Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Détails (médicaux) sur mon assassinat progressif par torture électronique ./ 17 nov 2014/ par Beatrice EL BEZE

16 Novembre 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

*voir article initial (" détails médicaux)  au dessous de celui ci actualisé.. .

et * voir dorénavant directement la  page à suivrre, (à droite du blog) avec documents médicaux qui sont et seront mis au fur et à mesure pour infomations.

183303 

Voilà comment on (me) tue progressivement et sans traces !, par torture électronique./ par Beatrice EL BEZE.

(^ fautes de frappe liées à ma mauvaise vue)

*voir documents plus bas ! pour preuves de mes dires

(*des résultats d'examens médicaux SONT et SERONT  sur cette page à suivrre, et ajoutés ces jours prochains en fin d'article et au fur et à mesure / regardez les dates des documents..)

Ces documents plus bas qui prouvent la dégradation de ma santé physique sont le résultat direct et inévitable des brûlures qui me sont infligées non stop et criminellement par torture electronique depuis le 12 nov 2013 entre autres sur la tête (la moitié des cheveux tombés, brulés à la racine,  depuis nov 2013)  et dans la gorge et les poumons particulièrement ciblés ;  je savais que quelques soient mes efforts pour enrayer les effets des brûlures continues  - et à certains moments de la journée ou de la nuit, infligées à intensité horrible -  ça finirait par une inflammation de plus en plus grave... (ai parlé de mes brûlures infligées, dès mai 2014 dans l'émission metatv.... Voilà le résultat aujourd'hui ..

                                                                    ******************

Un meurtre programmé dès nov 2013                                        

Car il s'agit bien d'un crime programmé par torture électronique et d'une babarie inouie.. sans journaliste (tous couchés et lâches à vomir depuis le début de mon affaire, fin 2002 et donc 12 ans de persécution  et allant de pire en pire et jusque sur les miens, notamment mon père dès 2006 )... sans ligue des droits de l'Homme (collabo elle aussi et inféodée au lobby nazisoniste et à Sarkozy et les siens ).., avec des partis laches et inactifs, et une dissidence collabo  (club privé soral dieudonné)...  et avec un faux dossier de folle en prime  ("schizophrène avec délires persistants" (!) en intox monstrueuse, depuis 2013  - (internement  arbiraire sans rien à l'appui et  en contestation judiciaire avec avocate depuis juillet 2014 ; voir document ICI )  -  comme mon père en 2006, affublé d'un faux dossier psychiatrique lui aussi pour le faire taire.  Pourtant j'avais mon blog fait pour sécurité dèpuis 2008 tous documents à l'appui déjà pour dénoncer en ces termes "le danger d'un internerment arbitraire et pire."..  mais personne n'a bougé ! malgré toutes les attestations et preuves de mes dires, dans cette France de lâches collabos...  alors j'ai eu l'internement arbitaire en 2013, aux soins forcés .. et le pire 3 mois plus tard = début torture électronique (= assassinat progressif)  dont j'ignorais l'existence moi aussi alors).  Pouquoi le lobby se génerait il ??  puisque tout le monde rampe ou presque en France. Mon meurtre était déjà programmé alors dès nov 2013 pour élimination progressive Quand on fait un faux dossier psychiatrique avec rien à l'appui (de "schyzophrène avec délires persistants", carrément!)  dans une affaire grave remontant jusquà Sarkozy et impliquant nombre d'administrations ayant fait des faux et usage de faux et faux témoignages (université, opdhlm, police, service psych hopital ..)  il est plus prudent de supprimer la cible ensuite  

 Combien de temps me reste t-il à vivre ???   car c'est un meurtre ciblé progressif  auquel j'assiste impuissante et terrorisée...

 Et si l'on se met à la place de mes bourreaux  qui ont commecé leur oeuvre en nov 2013 il y  à  encore plus de raisons de me supprimer maintenant devant la réactivation de mes plaintes en cours avec partie civile depuis fév 2014,  la contestation de mon internement arbitraire depuis juillet 2014 et ma dénonciation active depuis mai 2014 et ensuite de la torture electronique et ses crimes officieux ; or il n'y a qu'une alternative pour Sarkozy et les siens : soit réinternement arbitraire (pour me museler et me torturer sans témoins et c'est probablement ce qui a été tenté par la police avec sa convocation du  26 janv 2015, assortie de menaces) ..  ou bien le meurtre accéléré par  accident ou par torture électronique et cela peut être avant la fin des procèdures judiciaires en cours  (c'est ce que je redoute) ; mais me taire accèlererait et faciliterait ma fin C'est un meurtre progressif ciblé par des pourritures planquées derrière des monitors (aux ordres du criminel Sarkozy et des siens, derrière) .. combien de temps vais je tenir ainsi ?? car la volonté de me tuer est palpable... et oui! jespère ralentir la torture en faisant courageusement savoir !.. je n'ai pas le choix car mon silence aiderait mes bourreaux à en  finir plus vite encore, en comptant que je passe pour une folle, comme ils le font (police "aux ordres", en tête / voir doc ICI)  en intox grotesque et ignoble et criminelle depuis 2004 ! malgré toutes les contre attestations en soutien  ;  aussi je parle tant que je suis en vie et je jure qu'on saura tout ce que j'endure dans cette démocratie "de merde" et de façade aux mains de criminels nazis et sionistes, tels le criminel nazillon Sarkozy et les siens, au coeur toute mon affaire  avec son feu vert derrière mon calvaire et mon meurtre programmé  dès nov 2013, pour étouffer cette affaire et cacher ses méthdoes criminelles et monstrueuses de cinglé psychopathe, dont la torture électronique pour tuer est le stade barbare final.

Torture électronique, le moyen officieux pour tuer sans traces

Ma propre expérience de vraie victime de la torture électronique -  et notamment par le "people cooker" (depuis nov 2013), une des plus horribles formes de torture (décrite par Peter Mooring, responsable Stopeg) et je vous le confirme car on est effectivement "cuit vivant"," brulé vif " dans de grandes souffrances physiques, par micro ondes ciblées à distance et c'est épouvantable à subir -  vous aidera à comprendre comment des personnes de pouvoir font tuer progressivement et délibérément (= assassinat ciblé) une cible par torture électronique ; d'autant que - contrairement à tous ces  fakes (= fausses victimes) qui pullulent comme de la vermine sur le net et les réseaux sociaux (facebook), constitués en associations bidon et réseau international (France- USA -Europe) pour raconter sciemment les pires mensonges sur le sujet  -... j'ai moi les preuves via mon affaire (documents etplaintes en cours) que je suis déjà bel et bien gravement persécutée et victime des méthodes criminelles étatiques  (Sarkozy et les siens  dès 2002 au coeur de mon affaire) tandis que tous ces fakes n'ont RIEN!!! comme preuves de leur victimisation sinon leurs sales mensonges et délires délibérés, avec ou sans blog, pour fausser le discours sur le sujet et décrédibiliser les vraies victimes, aidant ainsi à cacher ces meurtre (comme le mien) officieux .     

Chnonologie de ma destruction par brulûres par micro ondes ciblées    

Ainsi j'avais de très bons poumons jusqu'en 2013 encore et aucun souci respiratoire et je faisais, et fais normalement attention et depuis longtemps à ma santé, ne prenant des médicaments qu'en cas d'absolue nécessité, notamment d'infection ou d'inflammation. Commencée cruellement en nov 2013, la torture électronique ciblée partout (peau, pieds, mains, visage etc) mais principalement sur la tête et sur la gorge et les poumons, a donné très vite une perte importante des cheveux et une inflammation chronique de la trachée artère diagnostiquée dès fin 2013  au centre médical de naterre (ai égaré cette 1ère'ordonnance) ; le traitement local à la cortisone donné alors a été inefficace, la torture par brulures par microondes étant poursuivie criminellement.. et une inflammation locale a été suspectée également localement dans la région du coeur (voir document plus bas) dès  déc 2013  -  le syndrome de Tieste est un  syndrome inflammatoire - . Les brulures par micro ondes ciblées provoquent entre autres symptômes des quintes de toux car elles irritent et endommagent les tissus respiratoires... d'où une toux permanente depuis plusieurs mois.. . et de plus en plus grave avec le temps ; j'ai tenté en permanence de me soigner avec traitements naturels (argile, argile, bonne alimentation  etc..) ayant toujours eu une très bonne résistance physique, mais en raison de la poursuite criminelle 24/7 de la torture infligée par micro ondes ciblées, au bout d'un temps et malgré tous mes efforts, inévitable infection des bronches.. et donc 1er traitement aux antibiotiques en nov 2014...(inefficace)

brulée à feu fort = sensation d'un fer rouge posé sur la tête et de la lave dans la gorge,  c'est horrible à vivre  (entre 10 et 20 minutes),  on pleure de souffrance... puis brulée à feu doux ensuite partout (on cuit avec des picotements partout ) .. jusqu à la nouvelle séance de torture (que lon redoute)  à feu fort ou très fort... infligée plus tard ou en pleine nuit... 

 .. brulée et rebrulée en permanence avec moments d'intensité horrible (tout à coup la sensation d'avoir un fer rouge posé sur la tête (moitié des cheveux tombés depuis nov 2013 et zones d'alopécies sur la tête, que je tente de cacher comme je peux)... et la sensation nette d'avoir de la "lave" dans la gorge quand la torture est mise à feu fort... les larmes jaillissent d'elles mêmes malgré soi  par la violence de la douleur tant on souffre sur le moment en raison de la violence de la torture infligée...  la torture electronique, c'est cela et dès le début en nov 2013, avec des périodes plus cruelles en intensiét que d'autres.. et tout cela n'est pas une vue de l'esprit comme tentent de le faire croire ces porcs nazis et leurs psychiatres collabos criminels.. (que jemmerde car je dirai ici quand même ce qu'il en est et ce que je subis, malgré les menaces de réinternement) ; le corps est bel et bien gravement agressé et détruit et c'est épouvantable à subir car on en a une extrême conscience  et on ne peut rien faire  puisque c'est fait à distance et de façon planquée ; on est à la merci totale des bourreaux  qui peuvent même, et on le sent, vous réduire en cendres dans linstant s'ils le voulaient, il leur suffirait de tourner le bouton un peu plus fort ;   les poumons et la gorge sont enflammés car brulés et les cheveux brulés à la racine,  tombent, la peau cuit partout... et à feu fort on ressent des douleurs intenses de brùlures dans toute la poitrine... est effrayant.. la sensation est moins forte mais tout aussi nette, quand on est brulé(e) le reste du temps à feu doux... 

 d'où essoufflement net apparu fin 2014 et de plus en plus marqué depuis... et bien sûr reprise de la toux de plus en plus caverneuse... le mal s'enracine...accompagné de grande fatigue et souvent de fièvre, le corps luttant comme il peut contre l'agression... les tissus déjà endommagés par des mois de brulures sont de plus en plus endommages et ne peuvent cicatriser car ils sont re brulés cruellement par dessus 24/7 ! à feu doux et feu fort à certains moments pour faire souffrir horriblement... d'où inévitablement et là encore malgré tous mes efforts pour l'éviter : second traitement aux antibiotiques ces jours ci devant l'infection, fin janvier 2015.. et examens à faire maintenant pour bronchite devenue chronique (voir document plus bas ) .

Mais comment pourrais je guérir alors qu'on continue de me brûler et de rebrûler non stop à feu doux ou feu fort par dessus des tissus respiratoires déjà très enflammés par des mois de torture !

un enfer de torture et de cruauté

Et Il y a de quoi être terrifiée car alors que je suis malade et très fatiguée mes bourreaux (aux ordres du lobby nazisioniste, Sarkozy étant au coeur de mon affaire avec ses méthodes criminelles monstrueuses), continuent de me torturer ! = brulée en continu 24/7... comme depuis des mois avec des périodes pires que d'autres, à feu doux et à certains moments augmentation de l'intensité férocement pour faire souffrir violemment tout à coup et pour détruire ainsi consciencieusement et achever de saccager ma santé. Je suis dans le même temps privée intentionnellement de sommeil nuit après nuit (je dors donc peu et d'un mauvais sommeil comateux entrecoupé de réveils) par harcèlement électronique sonore, infligé aussi en journée au logement ..ou balancé directement dans les oreilles depuis nov 2013).

 Or en continuant de me brûler ainsi par torture électronique dans une zone respiratoire déjà enflammée et malade par des mois de brulures on peut induire un cancer à action rapide ou autre grave maladie respiratoire, et il n'est pas besoin d'être bien malin pour le comprendre...

Pas de traces

Voilà, vous savez maintenant comment on détruit une cible par torture électronique en brûlant de façon interne et dans de grandes souffrances ses organes vitaux et cela sans laisser de traces ! , contrairement à ce que racontent les fakes ((=fausses victimes) en réseau criminel pour aider les bourreaux en balançant sciemment de fausses infos pour décrédibliser les vraies victimes :

pour comprendre voir cet article capital : Les fausses cicatrices des fakes! : babou Djaffer (Advher), Melanie Vritschan (Eucach, Icaact)...

et nulle cicatrice de brûlure ! rien... car les bourreaux ne sont pas fous et bien sûr veillent à ce qu'il n'y ait pas de preuve car c'est là tout l'intérêt du meurtre programmé par torture électronique : pas de traces ! ; on comprend dès lors qu'il faille, pour les autorités et services secrets derrière, veiller à ce que des fakes en mission racontent le contraire afin de pouvoir continuer de perpétrer ces crimes officieux en toute impunité. Ainsi s'expliquent la nécessité des intox sur les "cicatrices de brulures et celle sur la soi disant nécessité d'implants (les fakes s'en inventant partout !) ; ces intox sont en fait destinées à cacher l'absence de traces dans la torture électronique et pire à faire passer à terme les vraies victimes pour folles (puisqu'elles n'auront ni cicatrices et possiblement aucun implant, la torture électronique pouvant être infligée par satellite et sans implants)

Bien sûr les autorités et psychiatres collabos tenteront de faire passer mon discours pour celui d'une folle, comme ils le font déjà pour toutes les vraies victimes de torture électronique, dont la plupart sont soit internées ou déjà mortes ou en train de mourir... d'où la difficulté pour une vraie victime à rencontrer un autre vraie victime... et la nécessité pour une vraie victime d'être le plus visible possible (pour espérer ralentir un peu sa mort).. mais j'emmerde ces tarés nazis et leurs valets collabos! et je ne me tairai pas. La véritable info sort et sortira !  et  Que soient maudits tous ceux qui de près ou de loin participent sciemment à ce crime barbare !...  et oui! j'assume pleinement ma haine de ces ordures nazies et leurs valets (les guignols qui vous disent qu'iils sont  torturés horriblement mais "n'ont pas la haine de leurs bourreaux" (voir covherfance) ne sont pas torturés et sont des fakes,sachez le) .

 je donnerai la suite des infos et résultats des examens de façon publique ici ... ainsi si la torture est poursuivie telle quelle, ce sera un assassinat public.

Que ces fumiers quels qu'ils soient ne comptent pas sur mon silence en prime et que je crève ainsi torturée horriblement, ma santé saccagée délibérément sous mes yeux et dans la torture et souffrances physiques terribles infligées par des cinglés criminels... avec un faux dossier de folle en prime ! : le comble de la barbarie !.. et le comble du terrorisme d'Etat car c'est de cela quil s'agit ;  aussi qu'ils se mettent leur "esprit du 11 janvier 2015 "  où je pense !, avec leur lobby aux manettes  visible là aussi dans cette affaire, comme le nez au milieu de la figure !

(*voir mon intervention en vidéo à la conférence de Bruxelles le 20 nov 2014, où je parle de mon affaire, de ce que je subis, de la dissidence collabo et des fakes en réseau)

à suivre ....

 

Beatrice EL BEZE( 01 février 2015 )

*Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents à l'appui) et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiées dans JAL à mon nom en 2002)  sur la page d'accueil, ici :  et ma situation actuelle pire que jamaisen cliquant ICI 

-----------------------------------------

voilà comment on tue progressivement par torture electronique/  par Beatrice EL BEZE

voilà comment on tue progressivement par torture electronique/  par Beatrice EL BEZE    voilà comment on tue progressivement par torture electronique/  par Beatrice EL BEZE    
*pour info : le rudil est un antibiotique ..voilà comment on tue progressivement par torture electronique/  par Beatrice EL BEZE

 

 

en allant faire l'examen respiratoire (documents ci dessus et ci dessous ) ce jour 04 fév 2015, paroles du pneumologue : vous êtes très enflammée localement,! bronches, sinus ... mais impossibilité pour moi de lui dire qu'évidemment que je suis très enflammée puisque je suis brulée! par torture electronique 24/7.! avec moments d'intensité terrible en journée et la nuit , pour mieux me cramer et me faire souffrir ...que c'est un meurtre ciblé par des pourritures derrières des moniteurs!, sur ordres de criminels tels Sarkozy et les siens . Alors le pneumologue cherche les raisons de mon état d'inflammation mais je ne peux lui dire non plus que pendant que je suis malade et enflammée par des mois de brulure, on continue de me bruler aux poumons et partout ,nez gorge ..! et que c'est une horreur de crime barbare à vivre.. car ce médecin ne connaissant pas la torture électronique, ne me croirait pas. Il me dira après l'examen que mon bilan respiratoire est très mauvais : 40 % de mes capacités respiratoires... et gros traitement avec appareil sur 15 jours, pour voir sl on peut dégager les bronches, en attendant le résultat du scanner .

Voilà comment on tue! progressivement et sans traces!, par torture électronique../ par Beatrice EL BEZE

 

Voilà comment on tue! progressivement et sans traces!, par torture électronique../ par Beatrice EL BEZE    

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                     *************************************************

Détails (médicaux) sur mon assassinat progressif par torture électronique  17 nov 2014 /par Beatrice EL BEZE

 

 (* les  documents médicaux cités vont être scannerisés sous peu et mis dans cet article pour preuves )

 * Voir (cliquer)  l'émission metatv du 15 mai 2014 i   avec Peter Mooring (responsable Fondation Stopeg ) et moi le 15 mai 2014, une  première en Europe avec deux victimes visibles qui témoignent en public;

  et voir détails sur la   1ère  conférence mondiale le 20 nov 2014 à Bruxelles, sur ce sujet de la torture electronique .

voir la présentation du contenu de mon intervention prévue sur place le 20 nov 2014)   en cliquant ICI  :  

 

 Je l'ai dit et le répète  : hors de question que je taise la réalité de la torture électronique, pire crime contre l'humanité, et que je que me taise devant ces "ordures nazies" planquées qui la mettent en oeuvre (liées clairement à la clique nazisioniste et à Sarkozy et son réseau criminel dans mon affaire)  et tuent impunément et de façon barbare (par torture électronique) pour eliminer ceux qui les gènent , dont des opposants comme moi en raison de la gravité particulière de mon affaire et de mes plaintes graves en cours   (cf : voir lien de l'affaire plus haut et document plus bas ) ; aussi voici les détails de la torture électronique qui m'est infligée criminellement dans le but de me détuire physiquement, ce qui constitue clairement  un assassinat progressif ciblé programmé sciemment en phase finale à mon encontre dès nov 2013, après 11 ans de harcèlement criminel en réseau commencé dès fin 2002  ;  voici l'évolution au niveau de ma santé et où j'en suis exactement à ce jour face à cette destruction orchestrée de ma santé notamment depuis le 12 nov 2013 , début de la torture electronique à distance, proprement dite ; vous comprendrez ainsi mieux comment ces criminels nazisionistes assassinent méthodiquement une cible, la santé étant un bien précieux qu'ils détuisent horriblement, sciemment et à loisir et dans les pires souffrances, profitant de l'absence de traces.t     .

 Dans le cadre du harcèlement criminel en réseau institutionnel illustré magistralement par mon affaire depuis 2002 , m'a été dès cette date et m'est toujours infligée à ce jour , et de façon très intenseet et actuellement, la privation intentionnelle de sommeil - considérée par la loi également comme une torture -  par harcèlement electronique sonore (avec fréquences hautes, fréquences  basses , vibrations , sortes de grésillements, de sifflemens, stricences continues , sorte d'ultrasons, de bruit de "turbine" par appareil...etc.)  au logement et principalement nocturne (harcèlement confirmé par nombreux témoignages,  d'abord à Saint Cloud, puis aussitot réitéré à Nanterre /voir toute l'affaire documents à l'appui)... mais souvent diurne aussi , rendant le logement inhabitable, or c'est mon seul lieu de vie. Le harcèlement sonore electronuque balancé en quasi permanence est si intense actuellement que mon audition est touchée et ai de forts maux de tête. Je survis, ainsi concsiencieusement "fracassée" au logement et sans aucun recours  

Car ces méthodes criminelles et barbares sont exécutées froidement avec la complicité active de la police, de l'opdhlm  92, TGI Nanterre, mairie, préfecture... ; voir tous détails et jusqu'où ces institutions locales gravement vérolées vont  (cliquer en réseau criminel crminel institutiionnel.  , réseau criminel lairement prouvé dans le  92 , via mes plaintes en cours. 

 

Dégats sur ma santé physique depuis le début de ma torture électronique à distance  (un an déjà..)  infligée non stop = 24h/ 7j depuis...

Le début de la torture électronique proprement dite, par brulure par microndes ciblées à distance,  a débuté à mon encontre le 12 nov 2013,  soit 3 mois après mon internement arbitraire en juillet 2013, c'est à dire quand j'ai été considérée suffisamment isolée (voir document plus bas) pour me détruire sans risques ;  le but  : m'assassiner progressivement pour m'éliminer  (et me faire souffrir le plus possible en représailles pour m'intimider et tenter de me faire taire sur toute l'horreur de mon affaire et sur mes dénonciations)...  méthode : maintien de la privation intentionnelle de sommeil par harcèlement électronique sonore, citée, couplée dès nov 2013 avec brulures par micro ondes ciblées à distance (torture appelée "people cooker "et horrible car on est 'brulé vif ", "cuit vivant" comme dans un four micro ondes) principalement sur la tête, la gorge , les poumons , la région du coeur, et la peau partout sur le corps (pieds mains,  cuisses etc ..)  24 h/ 7, = non stop avec intensité variable et par moments terribles, jour et nuit .....

 les cheveux commencent très vite à tomber , brulés à la racine..

des décembre 2013, inflamation de la trachée artère diagnostiquée au centre medical de Nanterre,  sans explication  donnée par le medecin specialiste ; le traitement donné se révèle complètement  inefficace  ; normal puisque les brûlures continuent d'être infligées 24/7 localement  dans la  gorge , bouche , langue... terribles à subir et confinuent d'enflammer et de détériorer les tissus locaux ,   et difficulté à déglutir la nuit avec sensation d'étouffement provoqué par des mucosités passant du nez dans la gorge  et restant là entravées, la gorge étant très chroniquement enflammée ..    

 janvier 2014,  je décide de faire un examen cérébral IRM ;  résultat  : traces blanchâtres  d'origine inconnue sur al radio, mais rien à signaler ;.

la trachée artère reste enflammée... l'inflammation descend maintenant sur les poumons , ciblés en permanence par micro ondes 

févier 2014,  je fais faire une échographie cardiaque, résultat  : une  inflammation locale au niveau osseux est dectectée avec suspicion de syndrome de Tieste (syndrome inflammatoire perilocal)  ; aucune explication n'est donnée par le médecin là non plus pour cette inflammation  (de fait liée aux brulures par microondes ciblés , ce dont je ne peux  parler au médecin auquel je ne peux parler du sujet officieux de la torture electronique) ..  

 Pendant ce temps mes cheveux, brulés à la racine continuent de tomber de plus en plus  ;..  au mois de mai 2014, ai déjà perdu plus du tiers de ma cheveulure et suis irritée non stop  sur le cuir chevelu , enflammé lui aussi en permanence (le peigne est trop douloureux)... et bien sûr dans la gorge où je suis brulée, 24h/ 7j et à certaines heures horriblement

dès aout 2014 (peu après l'assignation envoyée avec avocat contre l'état fin juillet 2014, pour contester mon internement arbitraire / voir document plus bas) j'ai droit à une accentuation  féroce de l'intensité des brulures dans la gorge , les poumons , la bouche, langue..)  et toujours la tête, la peau partout ...)  très gravement ciblés 

je commence à tousser de façon récurrente et reste ainsi pendant aout septembre octobre 2014 , avec une toux de plus en plus rauque (comme une grande fumeuse alors que je ne fume pas et que mes poumons étaient impéccables avant le début des brulures par torture electronique et ma santé solide par hérédité ).. ai depuis  très longtemps une bonne hygiène de vie , et utilise des traitements naturels (, miel, argile etc;. ) pour lutter contre la destruction , mais ils ne sont plus assez efficaces devant l'intensité criminelle  de la torture electronique qui m'est infligée de façon de plus en plus intense et barbare  ; ce sont de véritables séances de torture et d'une grande cruauté que je subis de façon très accentuée, car  suis particulièrement ciblée, depuis deux mois  

ma chevelure a maintenant diminué de moitié, en raison des brulures permanentes et intenses à la tête aussi, et ma vue a beacuoup baissé..    .

octobre 2014,  je commence à avoir des problèmes respiratoires nets (que je n'avais jamais eus de toute ma vie )  : quintes de toux terribles, essouflement net... douleurs dans la poitrine quand je respire ou quand je parle un peu longtemps ou même sans rien faire ; suis de plus en plus essouflée et fatiguée  

bien sûr j'ai aussi tenté toutes sortes de protection, espérant moins souffrir avec bonnets antiondes achetés sur le site teotellurgie, tissu antiondes , chapeau confectionné avec épaisseur  d'alu ..etc...  mais en vain,  rien ne (me) protège efficacement ni n'empêche les brulures et les terribles souffrances qu'elles occasionnent  

fin novembre 2014 l'infection est là, le corps n'arrive pas à lutter devant la torture et les brulures infligées non stop aux tissus qui sont touchés brulés et irrités en permanence dans tout le système respiratoire..  avec maintenant infection locale  (forte bronchite diagnostiquée, avec maux de tête, fièvre),  le médecin me prescrit  ces jours ci un traitement d'attaque (cortisone + antibiotiques ) pour enrayer l'infection dans l'appareil respiratoire ...(causée de fait par les incessantes brulures, infligées par torture et atroces par moments )

le traitement antibiotique pris depuis 5 jours ne semble pas capable d'enrayer 'l'infection. pour le moment... la fièvre demeure , la toux., les douleurs dans la  poitrine... Et comment le traitement pourrait il  être efficace puisque je suis à la fois empêchée criminellement de dormir de façon très intensifiée actuellement (toujours par harcèlement electronique sonore sans relache, très éprouvant à subir quand on est déjà épuisé et malade, avec nausées et l'impression que le coeur va s'arrêter parfois par'épuisement) et alors que je continue d'être torturée et criminellement brulée en permanence là où les tissus sont déjà atteints ! aux poumons et dans la gorge non stop avec sortes de "boule de feu" et de  sensation de"lave brulante" qui coule dans la gorge  lors des moments d'attaque intense par torture (les symptômes sont décrits avec précision par Peter Mooring dans le "people cooker",  torture qui m'est infligée avec une cruauté accrue... éructations, brulures, toux fortes... et impossibilité de me reposer malgré la fièvre et la fatigue... et le feu partout, sur la  tête (atroce, comme un fer rouge posé sur la tête, par moments), dans les poumons, dans la gorge,  etc...  jour et nuit ..    

comment pourrais je guérir d'une bronchite aigue alors que je continue d'être brulée aux poumons et dans la gorge en permanence et intensément ??!!!! .. et à la tête et partout sur la  peau, avec véritables séances de torture pour me détruire 

et si les antibiotiques ne suffisent plus ? et que ces "ordures criminelles" continuent de me   torturer en me" brulant vive" par micro ondes ciblées sur consignes et de détruire ainsi les tissus de l'appareil respiratoire, je peux alors aller très vite vers un cancer local à action rapide alors que j' étais en bonne santé !...  ces fumiers détruisent par micro ondes ciblées les organes vitaux .. coeur ou poumons, ou les deux à la fois, vous crament comme on cuit un "poulet" au micro ondes... c'est la barbarie à l'état pur et soigneusement cachée, un crime officieux et monstrueux digne de nazis et des pires dictatures et des pires heures de l'Histoire 

Voilà, la torture électronique comporte évidemment plusieurs aspects et, bien qu'avec des points communs récurrents d'une victime à l'autre,  est généralement personnalisée (pour brouiller les pistes et éviter ainsi un discours unique sur le sujet)  mais vous savez exactement maintenant comment on est en train,  moi, de me détruire notamment physiquement, de saccager délibérément et criminellement ma santé et ainsi de m'assassiner !  méthodiquement et dans des souffrances à certains moments terribles de torture, infligées jour et nuit.... et cela à 3 jours de mon intervention à la conférence mondiale à bruxelles le 20 nov 2014, où j'e dois intervenir avec un  temps  de parole prévu et confirmé par Peter Mooring , initiateur et organisateur de cette conférence voir mon nom dans le document officiel,  ainsi que le contenu de mon intervention prévue, en cliquant ICI  :. Ne croyez aucune de  ces certaines prétendues victimes qui pullulent actuellement sur le net et les réseaux sociaux ou  certaines associations associations,  qui vous parlent de "cicatrices de brulures par torture elctronique" et balancent des photos bidon ! ;  elle vous MENTENT  !! (t sont là pour fausser l'information sur le sujet , pour  le compte des bourreaux derrière ,: pour comprendre voir cet article Torture électronique : fake en réseau pour contrôler les victimes et fausser l'info..(Covher, Advher ..)/    Sachez que la torture électronique et notamment le "people cooker" sont infligés de façon à ne pas laisser de traces, ce qui ne diminue ni l'horreur des souffrances infligées,  ni la capacité à détruire les organes et à tuer.   

 

 ... à suivre..      

 

Beatrice EL BEZE (17 nov 2014) 

 

------------------------------------------------

Détails (médicaux) sur mon assassinat progressif par torture électronique ./ 17 nov 2014/ par Beatrice EL BEZE     

Voir suite des documents  médicaux et examens dorénavant sur cette page à suivrre, ! (à droite du blog, rubrique  "pages")

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article