Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Discours FN collabo : Marine Lepen dénonce la loi Travail... mais dénonce les syndicalistes et les blocages !!

25 Mai 2016 , Rédigé par Béatrice EL BEZE

Discours FN collabo : Marine Lepen dénonce la loi Travail... mais dénonce les syndicalistes et les blocages !!

....

 

Autopsie d'un discours collabo... regardez la vérité en face !.. le FN et Marine LEPEN COLLABOS, ! les masques tombent ! .. Marine Lepen empêtrée ce jour dans un discours  incohérent (comme' bcp de de lâches et de collabos en ce moment) pour tenter de sauver la face ... Cette déclaration de Marine Le Pen a été rédigée peu après que Xavier Bertrand, président (Les Républicains) de la région Hauts-de-France, lui ai dit publiquement qu"elle était « aux abonnés absents » face à la contestation dans le pays.  Lisez cette déclaration (copié collé ci dessous) , par le FN et marine LEPEN, grillée, hypocrite et faux derche !.. qui dénonce la loi du Travail ...mais dénonce  aussi les grévistes  et syndicalistes qui organisent et luttent avec le seul moyen qu'ils ont: la grève ! pour faire retirer cette loi ... or si tout le monde s'unit et bloque tout, la loi sera vite retirée inévitablement ! car la grève générale, outre 'est la seule arme des travailleurs, est de plus une arme très puissant l.... aussi les collabos comme M. Lepen porteraient une lourde responsabilité si par malheur la loi passait ..car marine Lepen, grande gueule en discours, joue la dure, proche du peuple ,mais quand il faut agir et soutenir la lutte  concrètement comme maintenant,  il n'y a plus personne et elle montre alors sa vraie face de collabo .. car au lieu de soutenir les cgtistes et le  grévistes  - qui sont ainsi trahis car bcp votent pour le FN en plus !!. - . elle part en jérémiades  sur les blocages qui ressemblent étonnamment à celles de sarkozy ...et finissent par cette suprême "connerie" grandiloquente;  ainsi elle délcare pompeusement  :

"Je demande au gouvernement de retirer immédiatement la loi Travail, de permettre le déblocage de la France, et de revenir devant les urnes s’il ne se sent pas capable de cet acte d’indépendance face à l’Union Européenne."

mais elle dit ensuite : "certains représentants syndicalistes, qui ne représentent qu’eux-mêmes (. ), portent une lourde responsabilité dans le chaos que connaît aujourd’hui le pays. Ils mettent en difficulté nombre de salariés et d’entreprises en désorganisant les transports et en installant un tel chaos en France."

... . ah oui??? sauf que là elle se "fout de notre gueule", car hyprocrite elle sait que sa  demande de '"retirer immédiatement la loi travail"  restera lettre morte et que le gouvernement s'en contrefout .. et elle sait qu'on n'obtiendra strictement rien avec des mots. Aussi au lieu de demander le "déblocage du pays " comme le font  Sarkozy et Ciitti et  Valls..., et de critiquer les syndicalistes qui montent au créneau courageusement, elle ferat mieux de soutenir les grévistes e tla CGT de MARTINEZ , carelle est contre la loi El Khomri, mais qu'espère t-elle ?  qu'on va lutter contre cette loi mortifère pour les travailleurs en priant assis en rond chez soi et sans faire grève? la grève est l'unique arme des travailleurs et le FN et M. Lepen le savent  parfaitement. .

 

 Dscours collabo..

Je vais être encore plus claire et résumer : marre de voir Marine Lepen et le  FN - comme aussi Soral et compagnie -  cibler les soi disant "kamikazes musulmans des attentats en France!" là où il s'agit en fait d'attentats false flag avec petites ordures et petites frappes payées ! ... puis de cibler les soidisant "casseurs de l'ultra gauche" ! là où il s'agit en fait de casseurs- sortes d'indics (ou même de flics)  en milice et payés pour casser et vider ainsi les manifs ... puis de cibler maintenant les  soi disant "grévistes bloqueurs et syndicalistes semeurs de chaos".. là où il s'agit de travailleurs qui luttent courageusement,et de grévistes non payés pour leurs jours de grève;!

Ce discours nauséabond de Marine Lepen et du FN et ses cibles sont aussi ceux de Sarkozy, d'Hollande, de Valls et de BFMTV,la chaine du lobby judéosioniste.  Etonnant ? non ..

Le plus drôle est que des sarkoziens comme Xavier Bertand ,ont dénonce le silence du FN , mais pour les raisons inverses ;extrait : .

"La chienlit profite à Marine Le Pen. Interrogé par Jean-Pierre Elkabbach, Xavier Bertrand s'est indigné de l’absence de certains dirigeants politiques : "Il y a un parti qui est aux abonnés absents, et c'est proprement scandaleux : le Front national". Et d'ironiser : "Le Front national qui normalement est le garant de l'autorité et de l'ordre". Selon le président de la région hauts-de-France, le parti profite de la situation pour deux raisons : "Cette chienlit profite aux intérêts de Madame Le Pen", dont l’intérêt n'est pas "l’intérêt national, mais qu'il y ait le plus de problèmes possible". D'autre part, parmi les CGTistes, des électeurs de Marine Le Pen précise-t-il: "Elle ne veut pas leur faire de peine", regrette Xavier Bertrand. "

 

Beatrice EL BEZE : (25 mai 2016)

Voir l'horreur de mon affaire :   résumé et documents  preuves à l'appui ICI    et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiés dans JAL à mon nom en 2002 :et ma situation actuelle pire que jamais , documents médicaux à l'appui

____________________________________________

 ci dessous copié collé de la déclaration de Marine LEPEN  du 25 mai 2016, source Au quotidien

La France exaspérée

Au quotidien 25 mai 2016

 

Je vois partout la colère monter et je suis inquiète pour l’avenir de mon pays. Grèves, blocages, pénurie d’essence : le pays est entré dans une spirale de tensions sociales qui inquiètent tout le monde.

Autant le préciser d’entrée de jeu, le gouvernement porte l’entière responsabilité de la situation d’exaspération que connaît la France.

Bien sûr, certains représentants syndicalistes, qui ne représentent qu’eux-mêmes et qui sont toujours aux abonnés absents quand il s’agit de combattre les vrais problèmes (en l’occurrence l’obsession ultra-libérale bruxelloise), portent une lourde responsabilité dans le chaos que connaît aujourd’hui le pays. Ils mettent en difficulté nombre de salariés et d’entreprises en désorganisant les transports et en installant un tel chaos en France.

Mais c’est aussi et surtout de la faute du gouvernement si la vie de nos compatriotes, les services publics et l’activité économique de notre pays se retrouvent dans cette situation délétère de blocage et de tensions. Par son entêtement à faire passer une loi Travail qui ne ravit que l’ex-UMP, le président Hollande et le premier ministre Valls, le gouvernement brutalise les rapports sociaux et agresse les Français. Rappelons à quel point cette loi précarisera le travailleur français, affaiblira la PME face à la grande entreprise, et dégradera encore nos comptes sociaux au détriment de notre capacité à financer les retraites et toutes les politiques de solidarité.

Le pire réside dans les motivations de cet entêtement : la crainte de fâcher Bruxelles. Le gouvernement, toute l’UMPS, préfère obéir à l’Union Européenne plutôt que de respecter la démocratie, le dialogue social et d’apaiser la France ! La vindicte qui s’exprime, de façon navrante et insupportable pour nos compatriotes, est une conséquence de cette main-mise de l’Union Européenne sur la démocratie française. Au-delà de la loi Travail, c’est notre capacité à penser et décider une autre politique, enfin efficace et juste, qui est quotidiennement rendue impossible par les exigences toujours plus lourdes de l’Europe de Bruxelles. Dans ces conditions, les tensions montent, et finissent par exploser. Aujourd’hui la loi Travail, et demain ? Il n’y a pas d’avenir si on ne se libère pas de cette logique infernale.

Je demande au gouvernement de retirer immédiatement la loi Travail, de permettre le déblocage de la France, et de revenir devant les urnes s’il ne se sent pas capable de cet acte d’indépendance face à l’Union Européenne.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article