Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  -  Victime de méthodes criminelles monstrueuses(voir affaire) dont  Assassinat progressif  en cours par Torture Electronique,via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...!

GIA : association collabo du lobby judéonazisioniste dans mon affaire / voir documents / .fév 2017// Beatrice EL BEZE...

18 Février 2017 , Rédigé par Béatrice EL BEZE

 

!!!  avertissement !!!: comme sur le reste de mon blog , ma situation étant purement et simplement un danger de mort et y compris de réi nternement arbitraire ,pour me faire taire, jje me donne le droit de faire connaitre ces documents et mails publiés  ci dessous pour preuves de mes dires en légitime défense au sens pénal du terme . 

                                                                           *************************.

  (et bonne lecture aux blattes du GIA !.  petit poème pour vous en fin d'article...)

.Le  GIA  est une association connue dont soi disant'  l'"objectif principal est d’informer sur l’abus et l’arbitraire en psychiatrie, de promouvoir les droits de l’homme en ce domaine où ils sont si souvent bafoués, de lutter contre la contrainte aux soins et l’utilisation répressive de la psychiatrie, les mauvais traitements et les atteintes à la personne dans le cadre de son exercice"....

 L'ancien président était andré BITTON (issu de la communauté juive comme moi) il semble quil y ait eu des problèmes au sein du GIA, car

"En décembre 2010, une scission prend corps, emmenée par l'ancien président du GIA, André Bitton, nommée « Cercle de réflexion et de proposition d'actions sur la psychiatrie » (CRPA)[19].En juin 2013, le GIA reformule ses statuts en précisant que « sa compétence est internationale et s'étend, notamment, à tout pays de l'Union Européenne »[20]." ( extrait de wikipedia )

L"équipe actuelle des responsables est constituée par le président Loic MENARD, vice présidente Nicole MAILLARD , doctoresse marie Hélène GROUSSAC

                                       ************************************

 l'ai contacté le GIA  cet été 2016, en sachant qu'il y avait de grandes chance qu'ils collaborent ou finissent par collaborer comme toutes les associations dans mon affaire,,et  comme la justice  aux ordres du lobby judéosioniste (Sarkozy t les  siens   aussi dans mon affaire  .. . mais je voulais tenter sur conseil de mon avocate,  d'avoir au moins un nom de psychiatre indépendant et si possible intègre (! mais autant chercher une aiguille dans une meule de foin en France  pour d'avoir un certificat de bonne santé mentale quand el lobby vous fait passe pour folle  Pour avoir cette aide par le GIA. ai du alors adhérer au GIA (' c'est leur condition)  et envoyer tout mon dossier (= tous les documents de mon affaire depuis fin 2002, (dont la plupart sont sur mon blog)  .+ un résumé complet (leur ai envoyé résumé assez proche de ce résumé dénonçant l'horreur de mon affaire chronologiquement.de fin 2002  jusqu'à  ce jour,   torture électronique comprise .)  ..  + tous les documents de la procédure en cours  par mon avocate en contestation de mon internement arbitraire avec  bien sûr son accord et le mien ; j'ai donc envoyé tout cela au secrétariat du GIA.. .

 Ai  alors reçu ce courrier du 10 octobre 2016 ci dessous de la doctoresse marie Hélène GOUSSAC, (dont j'ai  caché son adresse et numéro perso de tél, en en tête) qui  a accusé réception de mon dossier complet et a scanné  tous  les documents,  ainsi que le résumé de l affaire  ; (et comme j'ai trouvé excessif le fait de l'appeler une fois par jour ,l'ai donc appelé une fois par semaine environ puis tous les quinze jours, pour la tenir informée de ma situation, comme proposé  pare elle pour ma sécurité..)elle avait parfaiterment compris le danger réel de mort où je suis , nous en avons parlé .... le GIA devait espérer que je n'ai plus ce courrier que je n'avais pas rendu public .. pas de bol !  je l'avais bien gardé !en prévision de leur prévisible sale collaboration.à venir .... 

 

.... puis ai participé à une réunion en nov 2016 avec les responsables (: Loic MENARD , président nicole MAILLARD , vice présidente,  mais Marie Hélène Groussac était absente.) et 6 membres adhérents du GIA ; tout s'est bien passé à cette réunion, .malgré la présence d'une psychologue Françoise ZANNIER (non membre du GIA)  sans compassion aucune, ricanante et cherchant  très clairement à me décrédibiliser non stop quand j'ai pris la parole, à la demande du GIA, pour résumer mon affaire devant tous (notamment quand je disais que de mon affaire remontait jusqu'à Sarkozy.. ou quand j'ai parlé de mon père fait passé pour fou lui aussi ... ou de torture électronique  etc..) ; cette psychologique dont le comportement au sein d'une réunion du GIA était pour le moins nauséabond m'est apparue très clairement infiltrée au GIA et en mission commandée  notamment pour  tenter de me faire passer pour paranoïaque..  ai demandé à cette psychologue d' avoir la décence d'arrêter de cesser de  ricaner pendant que je parlais , l'affaire étant horrible (je parlais alors de mon père) ..Nicole MAILLARD, a même dit alors à cette psychologue qu'elle la voyait faire elle aussi  ... et  elle a ajouté en ma défense et devant tous,  qu'à la lecture de mon résumé, envoyé écrit,elle avait pensé tout d'abord que je devais être folle.. mais qu'à la lecture ensuite de tous les documents que je leur avais fournis  avec,  elle avait alors compris que toute l'affaire était vraie.

Et  les pressions que je redoutais ont du avoir lieu peu après ..., car elles sont apparues tout à coup par propos étranges et farfelus dans les mails ou au tél (avec le docteur marie Hélène Groussac) dès déc 2016...  qui a du subir de sales pressions du lobby, en raison de son courrier "imprudent" ci dessus...( le lobby  a balisé car il ne veut surtout  pas de trace écrite et qui plus est par un docteur  habitué aux affaires sensibles )!

Pour info :le déroulé des pressions dans mon affaire est toujours le même depuis le début de mon affaire et je le connais par cœur : au début les personnes contactées comprennent très bien l'affaire et m' apportent leur soutien,  tout se passe très bien ...... puis environ deux mois plus ard (le temps que lse pressions soient mises en place via le lobby ) elles font semblant tout à coup de ne plus bien comprendre...et balancent des diffamations larvées et tentent des pièges (plutôt minables) .. et  ne répondent pas aux questions que je leur pose alors  pour clarifier les choses... ..et se voyant grillées, deviennent  tout à coup totalement injoignables..!....

c'est exactement ce qu'il s'est passé avec le GIA.... ces mails copiés ci dessous vous feront comprendre dans le détail ce qu'il s'est passé .... notamment mon mail final récapitulatif clair et net.

Evidemment, à la lumière  de la minable et  sale collaboration du GIA ,  je  n' accorde aucun crédit aux dires et avis du GIA   quels qu'ils soient , par mails concernant la procédure en cours de mon internement arbitraire avec avocate . I. Coutant Peyre .

 Beatrice  EL BEZE ( 18 fév 2017)

Voir l'horreur de mon affaire en cours, résumé et documents preuves à l'appui ICI et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiés dans JAL à mon nom en 2002 :et ma situation actuelle pire que jamais, documents médicaux à l'appui, ICI .

!!! PETITION A SIGNER (créée le 01 sept 2016) : "Soutien à Beatrice EL BEZE persécutée et torturée par l'Etat français !" ...chaque signature compte alors .faites la signer autour de vous aussi si vous le pouvez, MERCI à tous ceux qui la signeront

______________________________________________________V

Voici  ci dessous mon  échange de mails avec Nicole Maillard et marie hélène Groussac du GIA avec lesquelles j' tais en relation,  mais déjà fin déc , M.H  Groussac m'avait tout à coup interrogé sur ma thyroïde (qui n'a pourtant pas de problème)  alors que je lui parlais du harcèlement que je subis au  logement par vibrations électroniques)   et elle faisait  comme si ma thyroïde aurait pu me faire ressentir ces vibrations  (???!!!)  .. c'est c e jour là que j'ai commencé à comprendre que les pressions étaient faites au GIA et que M.H Groussac commençait à jouer "au con"   et à collaborer gravement en faisant comme si comme  si je pourrais être cinglée au point de parler de harcèlement électronique au logement par des indics, en confondant cela  avec des problèmes de thyroïde !!!.. . le reste de ses mails  bien glauques ensuite m'a confirmé que son but était bien tout à coup  d 'aider à me faire passer  pour une malade paranoïaque.... et donc attitude  en totale contradiction avec nos  premiers contacts et avec son courrier du 10 octobre 2016 dessus ;.des consignes ont donc été données après son courrier  

Lisez .mon dernier mail adressé au GIA,  tout en bas et qui résume tout ; !

 

Le 22 janvier 2017 à 17:48, Béatrice EL BEZE <b.elbeze@yahoo.fr> a écrit :

Bonjour Nicole ,
ai joint marie hélène Groussac ces jours ci et elle ma dit d e t’envoyer un mail, pour que vous puissiez discuter de ma demande ensemble car je vis un enfer au logement qui me rend très affaiblie car épuisée en permanence par privation de sommeil et repos , sans possibilité d'aller ailleurs (isolée par mon affaire) ) ..ai eu cette idée face au grave harcèlement électronique criminellement intensifié que je subis jour e t nuit au logement actuellement depuis fin décembre - début 2017 ..suis sans recours, en raison tant de l’absence de réponse à ma lettre ouverte envoyée en recommandé au maire adjoint André CASSOU en déc 2016, .. que de mon absence plus avec la police (contre laquelle j’ai plainte en cour s, et que j'accuse d e plus d’être à l’initiative de ces procédés de harcèlement via des indics locaux dans mon voisinage immédiat § méthodes connues dan ma cité et dans les cités ) .
Ma question est celle-: le GIA pourrait faire un courrier (qui peut être court ) à andré CASSOU , maire adjoint 'pour relayer m a demande rdv et aide par t pose d’un appareil au logement (la venue d'un huissier ne servant rien en contexte de mes accusations conte la police ,( cf le courrier explicite envoyé à CASSOU) ) , et en l’informer que le GIA au courant de mon affaire et de ma situation grave notamment aussi au logement, rendu inhabitable par harcèlement électronique pour privation de sommeil , et est informé aussi de mes demandes adressés récemment encore à la mairie par courrier recommandé resté sans réponse à nouveau( le voir en pièces jointes ) , comme depuis des années
 
le GIA , peut il relayer ma demande de rendez vous près d'un conseiller municipal habilité à m'aider ,; et ce en mettant en avant
)1/ le fait qu’il est anormal que je n’ai aucune réponse à mes demandes de rdv avec le moindre un conseiller municipal (il y en 57 !) dans cette maire depuis des années alors que je paie mes impôts locaux , et que ej suis laissé sans recours face à la gravité de ce q que subis au logement (ave c problèmes de sécurité et dont le maire adjoint es t informé par moi , tous documents j à l’appui
3// la situation de danger pour ma vie par conséquences directes sur ma santé physique (la privation intentionnelle de sommeil étant considérée comme torture dans la loi ) à être ainsi privée d e sommeil et repos au logement (où je vis isolée) par harcèlement électronique alors que je suis déjà malade physiquement ;
4c/ le fait harcèlement est rendu crédible au vu des documents (déjà portés ur mon blog fait pour ma sécurité à) dont le GIA a connaissance et la mairie de Nanterre ( dont A.CASSOU) : tels : témoignages , attestations (dont celui de C. DEVES , secrétaire national syndicat parlant dès 2006 parlant clairement d e « harcèlement nocturne délibéré au logement de Beatrice EL BEZE «
La demande du GIA peut mette en avant la non assistance à personne en danger ), et dénoncer ce refus de réponse par la mairie malgré le contexte grave d e l’affaire et les plaintes en cours . (contre police e t y compris évoquez le procès en contestation de mon internement avec avocate ( et dont la mairie est informée aussi par moi document à a l’appui)
Dans ‘attente de ta répons e,
cordialement ,
Beatrice 0660839079
Le Vendredi 27 janvier 2017 11h36, Contact GIA <groupeinfoasiles@gmail.com> a écrit :
Bonjour, Béatrice,
Nous nous sommes consultés (Loïc, Marie-Hélène, Evelyne et moi)
et sommes tombés d'accord pour ne pas donner suite à ta demande
d'intervenir auprès de la mairie de Nanterre.
Le GIA intervient, dans la mesure de ses forces disponibles limitées,
pour aider les personnes ayant été ou étant psychiatrisées
à y voir clair dans leur dossier psychiatrique et, le cas échéant,
à les orienter dans telle ou telle procédure
 
dans le domaine du contentieux de l'internement psychiatrique.
Dans ton cas, j'ai lu attentivement les éléments de dossier
que tu m'as communiqués et t'ai assurée que Me Coutant-Peyre a soulevé
les points susceptibles de motiver un jugement d'irrégularité.
Et je t'ai plusieurs fois dit (à la réunion du 22 octobre) et écrit
par courriel que tu ne dois pas y mélanger les autres problématiques.

Marie-Hélène t'a longuement écoutée et a essayé à plusieurs reprises au téléphone de t'aider à distinguer les problèmes : maladie (ta souffrance neurologique est bien réelle) et causes diverses possibles envisageables afin que tu guérisses, logement, profession.
Dans chacun des autres domaines qui ne relèvent pas du GIA,
il existe des personnes ou des associations compétentes,
en Ile de France en particulier.
 
Je n'ai pas de connaissance particulière en matière de logement, sinon le fait
que chaque locataire doit être assuré. Sauf erreur de ma part, tu n'évoques pas ta propre assurance
en tant que locataire, ni de démarche que tu aurais sollicitée de sa part face aux nuisances (dégâts
des eaux en particulier).
Bon courage à toi et cordialement,
Nicole___________________________________________________
 
 
Le Vendredi 27 janvier 2017 14h31, Béatrice EL BEZE <b.elbeze@yahoo.fr> a écrit :
 
 
Nicole , bon jour ,
 
 ce mail me surprend  , car  il répond dune façon  pour le moins curieuse  à ma demande,  car vous savez bien  au GIA,( e t marie hélène le sait parfaitement aussi ,pour en avoir été victime )  ;, à savoir que  ,
 
1/ les associations ne font strictement rien( de même que la LDH e t Amnesty (que j'ai contactées aussi) malgré un pétition en cours d  e660 signataires à ce jour, créée en sept 2016 ;)  dans une affaire  aussi grave,  elles sont sous pressions  et ont le même discours er refusent  toute aide, souvent sans même donner  de raison
 ..
 2/ ai fait une déclaration  au greffe dès nov 2015, (et suis assurée évidemment !)  sur le  problème des 14  dégats des eaux e t du harcèlement   nocturne au logement , elle a été traitée sas surprise  en  immonde mascarade  en déc 201, en chant les preuves malgré toutes  preuves apportées à la ma procédure  (.cette  procédure  est  sur mon blog ;
 
 3/   que signifie ce passage , sur  lequel je veux une  réponse claire du GIA  car  il  ne correspond  en rien à la  réalité ! .. "  
 
"Marie-Hélène t'a longuement écoutée et a essayé à plusieurs reprises au téléphone de t'aider à
distinguer les problèmes : maladie (ta souffrance neurologique est bien réelle)
et causes diverses possibles envisageables afin que tu guérisses
 " ...
 
  or 1/   je n'ai pas besoin qu'on "m'aide à distinguer les problèmes " comme si j'étais une  malade   d'autant que  c'es t moi qui ai aidé marie hélène à bien  distinguer .les méthodes de harcèlement que je  subis , ca r le  problème est uniquement  là .(grave persécution criminelle par harcèlement  au logement e t par torture électronique depuis ma sortie d'internement ) .....,  marie hélène m'a écoutée (et m'avait d'ailleurs invitée par courrier  à rester en contact  suivi avec elle pour ma  sécurité !, donc  je  l'ai  appelée  régulièrement au début , sinon je me serai pas permise de le faire, mais    pour la tenir au courant de ma situation  et , je ne lai  jamais appelé en tant que docteur , mais en tant que membre du GIA...   et  elle  na pas trouvé  elle non plus d'association elle non plus  susceptible de  m'aider. face au harcèlement nocturne . que je subis  
..
.. et 2/    qu'est c e que c'est que cette histoire  de  " maladie neurologique bien réelle"  dont  vous m'affublez  tout à coup (!!!!!!! ...laquelle exactement ???? et diagnostiquée quand ??? et par qui????!.....  je serais bien  curieuse de le savoir !!!!   et de savoir qui  parmi vous au GIA se permet maintenant  de tenir un tel discours  maintenant sur moi   ????
 
  car  marie hélène ne l'a jamais  fait  avec moi !   ;...  de plus  vous connaissez  parfaitement mon dossier ....
..,e t je devrais " guérir "  de quoi exactement,???? merci d e me le préciser  puisque quelqu'un se permet   aussi d'employer ce mot .....     car   libre à chacun  de jouer aux idiots ,  mais je rappelle à toutes fins utiles qu' on ne "guérit "pas d'un  harcèlement  nocturne exécuté via la police   par  de s indics!.. et qui se poursuit !..... e t qu'on ne  guérit pas ,de torture  electronique à distance !  et de persécution grave et criminelle par l 'Eta t et qui s e poursuit ; il y  a suffisamment d e preuves apportées dans mon affaire ,par  moi(et que je vous ai transmises)  , pour qu'on ne joue  pas aux idiots   et   à me faire passer pour  "malade " ..  je suis malade  uniquement physiquement!  et vous le savez (bronchites chronique , problèmes respiratoires , ét fatigue récurrente  par grave  privation de sommeil  et  sérieux problèmes de vue (doù fautes de frappe) . point ! ;  .
..  
  ;   . et vous n'êtes pas idiots et avez bien compris (marie hélène lavait  compris  dès le début  et rien qu à la lecture des documents ! / cf  voir son courrier en pièce jointe )  que  dans une affaire aussi grave  où ma vie es t en danger  de mort , il ny aucune  aide par des  " associations compétentes "( lesquelles?? )  ai cherché  e t n'en ai pas trouvé pour m'aide r,  car  toutes subventionnée s  et toutes  sous pressions ... dois  je vous l'apprendre??
 
Merci d e répondre clairement  , notamment sur cette  étrange  histoire de soi disant "  maladie neurologique bien réelle "   dont on m'aiderait à  " guérir ".... 
 
 qui est Evelyne??? je ne pense lavoir  pas l'avoir vue à la réunion du GIA , ,
 
cordialement  ,
Beatrice
-------------------------------------------------------------
Le Mardi 31 janvier 2017 17h31, Marie-Hélène GROUSSAC <groussacmh@live.fr> a écrit
:
Bonjour Béatrice
Comme je te l'avais dit, j'ai contacté Nicole qui a contacté les autres pour avis. Je ne les pas eu directement d'autant j'ai eu des problèmes de santé et que j'ai du décrocher en urgence. Je suis aller par trois fois en cyber entre temps et cela disfonctionnait: ensuite je ne suis revenue que depuis cette semaine.
J'ai cherché et beaucoup dans de multiples documents sur les puces et autres procédés, pour ce qui est possible de trouver. Concernant les puces implantables, elles le sont sur le dos de la main vers le point d'acup 4GI ou sur le front, ce pour que la pile interne soit rechargée par les différences de température: ailleurs, cela ne peut pas fonctionner lo,gtemps. J'ai vérifié sur des animaux pucés (chez des amis) que la puce était parfaitement palpable, donc détectable.
Je pense donc que le problème est ailleurs. Ce qui m'a interpelé ce sont les fuites d'eau récidivantes. J'ai travaillé avec Jean-Claude Albaret et Annie Ginibre autrefois sur les OEM et les courants vagabonds de retour, ces derniers entraînant des trous dans les tuyaux: voir photo et coordonnées du livre. J'ai appelé Annie et lui ai parlé du problème. Elle m'a dit conaître une personne qui effectuait des tests d'OEM. Je viens d'avoir cette personne au téléphone et il m'a indiqué son site: voir PJ.
Il me semble plus qu'utile actuellement d'effectuer ce type de diagnostic. Es-tu d'accord?
 
Par ailleurs, j'ai lu ta lettre hier soir: tu es choquée par le terme employé par Nicole, ce que je peux comprendre mais j'ai été aussi choquée de ce que tu as écrit en disant que je n'avais pas trouvé de solution par association pour le problème de pouvoir avoir un lieu où s'échapper. Ce n'est pas ce que je t'ai dit. Je reprends: je t'ai dit que j'avais cherché des asoc sur Nanterre et je t'en ai cité quelques unes mais je t'ai bien dit que je n'avais pas pu aller plus loin car le centre fermait, ce que j'avais aussi dit à Nicole. Par ailleurs, lorsque j'y suis retournée à trois reprises, il était impossible de travailer car cela ne fonctionnait pas. Je n'ai pas encore repris ces recherches car il a ensuite fallu que je déblogue un mail et que je puisse actuellement reprendre le travail.
Je n'ai pas pu joindre aujourd'hui Nicole qui n'est pas chez elle. J'ai aussi essayé de joindre Loïc, en vain.
Saches que j'aide le GIA mais que je refuse d'agir en tant que médecin, tant dans le GIA que dans le reste de la vie. C'est une page tournée pour moi mais j'ai des connaissances qui me vienne surtout de mon cursus de recherche. J'ai donc pu lire tout ce qui touchait aux puces et autres technologies utilisant la biologie.
Concernant le GIA, j'ai compris qu'il restait dans le juridique pur et dans ton cas, il semble qu'il ne veut se mêler de ce type de rendez-vous. A lire ton mail, j'ai trouvé ambiguë ta demande. Nous ne pouvons pas arguer des causes. Idem pour les médecins experts , par exemple.
Le cyber ferme;
A +
MHG
 
Le Mardi 31 janvier 2017 18h54, Béatrice EL BEZE <b.elbeze@yahoo.fr> a écrit :
 
marie Hélène ,
je ne comprends rien à ta réponse .... notamment su les puces ( 1/ tu t'imagines connaître tout l'existant en matière d'électronique ?? , tu ne connais que ce qui est vulgarisé dans l'opinion

publique or y a dans le domaine de l' électronique des progrès et des possibles qui restent cachés (ou classés secret défense ) à l'opinion publique q surtout quand il s'agit de procédés t officieux de meurtres étatiques ; d e plus il existe déjà des médicament ingérés avec microcapteur qui reste dans le corps et non biodégradables... pour suivre des patient à distance par ordinateur(informe toi) reliant le corps à un ordinateur ( donc tes hisoirse de puces sur la main ou je ne sais o sont dépassées ) ... ..., et il suffirait dy ajouter un programme malveillant interactif pour pouvoir torturer torturer el corps . et avoir (comme ces tdéjà laecas) r de infos en temps réel (pressions artérielle, rythme cardiaque etc) pour controler la destruction progressive .opérée

 

2/ e t qu'est ce que c'est que cette de "fuites récidivantes" ??? dans mon affaire il s'agit clairement de dégâts des eaux avec inondation ! fomentés délibérément pa r un point d'infilrtation toujours le même , par els indics depuis logement du dessus ... !!! et constatés par gardiens ...!!! et ponctuelles s .. avec à chaque fois pretexte bidon invoqués par els indics du dessus (baignoire qii a déborde , robinet laissé ouvert la nuit .;etc..) ;. ;.. et ces dégâts des eaux ont cessé totalement dès le jour où jai une voisine qui a le courage d'e témoigner par écrit de l'inondation en mai 2016 chez moi exécutée la nuit ;...!! . car le but d e la mairie et opdhlm et police derrière était de faire croire que jinventais ce s inondations à répétition (14 entre juin 2013 e t mai 2016 ) et quelles n'avaient jamais existé .... ! .pour me faire passer pour cinglé paranoiaque , en faisant supprimant de mon dosser à opdhlm els fiches sinistres que devaient remplir les gardiens .. merci de lie le courrier joint adressé à Cassou .. donc inutile d te casser la tête pour trouver de d'autres explications , nécessairement fausses ;...;.. jen ai marre d 'avoir à me répéter et à me justifier devant le gia , qui se permet donc de me passer pour possiblement cinglée qui confondrait des fuites avec des dégâts des eaux fomentés par harcèlement !????? !!! ... ... . le courrier que jai adressé à Cassou , collabo criminel complice de la police depuis 2004.. es ton on ne peut plus clair ;.. alors merci d le lire ! avant d e faire un long laïus totalement déplacé sur les fuite d'eaux récidivantes ; etc
 
et je veux une réponse claire sur cette histoire de soi disant ' " maladie neurologique bien réelle " , dont il faudait que  "je  guérisse ... avec laide le gia ou d e toi qui m'écouterait longuement pour parait til " m'aider à distinguer ente la maladie bien réelle e t le s autres hypothèses ";. envisageables ". .. blalba ;.;.. qu'est ce que c'est que ces salades et cette grave diffamation ??? e t plus grave encore encore en contexte criminel d e mon affaire ;... que tu avais pourtant parfaitement compris pourtant (voir ton premier courrier que ja envoyé en pièce jointe à nicole ) .. !! ....
vous jouez à quoi t tous maintenant? ave c mon affaire ? à me faire passer pour une cinglée qui invente la torture électronique en meurtre progressif (informez vous donc mieux sur ce sujet abominable avant den parler )!) ... et qui inventerait un harcèlement multiforme par indics logés dans le voisinage immédiat d a cible ...( or ces méthodes dégueulasses sont pourtant connues dans ma cité ! e t ne sont plus un scoop ) .... cinglée qui aurait une " maladie neurologique bien reelle " dont il faut qu'elle " guérisse " ?? !!!!!!!!!!..... ça suffit ce cirque ..
de plus tu n'es joignable tout à coup au tél depuis 5 jour s. et .. tu ne mas pas même répondu la dessus ..
 
cela ressemble à des pressions faits sur el gia ;;... on fait semblant d e ne plus comprendre; ce quon avait pourtant compris .... on devient subitement injoignable .. et on fait passer beatrice EL BEZE pour malade ;.
je connais par coeur le processus des pressions faites et qui voient le jour plus ou moins vite après les prises contact. pour soutien .. ... e t je suis tout sauf idiote marie hélène ;.. j'avais trouvé la psychologue françoise Zannier glauque à souhait, et clairement collabo infiltrée ..... y compris javais trouvé étonnants les compliments sirupeux et excessifs et ostentatoires que lui a faits loic Menard, à la fin de la réunion, malgré el comportement plutot puant de cette psychologue pendant le réunion à mon encontr e; , ..
deplus je nai que 2 adresses de psychiatres (que jai du réclamer) dont, l'un est injoignable .. et l'autre dont nicole ne se porte pas garante quant à lindépendance ..
je veux en tout ca s à ce stade , une réponse claire du gia t de Nicole sur cette histoire de ma soi disant " maladie neurologique bien réelle ' que j'aurais et dont on m'aiderait à "guérir' ..(!!!) ;... " .. cela vient il de toi ou pas ?? sinon cela vient de qui??..... car c'est .diffamatoire et très grave en contexte de mon affaire ,et du role que dois avoir le GIA....
 
Pour ton info ; sur al torture électronique voici ce lien .. regarde la vidéo de barrie Trower espert en microondes à la navy : .. Interventions Publiques de B. El Beze / Torture Electronique . - Béatrice EL BEZE - Victime de méthodes criminelles monstrueuses et de Torture Electronique, via le nazisioniste Nicolas SARKOZY...
 
 
Pour info ; écrire est long et me fatigue .. or j'ai peu dénergie vu c e que ej subis comme torture electronique ( brulures 24/7) et par privation de sommeil ... donc merci de m' eviter d'avoir à répondre par longs mails ;..et merci de me téléphoner ou de me répondre quand je téléphone , comme tu me lavais proposé --------------------------------------------------------------------------------------------------
e reçois alors un mail de Nicole  Maillard, le 05 fév 2016...  mais pour me rappeler que l' audience  de mon procès est le lendemain ,  6 février;.2017  e t que ma présence n'est pas obligatoire (ce que je savais déjà, mais m'y suis rendue  évidemment ) )  ..e t aucune  réponse quant  à mon mail précédent pourtant grave ;.;.... aussi  je  réponds aussitôt à Nicole Maillard
_____________________________________________________
 
Le Dimanche 5 février 2017 16h44, Béatrice EL BEZE <b.elbeze@yahoo.fr> a écrit :
 
Nicole,
 
C'est quoi ce petit  jeu de m'envoyer un mail comme si de rien n'était et en ne répondant pas à mon mail grave précédent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! a quoi vous jouez là au GIA ???? !!!! à collaborer en douce  sans le dire ??? vous me prenez pour une idiote ou quoi??????... . de plus marie hélène Groussac après mavoir envoyé elle aussi un mail glauque la semaine dernière où elle aussi , ( je te lenvoie en copie ) , ne répond plus elle non plus à mon mail réponse et mes demandes d'explications sur la diffamation grave contenue dans ton précédent mail . !!!! .
 
.Je suis dans une affaire criminelle dune gravité extrême alors je vais être très claire ! : je nai que faire dun semblant de soutien si c'est c'e st pour me diffamer salement en parallèle . aussi je te redemande ,, de t'expliquer clairement au nom du GIA et en urgence sur tes propos écrits cf " ta maladie neurologique bien réelle .... (..)pour que tu guérisses "..
 
 
merci d'avoir un peu de courage et de cohérence e t d répondre à ce mail , cette diffamation grave et ce cirque d de non réponse a assez duré ., par le GIA, je veux savoir de qui vient cette diffamation , de quelle maladie neurologique ils 'agirait ??? , diagnostiquée par qui ?? e t quand ?? , et de quell doit vous véhiculez ce genre d propos diffamatoire sur moi au GIA ...
 
Jai été assez patiente aussi si je n'ai pas cette semaine qui vient , de réponse claire de la part du GIA à mon précédent mail , je vous prierai alors de considèrer ,( bien qu'ayant payé une cotisation d e 50 euros en oct 2016,) que je n' aurai alors plus rien aurai à voir av c le GIA e t n'en serai plus membre et je vous retirerai tout droit d'être avec mon accord en contact avec mon avocate I . à mon sujet .... et enfin je me donnerai l droit en légitime défense de faire connaître publiquement votre collaboration au sal sens du terme (avec le courrier de marie hélène puis vos mails glauques envoyés récemment et les miens explications à l'appui ) . Vous ne me ferez pas passer pour une folle qui se croit harcelée , n i pour une malade neurologiquement , croyez moi !.; j'ai 'l'habitude des sales collaborations dans mon affaire . e t j' en connais par coeur tous les signes " cliniques" : propos diffamatoires, , personnes tout à coup injoignable s, .. et refus de répondre;.. La psychologue françoise Zannier au comportement nauséabond en réunion était déjà un signe clair d'infiltration et collaboration au GIA ..
.
Mon affaire es tune affaire criminelle dune extrême gravité , donc toute collaboration faite sciemment par le GIA ou qui que ce soit , es tune collaboration à des procédés criminels .. J'espère être bien claire ! et je ne vous laisserai pas raconter 'n'importe quoi sur moi . qui pourrait favoriser un nouvel internement arbitraire avec soins forcé pour soi disant me "guérir !"
je serai demain au tribunal à l'audience ,, même si ma présence n'es t pa s obligatoire (c e que ej savais déjà !) e t normalement le rôle du GIA aurait été y te présent via au moins par un de ses membre de la direction , en soutien affiché .. ., mais vus vos comportements bien glauques actuels , votre absence au TGI demain ne m'étonne car elle s'inscrit dans la même ligne
'
dans l'attente de ta réponse au nom du GIA, en urgence maintenant .
Beatrice
___________________________________________________
 
 N'ayant eu aucune réponse ,  - car la fine équipe du GIA  grillée , se réfugie alors  dans le silence total des lâches et des collabos ;ayant sans doute oublié  que j'avais pu garder ce premier courrier  de MH Groussac ,  courrier qui  est en  complète contradiction avec le petit  cirque  nauséabond du GIA ensuite.; .. je leur écrit donc un mail final,  reprenant  volontairement détaillé, pour mettre les points sur les  I et les  empêcher de "jouer aux cons ;". davantage avec moi ... 
_______________________________________________________________
 
Le Jeudi 9 février 2017 22h12, Béatrice EL BEZE <b.elbeze@yahoo.fr> a écrit :
 
Aux responsables du GIA,
 
Bon .. comme vous le savez "Qui ne dit mot consent" ... donc le cirque nauséabond du GIA a assez duré et votre silence aussi ( notamment le tien nicole, Maillard et celui de marie hélène Groussac , puisque j'étais en contact surtout avec vous deux ) face à mes questions claires ,par mails depuis 15 jours
.
Votre silence vaut donc aveu de sale collaboration; puisque vous êtes, et je le comprends fort bien!, infoutues (= incapables) de dire de quoi vous parlez en m'écrivant "maladie( ta souffrance neurologique est bien réelle ( ..) pour que tu guérisses " ?????... vous ai demandé de quelle maladie neurologique parlez vous ??? diagnostiquée quand ?? par qui??? quels symptômes ?.. la paranoia,? la schizophrénie .?? un délire de persécution ?? comme l'ont écrit les psychiatres collabos criminels de Nanterre contre lesquels procès est encours ..?? ... et aucune réponse ;.depuis ... vous feignez de n'avoir pas reçu mes mails
.
Quant à ce cirque soudain de " rous dans les tuyaux" blabla à diagnostiquer chez moi avec mon accord , comme ose l'écrire marie Hélène Groussac dans son dernier mail pour essayer de faire croire, comme la mairie et opdhlm et la police -. que j'aurais été assez cinglée pour inventer 14 dégâts de s eaux récurrents en 3 ans fomentés entre juin 2013 et mai 2016 en harcèlement par les indics du dessus ???? ..... pas de bol ! et trop tard ii y a témoignage d'une voisine .(je vous avez pourtant envoyé m lettre ouverte recommandée détaillée adressée début déc 2016; àu maire adjoint Nanterre Cassou pourtant) pour prouver qu'il ne s'agit pas de " fuites récidivantes"' '...comme l'écrit MH Groussac) mais bien de dégâts des eaux et inondations reconnus de plus à chaque fois par les indics avec des excuses bidon différentes ( fuite d'un robinet la nuit ., baignoire qui déborde etc, machine a laver .qui i déborde etc .) ! ......alors votre cirque nauséabond pour tenter me faire passer pour cinglée, sous couvert d soi disant ' m'aider;., c'est fini .. !
. ,
Quant à la torture électronique, informez vous avant de l'ouvrir sur ce sujet si grave t pour dire n'importe quoi !!!...... j'ai apprécié, à la fin du laïus par mail de MH Groussac sur les animaux pucés" blabla ,ces propos de marie hélène "L e problème es t ailleurs ( je pense " . ........? le problème, = mon accusation de torture électronique ????? qui serait donc plutot dans ma tête ou uniquement maladif quand je dis être brulée e t naurait rien à voir ave cde al torture ???... ,c'est cela que el doktor Goussac essaye de dire ???..... sauf que moi jen ai rien à foutre de ce que le docteur "pense".de ce que je subis ..et je nai pas besoin d'elle pour savoir ce que je subis .., et ne l'ai jamais appelée d'ailleurs dans le cadre dune consultation médicale mais uniquement pour lui donner des nouvelles en suivi comme elle me lavait proposé , pour ma sécurité !...quelle considérait au début comme en danger au vu des document preuves que je lui ai transmis !! elle mavait d'ailleurs parlé dès le début de ce qu'elle même avait subi dans son affaire très grave ;( avec voiture qui explose , tentative de meurtre etc;). Elle avait donc parfaitement compris la nature criminelle et étatique de mon affaire .. mais des pressions ont du intervenir ensuite et se mettre en place les mois suivants , ce qui explique ses histoires farfelues d abord de thyroide  ... puis de maladie neurologique .. .. puis de trous dans les tuyaux, , . ;et le fait quelle soit devenue totalement injoignable par tél dorénavant et ne  réponde pas à mes mails ;.
 
Aussi Je récapitule les formes étranges ( et symptomatiques chronologiquement de pressions) du soi disant soutien du GIA avec un drole de suivi ! :; ainsi :
.
- Invention par mail tout à coup en janvier 2017 d'une maladie avec souffrance neurologique bien réelle dont il faudrait que je "guérisse" l , avec refus de dire laquelle diagnostiquée par qui? quand ??? , quels symptômes ?
 
- ai du réclamer, -car anormalement aucune proposition ne m'avait été faite avant par el GIA -, des noms de psychiatres , pour prouver ma bonne santé mentale e t n'ai reçu qu'un nom de psychiatre et injoignable ! et un autre , sans garantie ;. vous ne connaissez donc que ces 2 là ???!!!!!
 
- présence, lors de la réunion de nov 2016 du GIA à laquelle jai assistée , d'une psychologue françoise Zannier, sans aucune compassion et dans le déni ..et, qui a tout pour travailler plutôt dans l'annexe d la police nazifiée de Nanterre, car cette parait il "psychologue" ricanait devant tous quand j'évoquais la gravité d pourtant extrême, et prouvée de mon affaire remontant jusqu'à Sarkozy , ou la torture électronique infligée depuis ma sortie d'internement ., en assassinat progressif . .... et comportement moins ostensiblement dans le déni par Loic Ménard ( président du GIA, présent ) mais réflexions de sa part dans le déni facile , lui aussi ...ainsi que ses compliments dithyrambiques et ostentatoires en fin de réunion à Francoise Zanner , malgré le comportement nauséabond de celle ci à mon encontre, psychologue visiblement infiltrée au GIA (dont elle n'est pourtant pas membre ) dans cette réunion pour salement collaborer dans mon affaire en me faisant passer pour dingue ;.;;..
 
- absence de tout responsable membre de la direction du GIA à l'audience du jugement de mon procès l, le 06 fév 2017, la seule depuis l'ouverture du procès en juillet 2014 ! . et où mon avocate   devait évidemment plaider e ta plaidé ., ce que le GIA savat pourtant ;.. t
- incitation par mail la veille par nicole Maillard, responsable du GIA, pour que je ne vienne pas ,( en me précisant que ma présence n"était pas obligatoire, blablal ) alors qul fallait évidemment que je sois présente à cette audience capitale de mon procès en cours , pour écouter mon avocate plaider;, ( ce que jai fait et qu'aurait du faire aussi un responsable du GIA!
 
- invention d'  "'aide par le docteur Marie héléne Groussac"  - qui m'avait demandé par courrier d'octobre 2016 (que je vous ai joint) de la joindre quotidiennement ,pour ma sécurité ; ce que je 'n'ai pas fait pour ne pas la déranger, mais que j'ai donc jointe régulièrement une fois par semaine environ pour la tenir au courant de ma situation .. - . .., e t dont le GIA fait croire maintenant par mail qu'elle m'a "aidée ! ".... pour " que je guérisse" .(!!!!) .... alors que c'es t moi qui ai passé mon temps à lui expliquer ce qu' 'était le harcèlement que je subis e t ce qu'est  la torture électronique .. elle ne ma donc aidé en rien.! , contrairement à ce qu' a écrit le GIA ! ...et d'ailleurs n'ai pas besoin delle pour savoir exactement ce que je vis ;.
De plus la seule aide l que je lui demandé c'est d e m'aider  à trouver un endroit momentanément pour dormir en raison du harcèlement très grave à mon logement depusi déc 2016.... et elle a cherché ma t-elle dit , mais  na rien trouvé ;.. puis lui ai demandé de faire avec le GIA un courrier près le maire adjoint de Nanterre, André CASSOU, pour avoir un rd v avec un conseiller municipal ou lui même ; ce que me refuse la mairie et ce maire adjoint depuis des années, malgré la gravité de ce que j subis au logement... .. mais là aussi la réponse du GIA a été de ne rien faire ....., en m' écrivant comme prétexte que le rôle du GIA était de se concentrer uniquement sur les modalités d'internement ., que là est son seul cadre d'action ... ok... mais ...alors pourquoi ce cirque ensuite par marie Hélène Groussac ( cf son dernier mail de fév 2017) ) avec cette énergie déployée (coups de fils à son amie "Annie" blabla) pour tenter de faire réaliser un diagnostic indispensable parait il sur des trous hypothétiques dans mes tuyaux à mon logement;!!!! .. et en me demandant mon accord dans son dernier mail !!! .. c'est quoi ce cirque pourtant hors cadre lui aussi des seules modalités d'internement du GIA !!!!! non ?? ..... donc je veux bien qu'on se foute de moi.., mais il y a des limites !
Je constate en effet que le GIA,, via le docteur marie héléne Groussac, se remue pour essayer de me faire passer pour dingue . et en me donnant des explications vaseuses pseudo techniques sur les " puces "( alors que je n'ai jamais dit que j'étais "pucée"! mais ai parlé de probable micro capteur par médicament ingéré , procédé qui existe déjà pour relier un corps à un ordinateur et procédé qui pourrait expliquer la torture électronique ciblée partout où l'on est 24/7 !) ..... ou ses explications tout aussi vaseuses sur des hypothétiques trous dans les tuyaux à mon logement et qui expliqueraient les dégâts des "fuites récidivantes " ;. !!!..... .. ...mais je constate que ce même GIA ne fait rien pour m(aider dans la pose d'un appareil type vibromètre ,pour faire le preuves des intenses vibrations électroniques à mon logement ,comme je lai demandé à la mairie aussi .... . ..., et se démène pour que je n'assiste pas même à mon audience publique de jugement de mon procès ;..et refuse tout acte de vrai soutien ,y compris un courrier de quelques lignes à la mairie en mon soutien pour que j'ai au moins un rdv avec un conseiller municipal , malgré la grave privation de sommeil que je subis à mon logement par harcèlement ...
- et enfin, cerise prévisible sur le gâteau : . 'absence de réponse à mes demandes d'explications sur vos propos diffamatoires dans vos derniers mais (maladie neurologique blabla) et comme par hasard marie héléne Groussac (la seule dont j'ai le tél) devient injoignable tout à coup ! depuis 15 jours, quelque soit l'heure à laquelle je l'appelle ;..
Donc à ce jour, au vu de tout ce qui précède je vous informe, en contexte étatique criminel gravissime de mon affaire, (internement arbitraire , torture en assassinat progressif .etc..,) mené tragiquement jusque sur mon père (décédé en 2013 ) et connue de vous tous documents transmis à l'appui : ,
 
1/ que je ne suis plus membre de votre association .collabo vendue
2/ que je souhaite recevoir le remboursement de mon chèque d'abonnement d'octobre de 50 euros ( car je n'ai pas payé pour vous voir collaborer salement au final ,et de plus ai 800 euros/ mois e t je vis seule );;
3/ que je ne vous autorise plus et vous retire mon accord à contacter mon avocate I. Coutant Peyre, dans le cadre de mon procès en cours concernant mon internement arbitraire ; .
4/ et enfin que je m'autorise à faire savoir votre collaboration (au sale sens du terme) publiquement sur mon blog fait pour ma sécurité, d'autant que suis toujours en danger ré internement arbitraire dans une affaire étatique de nature criminelle. que vous connaissez parfaitement pour en avoir reçu tous les documents; car votre collaboration est une collaboration à des procédés criminels dans une affaire avec méthodes particulièrement monstrueuses .
 
Avec mon plus profond dégout, .
,
Béatrice EL BEZE .
____________________________________________________
 ci dessous un  de mes  poèmes qui va comme un gant à ces minables collabos du pire, au GIA



Les blattes


Vois les gesticuler et vois les se débattre !
Ce sont les collabos... et l'on dirait des blattes !
Qui se figent et détalent ou vont se justifier,
Quand sonne l'heure fatale où leurs noms sont cités...

La plupart font silence, terrés, ne disant mot,
Mais craignant la sentence, en font encore de trop,
Se mettent à découvert en croyant se couvrir
Et là comme les blattes, ils se mettent à courir...

Celui là part en guerre et ment jusqu'à l'absurde,
Tant il voudrait voir taire la vérité trop rude
Dont la voix s'amplifie par sa victime en sang,
Montrant aux yeux de tous son acte répugnant,

Le collabo prend peur, il en rajoute encor',
Brandissant son honneur, il tremble et rage et mord,
Car de son infamie, il doit faire oublier
Le fait qu'il a trahi et n'en est que plus laid...

C'est alors qu'il devient du pire bourreau le frère !
Marchant main dans sa main, il se cache derrière,
Sa vilénie est telle qu'il n'a pas de remords
Et pour sauver sa vie, de l'autre veut sa mort...

Baisant la main du diable, il suit sa course folle
Et prisonnier du mal, est prisonnier du rôle
De traître et de Judas.... Il a vendu son âme !

A son front rouge on voit la marque des infâmes.




Beatrice EL BEZE ( poèmes protégés à la SGDL / juillet 2014)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article