Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Courriers de S. ROYALE, IGS, CCDH, Ministère Intérieur;...etc...)

29 Septembre 2008 , Rédigé par elbeze.béatrice Publié dans #articles sur mon affaire

*le courrier  de S. Royale manquant va être rajouté

    Documents :   courrier (de soutien de)  Ségolène Royal (en 2007)..... courriers ministère de l'intérieur (citant SARKOZY, en 2005, en 2006...).. de la Présidence de la République.. de l'IGS (police des polices)..du Prefet......... ..  du C.C.D.H (en 2006)......etc

                                                               ****************

*ce courrier m' a été adressé en 2007 par S.Royal, après l'envoi de mon dossier dans toute sa gravité et tous documents à l'appui   

 

Courriers de S. ROYALE, IGS, CCDH, Ministère Intérieur;...etc...)          

 Num-riser0089-copie-4.jpg





























 

        

 __________________________________________________

et  voici *ma  plainte avec constitution de partie civile pour "mise en danger grave de la vie de mon père", fait en avril 202 avril 2007. .. 
Num-riser0090-copie-2.jpg
























  

 

                       

 


006

 

 

003

 

 

 

 courrier prefecture ou de villepin est
Le service des interventions du premier Ministre  (que j'ai appelé à plusieurs reprises alors ) a tout le dossier avec tous les documents reçus eux aussi en accusé de réception.... je suis quasi certaine  que mon  dossier n'est jamais  parvenu au destinataire D.de VILLEPIN),je pense plutot qu 'il a été intercepté  avant et mis de coté au  Service des interventions par certain(e). que j'avais systématiquement en ligne,  ;
004

 

  ...... Laurent Guinet (cité dans le courrier ci dessus ) a tenté au début de l'appel( appel qui a duré  6h!! de 22h à presque 4 h du matin)!!.. de me faire croire que ma mère était derrière une sorte de machination. et derrière ce qui arrivait à mon père, mais sans dire les mots exactement.. ....ce qui n'a aucun sens car ma mère ést victime, isolée avec mon père, et surtout crédule,  et sans a ucun pouvoir;, sinon celui d'être gravement manipulée ;.... ce que je lui ai dit........ voyant que son intox(certainement balancée sur consignes)  ne marchait pas, il m'a alors parlé entre autres de "terrorisme international.". et m'a dit de "voir un rabbin, pour demanderà réparer (par rapport à mes écrits politiques)   auprès de la communauté juive......car la commnautéjuive a beaucoup souffert, et doit se protéger.." (je le cite) ....et ce alors que je ne pratique pas la religion juive; et le lui avais dit.... il a insisté sur le mot "réparer' , me disant d'employer ce terme exact auprès du rabbin;... ;., ......... il m'avait également dit " il y a quelqu'un qui est dans une situation encore pire que la votre", ( j'ai compris alors qu'il parlait de mon père ... et lui ai dit mes graves soupçons sur son dossier psychiatrique qui venait d'être fait en sept 20006..... étrangement Laurent GUINET semblait être déjà au courant et mieux que moi, de tout le danger de la situation. de mon père..... et face à mes questions, il m'a confirmé que ce genre de pratiques dénoncées ensuite par mon père peuvent exister pour faire des dossiers psychiatriques bidons et faire passer les gens pour fous ) ainsi mon père a été accusé tout à coup -  pour le faire passer lui aussi comme moi, pour fou dangereux, -   de "tripotage" de vieilles femmes alzheimer 70 -90 ans dans l'établissement et il n'y a pas de plaintes et on ne sait qui a vu quoi!),    ....

pour info, et parce que je voulais tout faire pour tenter de sauver mon père (qui m'avait appelée à l'aide dès oct 2006 ) de la suite que je pressentais, j' ai vu en rdv le rabbin de Nanterre (jeune, et glacial avec moi en tout cas ;..) , quelques jours plus tard.. fin déc 2006 (le 30 déc je crois )., et ce alors que je ne pratique pas la religion juive .....il m'a dit, àprès avoir lu mes courriers politiques ( dans JAL) que je lui avais amenés ,(et alors que je tentais de lui faire comprendre ma révolte légitime devant l'injustice subie par les palestiniens, raison de mes écrits ). que mes écrits étaient le genre de propos qu'on trouvait "dans tous les torchons !"(je le cite).. ces termes m'ont choqué dans sa bouche( d'autant qu'il faisait lui même bele bien là de la poltique!)  .. il m' a également dit (quand je lui ai confirmé que je croyais en Dieu, mais ne pratiquais aucune religion particulière,) qu'"un bon croyant ne fait pas de politique !"...(pourtant il en faisait bel et bien lui même en parlant de "torchon".. ) . je lui ai ensuite parlé de ce que je subissais. et de ce que subissait mon père .. il ne disait rien, .. aucune marque de compassion.. ........ et ma visite n'a rien changé ni stoppé les méthodes criminelles menées sur mon père encore plus atrocement . un mois plus tard, début 2007(. balancé aux urgences tout à coup 4 jours après ses accusations claires de faux dossier psychiatrique faites enfin à moi , au tél, et de façon détaillées, fin janv.2007 ... et revenu atrocement détruit et pratiquement muet ;. / voir témoignage de ma tante en avril 2007 et les accusations réitérées par mon père devant elle et moi en avril 2007 à l'hopital, et sur le fait qu'on l'a détruit physiquement pour le faire taire ....

________________________________________________________________________

 

un peu de poésie.... 

 

"Que ferais je sans Toi


Que ferais je sans Toi ? à voguer en aveugle,
A me briser la voix, agrippée aux cordages
D'un bateau ivre et fou, ballotté au grand large,
Qui ne se souvient plus d'où il vient où il va ....

Piètre coquille de noix qui supporte la danse
A tous les vents contraires et redoute et tant craint
Quand s'annonce l'orage, et pendue à son mât,
De toujours faire naufrage aux courants incertains...

Accrochée à tout vent, à le faire mon maître
Et de lui son esclave allant tourbillonnant,
Emportée par sa vague et sans jamais connaitre
Le repos du rivage où sont domptés les vents.

 


Béatrice EL BEZE (poème(s) protégé(s) à la SGDL

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article