Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

L''homme debout (poèmes protégés à la SGDL / Beatrice EL BEZE / janv 2009)

5 Avril 2009 , Rédigé par elbeze.béatrice Publié dans #Mes poèmes (protégés à la SGDL- beatrice EL BEZE)

  182452-copie-1

(Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents à l'appui sur la  page d'accueil, ici :) ..et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiées dans JAL à mon nom en 2002)    et ma situation actuelle pire que jamaisen cliquant ICI

 

insert du 19 fév 2013 : ...je dédie ce poème en hommage à mon courageux père , Jean-Claude EL BEZE, né Rahmim EL BAZ à Constantine en Algérie, décédé ce triste jour du 19 février 2013., martyr et grave victime lui aussi dans mon affaire... (voir l'affaire  narrée ici, liens à l'appui  )

 

...et parce quon peut être seul et sans recours, sans être suspect ni dans l'erreur pour autant ..

                                                                 




L'homme debout



Connais tu l'homme debout sur qui l'on se déchaîne?
Qu'a t-il fait, qu'a t-il dit, pour qu'on le traite ainsi?..
Pour qu'à ses mots d'amour, des fous parlent de haine,
Crient et hurlent à la mort et l'accusent de folie...

Le bal a commencé, la tragédie humaine
Des traîtres et des lâches, dénudés, grimaçants,
Et l'on entend au loin la sale clameur des mêmes,
Les uns couvrant les autres, unis comme au vieux temps...

.. Des collaborations et silences complices
Prompts à se justifier au miroir déformant,
Quand leur revient l'image qu'en vain leurs discours lissent
Pour ne plus avoir l'air de ce qu'ils sont vraiment...

La danse est à son comble !, les hurlements factices...
La peur fait taire les faibles au profit des puissants...
L'homme debout le sait bien, sur qui les crachats glissent,
C'est la nature humaine et ses plus vils penchants,

Et l'histoire recommence... un homme porte sa croix,
On lui jette des pierres pendant qu'il marche seul...
Il parle pour son père drapé dans son linceul...

La lumière est sur lui ; il connait le chemin.




Béatrice EL BEZE ( poème(s) protégé(s) à la SGDL, / janvier 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article