout ce que je subis, entre autres par la police, et en raison des pressions évidentes dans le traitement (mascarade) de mes plaintes en cours, je me donne le droit en légitime defense au sens pénal du terme, de faire savoir tout ce qui suit, preuves à l'appui)

 

Ma plainte contre la police pour :

: "embarquement menottée devant un psychiatre le 23 déc 2004 suivie de menaces d'internement avec soins forcés faites le lendemain par le commissaire de Nanterre,mathieu CLOUZEAU, sans justification ni dossier médical ni alors ni ensuite"

 

Les faits :

 Un harcèlement à la fois diurne et nocturne et assorti d'une diffamation (sur ma santé mentale) locale orchestrée, a commmencé  dès le 25 nov 2002,  contre moi et contre ma voisine mitoyenne, fatima Magani (d'origine marocaine) en logement social (où j'habitais seule et depuis longtemps sans problèmes), à St Cloud ; ce harcèlement débute donc peu après mes courriers politiques publiés à mon nom dans JAL courant 2002 et où j'ai parlé de lobby juif, issue moi même de la communauté juive. Ainsi, dès fle 25 nov 2002 :privation de sommeil par harcèlement nocturne électronique au logement sans relâche ; ce harcèlement est assorti en parallèle de diffamations locales orchestrées (pour me faire passer tout à coup pour folle) et de provocations et menaces physiques et insultes par personnes du voisinage direct travaillant pour la police). Non seulement des témoignages à l’appui existent dès le 25 nov 2002 par Fatima Magani, voisine d’origine marocaine habitant le studio mitoyen du mien et  également privée de sommeil  et harcelée y compris avec propos racistes ; mais un rapport acoustique de la société Lasa est cité dans un courrier de SOS racisme  en 2003, stipulant « les relevés acoustiques  prouvent  que ces nuisances sonres  dont se plaint Melle EL BEZE ne sont pas du lordre du fantasme"  / malgré cela début 2003  la commissaire de Saint Cloud, Mme Goetz (nom issu de la communauté juive, comme moi) me menace au téléphone : « je vais vous faire enfermer » (!)j ; je porte plainte contre le commissariat de St Cloud  .

 Début 2004 et après un an d'enfer et malgré nos mains courantes et témoignages communs, auprès de la police de St Coud,(qui fait comme si nous étions folles) nous déménageons contraintes et forcées,Fatima et moi, moi à Nanterre (dans le 92) logée en Hlm par la Préfecture. Mais,le harcèlement est aussitôt réitéré dès ma première nuit à Nanterre (harcèlement sonore nocturne + diffamation locale orchestrée pour me faire passer pour folle = mêmes procédés qu''à St Cloud, couverts par la police de St Cloud (également dans le 92, Hauts de Seine, fief de Sarkozy). En novembre 2004, le gardien Roland WURBEL,très humain et que j'interroge, m'apprend l'existence d'un système d'indics locaux logés dans le voisinage direct de certaines "cibles" dans ma cité (et sans doute dans d'autres)  et m'apprend aussi qu'un haut responsable à la préfecture.(dont il tait le nom en raison, me dit -li, de son devoir de réserve) lui a dit quand il l'a interrogé à mon sujet :" il y a un dossier psychiatrique, ne vous en mêlez pas ! n'en parlez pas !;" ..or il n'y avait pas le moindre dossier psychiatrique alors  et je travaillais à l'université, très bien notée par mon directeur J.NEMO...  Le 23 déc 2004  mon voisin-lindic Mr Berkoun (qui me harcèle gravement depuis mon emménagement, donne des coups la nuit dans le mur mitoyen de ma chambre en racontant aux voisins que c'est moi.et me fait passer pour folle ..etc) me fonce dessus dès quil me voit sortir le palier.. j'ai à peine le temps de refermer ma porte, il atterrit lourdement dessus... sa femme qui était présente sur le pas de la porte, crie.! .. des voisins sortent sur le palier et parlent fort en arabe (je ne comprends pas la langue) .. j'appelle la police, elle dit qu'elle va venir mais ne vient pas, je rappelle 2 heures plus tard et là la police me dit de venir pour porter plainte au commissariat.. . j'y vais (malgré le danger car l'indic Berkoun, habite juste en face de l'ascenseur et peut donc ressortir pour m'agresser)... et arrivée au commissariat, j'attends calmement, claquée(par le harcèlement nocturne) et silencieuse sur un banc durant environ 3/4 d'heure ., un lieutenant vient me dire qu'il va bientot prendre ma plainte... j'attends encore...puis soudain 4 policiers me sautent dessus et me menottent dans le dos violemment à l'hôpital de Nanterre. Là, le docteur Farez, visiblement mal à l'aise, me demande si j'accepte l'entretien, je refuse l'entretien, calme devant lui, qui est gêné et incapable de me dire ce que je fais là devant lui menottée. Il n'y aura donc aucun dossier médical de fait.. Les policiers me raccompagnent plus tard devant ma cité mais ne montent même pas voir Berkoun l'indic violent (preuve que c'est bien un indic en contact eux) .. le lendemain j'appelle le commissaire mathieu CLOUZEAU et lui parle pour la 1ère fois ; il me confirme, répondant à mes questions, que c'est  bien lui qui a donné l'ordre de m'embarquer mais refuse de me dire pourquoi ("je n'ai pas à vous répondre" dit il) ; je lui demande alors jusqu'où ce genre de procédé pourrait aller, et là il me répond :"mais... jusqu'à un internement d'office avec soins forcés !"; j'ajoute  alors : "et selon quelle procédure? " il me répond :"mais sur simple signature du maire et du Préfet " .Comprenant le danger, je propose de déménager dans un autre département... il joue alors à l'imbécile et d'une voix mièvre me dit    (alors qu'il connait  parfaitement déjà tout le dossier et les preuves du premier harcèlement exécuté à St Cloud (voir preuves ici) : " mais ça ne sert à rien .. partout où vous irez, il y aura des bruits de moteur la nuit,...vous savez bien.. il faut voir un psychiatre ..il faut voir un psychiatre.."  je lui réplique alors :" A quoi jouez vous, vous avez  reçu toutes les preuves du premier harcèlement nocturne à St Cloud... vous pensez que Fatima Magani est folle elle aussi et que ma folie est contagieuse?" ..  il s'énerve, pris au piège et raccrochera peu après. Comprenant alors que je cours un vrai danger d'internement arbitraire, avec machination ignoble jusqu'en prefecture, je décide pour me protéger, de porter plainte au TGI contre la police et contre le commissaire Clouzeau dès le lundi 27 déc 2004...(le harcèlement continue sans relâche  au logement ..)

*Pour bien comprendre la méthode ignoble et machiavélique de la police voir ce lien,  tous documents- preuves à l'appui  ::Preuves des méthodes criminelles de la police via ses indics logés en hlm

* mon internement abitraire avec soins forcés sera exécuté quand même et toujours avec rien à l'appui, par les forces de police presque 10 ans après ! en juillet 2013 (lire déroulement violent des faits ICI), au terme d'une traque en psychiatrie hallucinante et vomitive par toutes les administrrations( voir documents preuves)  .. et alors que je venais de gagner mon second arrêt d'appel de non lieu, seule et sans avocat en mars 2012 (voir documents plus bas)  ce qui est très difficile parait il . ;(proces est en cours depuis juillet 2014 avec avocate : voir document -preuve ICI).

 

Chronologie de la procédure (étonnamment mafieuse ! lisez) dans cette plainte de 2004 à ce jour  :

(déposée au pénal le 27 déc 2004 et reconvertie avec partie civile en 2007 et toujours en cours depuis 11 ans !, et où je suis ma propre avocate,n'ayant pas les moyens financiers de me payer un avocat là aussi)

- Je dépose ma plainte le 23 déc 2004 près le Procureur, ma plainte étant non traitée de 2004 à 2007 , je la reconvertis avec partie civile en 2007 pour obliger la justice à la traiter ; fixation d'une consignation de 1000 euros ,mais le Parquet (procureur) change alors tactiquement la qualification de ma plainte, par "plainte pour harcèlement sonore" ; je redépose donc ma plainte en demandant le maintien de mon intitulé initial (tel que plus haut) et paye la consignation de 1000 euros par chèque en envoi recommandé AR ; mais le TGI prétendra quelques mois plus tard plus tard n'avoir rien reçu, alors que j'avais bien reçu, moi, le retour d'accusé de réception du TGI! ; je refais donc un chèque sur place (l'autre n'ayant jamais été "retrouvé"... ) .

- ... 3 mois après environ, le gardien Roland WURBEL - que j'ai cité dans ma plainte avec son nom et ses propos (lire détails plus haut) a un malaise dans sa loge.. et décède quelques heures plus tard à l'hôpital de Nanterre ; or il aurait du être interrogé dans ma plainte avec partie civile,mais il ne pourra confirmer ses propos - et donc ni le système d'indics locaux, ni les propos du haut responsable en préfecture (le préfet?) révélateurs pourtant d'une grave et sale machination -.. puisqu'il est mort .. (oon père est fait passé pour fou quelques mois avant, en sept 2006 car il voulait s'opposer à mon internement et un dossier en justice est  alors fasslifié ,sur probalbes consignes sarkozeinnes, (lire narration de toute l'affaire ICI).

- premier non- lieu diffamatoire en 2009 (le voir plus bas) par la juge nathalie TURQUEY  (du TGI Nanterre) qui, sur consignes sarkoziennes dans mon affaire, me fait passer pour atteinte de troubles psychiatriques (voir document plus bas!) et cela sans rien à l'appui et en occultant tous les documents (attestations de directeur, secrétaire national, oncles et tantes , rapports d'aptitude professionnels élogieux, etc)

- je fais Appel de ce non -lieu... et je gagne mon Appel en 2009 (tant l'entrave à la justice par la juge est évidente) ;un nouveau juge est donc nommé en charge de ma plainte: la juge Sophie COMBES (TGI Nanterre)

- réquisitoire abject du Parquet (=procureur) en 2011 - où le commissaire Clouzeau, en commission rogatoire le 11 janv 2011, et pour justifier de mon embarquement menottée à lhopital  sur ses  ses ordres et de ses menaces d'intenrment avec soins qu'il a proférées à moi le lendemain, fait un faux témoignage en justice en inventant une fiction nauséabonde et déclare entre autres ; "s'être aperçu (en 2004) que Beatrice EL BEZE ne jouissait pas de toutes ses facultés.(mentales)"  (voir cet extrait de document plus bas ); alors qu'il connait déjà tous les documents et témoignages portés dans ma plainte et toutes les contre -preuves (attestations de directeur, de professeurs,rapports d'aptiitude professionnels très élogieux en 2004, et avant et ensuite /les voir tous ICI ) dans mon affaire et qui rendant totalement non crédible et insensé sa déclaration gravement  diffamatoire voire délirante (car imaginez vous aussi un commissaire parlant soidisant plusieurs fois avec une folle au téléphone?) , déclaration à la lecture de laquelle on serait légitimé donc à s'inquiéter plutot pour les facultés (mentales) du commissaire Clouzeau... Ai porté plainte aussitot pour "faux témoignages en justice en "association de malfaiteurs" (entre poclie et opdhlm) Voir ie document de la plainte plus bas)

-  en 2011 second non-lieu  (le voir plus bas !) par la juge sophie COMBES cette fois, mais tout aussi diffamatoire et insensé, qu'elle fait là encore en occultant tous mes documents-preuves (courriers en mon soutien adressés à Sarkozy par directeur, de labo université (J.NEMO), secrétaire national syndicat(C.DEVES) et par des politiques (LCR, Noel MAMERE) (voir tous ces courriers en cliquant ICI).. et tous les témoignages sur le harcèlement au logement (les voir ici) et qu'elle fait en reprenant tels quels tous les mensonges abjects et sans preuves du réquisitoire,

- je fais aussi Appel de ce second non lieu... et je gagne aussi ce second appel en mars 2012 !(tant l'entrave à la justice est là encore trop évidente par la juge S.Combes) / (voir documents plus bas : mon mémoire d'appel .et l'arrêt d'Appel gagné qui suit ..)

-.... est alors exécuté en juillet 2013 mon internement arbitraire avec soins forcés, avec rien à l'appui et par arrestation illégale et violente par la police - (proces est en cours  avec avocate  voir document preuve ICI) - ... pour me faire taire sur toute mon affaire alors que ma plainte contre la police (pour entre autres menaces par le commissaire, d'internement avec soins forcés,était déjà en cours ! ; de plus, la condition de ma sortie de l'hôpital sera : suppression de mes plaintes en cours dont celle contre la police... + interdiction de reparler de "harcèlement par la police sinon ce sera un ré internement avec injections" m'a dit un psychiatre du service psychiatrie de l'hopital de Nanterre (voir ici mon courrier grave au Procureur en avril 2013 ,

-  en 2014  :3ème non- lieu par le TGI par le (juge KIRCHNER cette fois) invoquant avec un cynisme abolsu  età posteriori donc ,mon internement (en procès) de 2013 pour justifier de mon embarquement menottée et menaces d'internement en 2004 par le commissaire Clouzeau ! (or ce juge était informé par courrier adressé à lui par moi - et avant qu'il fasse son lieu inique - qu'un procès était en cours avec avocate pour contestation de mon internement et de mon faux dossier psychiatrique fait alors)

- je fais Appel à nouveau de ce 3ème non lieu, ,en faisant savoir qu'un procès est en cours depuis juillet 2014 avec avocate, pour contester mon internement arbitraire et le faux dossier psychiatrique (de "schizophrène avec délires persistants", qui m'a été fait alors avec rien à l'appui

... ma plainte contre la police avec partie civile en est là à ce jour (octobre 2015) et donc toujours en cours onze ans après ! et la police de Nanterre, notamment le commissaire Clouzeau, toujours impuni - malgré sa collaboration à ces procédés criminels de psychiatrisation politique avec internement à la clef qui ont détruit toute ma vie  - ce commissaire étant évidemment bien protégé par la mafia judiciaire clairement aux ordres de Sarkozy dans mon affaire ..

... et bien sûr le harcèlement au logement est toujours poursuivi par la police de Nanterre à ce jour et avec un acharnement pire que jamais, via ses indics locaux / voir tous détails sur ce lien récent d'aout 2015 : Nanterre : Ma lettre aux voisins dans ma tour, pour ma sécurité / Beatrice EL BEZE .   ,   cela s'ajoutant à l'horreur de la torture electronqiue que je subis en assassinat progressif depuis le 12 nov 2013 (pour m'éliminer de façon apparamment naturelle) soit peu après ma sortie d'interrnement arbitraire, Sarkozy et son réseau criminel ayant gagé avec une cruauté absolue qu'avec la précaution du (faux) dossier psychiatrique fait, personne ne me croirait désormais si je faisais savoir ensuite que je suis victime et brulée horriblement 24/24 par torture électronique (=micro ondes ciblées à distance).or comme c'est la vérité et que la torture electronique (qui me détruit; /voir documents médicaux datés ICI ) est une monstrueuse réalité avec victimes dans d'autres pays développés aussi, je ne me tairai pas là dessus non plus, quoi qu'il advienne !;   Le réseau criminel de sarkozy n'ayant  pas d'autre choix.pour me faire taire sur toute mon affaire, me fait détruire physiquement et plus que jamais (c'est l'addition des tortures par combinaison des efforts entre police et ses indics, et torture elctronique à distance) mais moi je n'ai pas d'autre choix que parler car me taire faciliterait leur crime et si je m'étais tue je serais sans doute déjà morte à ce jour..

 

Beatrice EL BEZE (14 octobre 2015)

                                    ________________________________________

 

DOCUMENTS DE LA PLAINTE PAR ORDRE CHRONOLOGIQUE

 

*je précise ici que gagner deux appels de non- lieux (et même un seul) dans une plainte contre la poclice est très difficile, m'a dit un avocat, et cela même pour un avocat  .. or je ne suis pas avocate mais simple adjoint technique  ... c'est dire si mes propos sont cohérents et mes facultés mentales particulièrement bien développées .. car une "schizophrène avec délires persistants" (aux dires des psychiatres de  lhopital de Nanterre)  ou une personne "ne jouissant pas de toutes ses facultés (mentales)" (aux dires du commissaire Clouzeau) ..n'aurait évidemment jamais pu gagner, seule et sans avocat  (et en rédigeant moi même mes mémoires d'appel (les voir plus bas)  ces deux appels, l'un  en 2009, et  l'autre en 2012.. Preuve est  ainsi faite là aussi des mensonges odieux et de lacollabobration de la police et des psychiatres (sur consignes étatiques) à des procédés de nature criminelle au sens pénal du terme .

 

 tout d’abord énième attestation sur ma bonne santé mentale, faite le 10 nov 2011 par J.NEMO, directeur du CILDA, suite au Réquisitoire abject reçu le 28 oct (le voir plus bas!), voir les autres attestations  ICI

atesstation JNEMO de nov 2011

 * ci dessous 1er non lieu (totalement non crédible et gravement diffamatoire ) de la juge  Nathalie TURQUEY, fait sur consignes sarkoziennes, avec rien à l’appui, ni aucun dossier médical, ni alors ni ensuite.)





 mon Appel du non lieu  dès le 3 mars 2009 (sans avocat )




 

Arrêt d’appel  (que je gagne !)  suite à mon Appel du non- lieu de la Juge N.TURQUEY…. ( la justice "aux ordres" s’efforce de laisser planer un doute sur ma santé mentale  toujours sans rien  à l’appui !!…et fait poursuivre stratégiquement l’information dans ma plainte pour des faits qui datent pourtant de 2004, et malgré les nombreuses preuves de mes dires et de ma santé mentale ..avant pendant et depuis : rapports d’aptitude professionnels , attestations, absence de dossier médical.alors .. etc..).

 

Numériser0351

Numériser0346

 

 

 

 

 

Numériser0356

ic il est fait mention de la première traque en psychiatrie en 1998, dans la presse, ( parès enqu^te et à à ma demande ) mais elle n'avait rien de politique, , mais a servi de source d'inspiration nauséabonde à la clique au pouvoir dès fin 2002 avec collaboration de la préfecture et de la police, peu après documents à l'appui, cliquez ici :la source d'inspiration nauséabonde: l'affaire ENS St Cloud., parue dans la presse en 1999....

 

 

..Numériser0348

 

 

 

Numériser0349

 

lire ci dessus :" considérant qu il ne résulte d'aucune des pièces de la procédure que la conduite de Beatrice EL BEZE à l'hopital était justifiée par l'état de santé physique ou mental de l'interessée, comme l''a pourtant affirmé le magistrat instructeur dans l'ordonnance frappée d'appel......(................) et ordonne la poursuite de l' information aux fin d'audition des fonctionnaires ayanrt conduit mlle EL BEZE à l'hopital.."

 

Numériser0350

 

 

Numériser0352 

….. Puis la suite, en nov 2011, après soi disant deux ans d’information supplémentares...c’est alors un Réquisitoire (=procureur) encore plus abject, incohérent et invraisemblable avec faux témoignages par la Police, dont entre autres les insanités et mensonges délirants et grotesques du commissaire CLOUZEAU en 2011 sur mon état mental dès 2004..(voir document cidessous)   malgré l'invraisemblance totale de ses dires vu toutes les contre -preuves flagrantes existant déjà et toutes connues de la justice et du Procureur avant pendant et après 2004.. par attestations de directeur et familiaux (oncles et tante),rapports daptitude professionnels très élogieux ( les voir ICI)   etc. et bien sûr le commissaire Clouzeau continue de  mentir sciemment car je n'étais allée qu'une fois avant à son commissairiat en 2004  pour faire une main courante,  et ne lui ai parlé qu'une seule fois et au tél, c'était le 24 déc 2004.. le jour de ses menaces .d'internement citées dans ma plainte

 

commissaire clouzeau..

 

Réquisitoire de 2011 page 1 esuistoire

 

page 2 resuissitoire

page 3 resuisoitoire

page 4resuisitoire-copie-1

page 5 requisitoire

page 6 resuistoire

page 7 resuistoire

et voici ci -dessous et voici ci -dessous ma réponse le 10 nov 2011, au Réquisitoire  . et mon dépôt de plainte déposé en même temps le 07 nov 2011 contre M.CLOUZEAU, P.OMNES, OPDHLM pour "faux témoignages en entente établie dans leurs auditions respectives en 2010 et 2011, faits dans le but de faire entrave à la justice et de me faire passer pour folle dès 2004, et faciliter à terme un internement arbitraire " (n'ayant pas d'avocat, j' avais décidé de déposer cette plainte face à des mensonges et des procédés aussi graves en justice qui mettaient en danger ma liberté et ma sécurité .. lire ma réponse pour comprendre, elle est longue car je dois répondre de façon détaillée pour faire la preuve de ces faux témoignages tous particulièrement ignobles, émanants des trois intervenants et cette réponse a donc été jointe à ma plainte du 07 nov 2011 )

  

page 1 rma eposne au requ

page 2 vrai reponse req

0page 3 vraide vrai reposne req

page 4 reponse au req

0page 5 rep au req

page 6 reponse au eq

page 7 rep au req

page 8 rep au eq

rpage9 reposne au req

page10 reponse au req

page11 reponse au req

page12 reponse aureq

page13 rep au re

PAGE14 EPONSE AUREQ

page15 reponse aureq

page16 reponse au req

page17 reponse au req

page18 reponse au req

 

 

001-copie-1.jpg

 

Ma plainte déposée aussitôt dès le 7 nov 2011 pour «  faux témoignages en entente établie, en audtion et commission rogatoire en 2010 et 2011 » contre le commissaire M.CLOUZEAU, P.OMNES et OPDHLM ( = Préfecture (aux ordres) derrière ).

 

plinte fapur faux témoignages contre omnes , opdhlm, clous

 

  Et  voici la suite,prévisible avec cette maffia judiciaire aux ordres de Sarkozy. nouveau non lieu du 29 nov 2011, par  la juge Sophie COMBES  cette fois, et  qui pour suivre le réquisitoire abject du Procureur. a produit un non lieu tout aussi invraisemblable et l'a fait  en occultant ma plainte pour faux témoignages plus haut et toutes les documents preuves dans ma plainte !!! ..

 

p1-non-lieu-2011-police.jpg

1-bis-non-lieu-2011-police.jpg

 

 

 

 

 

p5-non-lieu-2011-police.jpg

p3-nonlieu-2011-police.jpg

p6-non-lieu-2011-police.jpg

 

 

p7-non-lieu-police-2011.jpg

 

...et ci dessous mon Appel de ce second non lieu ... et plus bas mon mémoire d'appel en réponse à cette mascarade de justice ( j ai fait comme la juge S.COMBES....et donc .je ne me suis pas fatigué ; elle répète les "saloperies" du réquisitoire;. aussi,, (mis à part les 3 premières pages rédigées autrement et qui se suffisent à elles seules pour comprendre mon appel;..).., pour les autres pages jusqu'à la dernière, je répète telle quelle moi aussi et en copié collé ma réponse au réquisitoire ..j'ai considéré que ce sera sufisant pour répondre à son "torchon".  

 

appel-du-non-lieu-2011-police.jpg

 

page-1-memoire-d-appel-du-nonlieu-combes2011.jpg

page-2-memoire-d-appel-2011--non-lieu-police-combes.jpg

p-3-memoire-dappel-non-lieu-polcie2011.jpg

p4-memoire-non-lieu-polcie-appel-2011.jpg

p5-memoire-appel-non-lieupolice--2011.jpg

p6-meoire-appel-non-lieu-2011-polcie.jpg

 

p7-memoire-7-appel-non-lieu-police.jpg

p9-memoire-appel-2011-police.jpg

p9-memoire-appel-nn-loieu-police-2011.jpg

p10-memoire-appel-non-lieu-police-2011.jpg

p14-memoire-appel-polcie-non-lieiu-2011.jpg

p12-memoire-police-appel-2011.jpg

p13-memoire-appel-2011-police.jpg

page-14-memoire-dappel-molice-nonl-ieu-2011.jpg

p16-memoire-appel-polcie-non-lieu-2011.jpg

page-16-memoire-dappel-non-lieu-polcie-2011.jpg

p17-memoire-appel-non-lieu-police-2011.jpg

p18-p-memoire-appel-2011-non-lieu-police.jpg

p19memoire-appel-police-non-lieu-2011.jpg

page-20-memoire-dappel-non-lieu-police-2011.jpg

page-21-appel-polcie-non-lieu-2011.jpg

__________

 

 * et voilà ci dessous l'Arrêt d'appel  (que je gagne encore) rendu en mars 2012 en réponse à mon second appel ;  ai gagné ce second appel là aussi parce que l'entrave à la justice est trop énorme et flagrante ; c'est une réponse risible du tribunal de versailles à mon mémoire d'Appel quon peut ilre ci dessus ;  je me félicite quand même car j'ai du me débrouiller seule en plongeant mon nez dans le code pénal et dans le code de procédure pénale pour être mon propre avocat contre les délires diffamatoires immondes  à charge du Ministère public (voir réquisitoire plus haut) clairement aux ordres de Sarkozy dans mon affaire  .. pour info : on note qdans cet arrêt cidessous daté  2012 , que mon directeur Mr NEMO n'a pas été entendu aprés 8 ans d'enquête! .ce qui est juste aberrant . . c'est  dire comment sont traitées mes plaintes par la justice!    .

 

 

 aeeet-d-appel--du-27-mars-2012-1erpage-copie-1.jpg

page-8-arrte-dappel-27-mars-2012police.jpg

page-9-et-fin-aarret-d-appel-2012-27mars.jpg

___________________

 

  ....( les documents de 2014 vont être scannerisés ; sous peu . et mis ici à la  suite ;.

______________________________________________________

003545

Voir l'horreur de mon affaire (Résumé et Documents à l'appui) et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiés dans JAL à mon nom en 2002) sur la page d'accueil ICI : et ma situation actuelle  pire que jamais en cliquant ICI)

 * pour info, je survis avec ce  blog fait pour ma sécurité tous documents à l'appui, isolée et affublée d'un faux dossier psychiatrique (procès  est en cours avec avocate) et détruite physiquement jour et nuit, torturée  (= brûlée jour et nuit par l'horreur de la  torture electronique 24/7= assassinat tprogressif)  et privée de sommeil et repos à mon logement hlm F2 par harcèlement criminel délibéré par la Police de nanterre via ses indics locaux (avec appareil qui vibre jour et nuit très fort, depuis le 25 mai 2015 et me démolit aussi la colonne vertebrale de plus en plus gravement par les vibrations quand je tente de me reposer allongée.la nuit .)



La fourmi bleue



Quand chaque jour se vit comme un sursis de plus,
Qu'il n'y a plus de rêves, ni d'avant ni d'après,
Quand l'effroyable est là jusqu'à ôter leur sens
Au moindre mot d'espoir et au moindre regret...

Quand l'instant règne en maître, et reprend tous ses droits,
D'où me vient cette force que je sens croître en moi?,
Et me tenir debout, vaillante au champ de ruines,
Terrassant le dragon!, en attendant mon heure...

Qu'importe le danger, sa croix de solitude,
Je sais depuis toujours que je suis celle là,
Je suis la fourmi bleue, celle qui part au combat,
Et qui voit se lever toute la laideur du monde...

Bannie sur mon rocher, sans une âme à la ronde,
Je redeviens David qui affronte Goliath,
Je suis le pot de terre, j'ai préparé ma fronde,
D'une seule pierre en plein front, je vais le mettre mat!...

Vois tous ceux qui se lèvent et prononcent mon nom,
Ceux qui ont tant subi, et qui ne sont plus là,
Ma solitude est pleine!, ils sont mes compagnons,
Ce sont eux qui me tiennent et dirigent mon bras...

Au bal des masques hideux, dans un décor trompeur,
Je vois le mal en face... mais au diable la peur!




Béatrice EL BEZE ( poèmes protégés à la SGDL) nov 2008)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article