Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Collaboration criminelle Police /OPDHM Nanterre : Flag! en mars 2016 / Beatrice EL BEZE

26 Mars 2016 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

Collaboration criminelle Police /OPDHM  Nanterre : Flag! en mars 2016 / Beatrice EL BEZE

....

Collaboration criminelle Police /OPDHM Nanterre : Flag ! en mars 2016 !

 Avertissement :  En raison des méthodes criminelles que je subis de pire en pire à ce jour dans mon affaire particulièrement horrible  (voir l'affaire ICI, résumé et documents à l'appui ) et relayées et couvertes jusqu'en justice, je m'autorise à publier cette mise en demeure  détaillée cidessous, sur mon blog fait pour ma sécurité, au nom de la légitime défense, au sens pénal du terme, n'ayant aucun autre recours. les  principaux noms apparaissent car sinon je ne serais pas crédible.

Lire jusqu'au bout ma mise en demeure ci dessous !!! adressée le 23 mars 2016 en AR à Habitat (=opdhlm) ... et vous verrez ainsi jusqu'où va cette mafia criminelle (Police, Opdhlm, Mairie ) institutionnelle de Nanterre .. pour faire détruire un citoyen tout en le faisant passer pour fou !!! , via  un système criminel d 'indics locaux (oeuvrant pour le compte de la Police) et logés à dessein  dans le voisinage immédiat de la cible, et dont le harcèlement multiforme et criminel est sciemment protégé et "couvert" tant  par OPDLM(=HABITAT Hauts de Seine).. que par la Mairie informée et complice et qui m'empêche en parallèle de voir le moindre élu municipal (il y en a 53!) pour que l'on ne sache rien de ce que je subis .. et pour faciliter ainsi la diffamation monstrueuse sur ma santé mentale.  Ce sont  là clairement des méthodes de collabos criminels de la pire espèce. 

La réalité dépasse la fiction dans mon affaire, pour tenter de me faire passer à tout prix pour folle.. entre autres pour couvrir les preuves de harcèlement grave dont je suis victime au logement sur instigation de la Police (via un système mafieux d'indics locaux logés dans le voisinage direct de la cible) avec la complicité d'OPDHLM (= Habitat Hauts de Seine) et de la Mairie, à Nanterre. Ainsi ai entre autres depuis oct 2015 une déclaration au greffe en raison de dégâts des eaux récurrents et délibérés - 13 depuis juin 2013 ! - que je subis depuis 3 ans (par les indics du dessus) détruisant ma santé et tout mon logement (devenu insalubre car humide en permanence, alors que je suis malade physiquement, ce dont j'ai informé aussi OPDLM ); mais ai découvert récemment qu'odhlm comptait sans doute me faire passer pour une folle paranoiaque qui se croit harcelée (et ainsi aider la Police/ voir mon affaire) en inventant des dégâts des eaux à répétition... .d'où ma mise en demeure détaillée du 23 mars ci dessous car j'ai découvert le "pot aux roses" fin février début mars 2016 seulement : lire ma mise en demeure pour comprendre jusqu'où va cette mafia criminelle ;  car  il n'y a aucune trace à opdhlm de mes fiches sinistre depuis 3 ans! (alors que pourtant le gardien doit en faire une à chaque dégât des eaux !  ..et les "indics"( famille OULD) refusent eux de remplir les constats à l'amiable, protégés par opdhlm,(ainsi pas de trace de leur responsabilité!) tout en me harcelant jour et notamment nuit gravement au logement (où je vis isolée par mon affaire). Opdhlm et la mairie de Nanterre espéraient aussi, semble t-il, expliquer les dégâts (pourtant spectaculaires) à mon logement détruit, en les minimisant par écrit et en tentant de faire croire que j'en serais responsable par mauvais entretien de mon logement (aération, etc). Ces méthodes sordides d'Habitat = OPDHLM, en complicité avec la Police et la mairie, prouvent magistralement mes accusations ! et sont de nature criminelle, non seulement au vu de mon état de santé physique, mais aussi parce quil y a procès en cours contre mon internement arbitraire en 2013 (par la police)  - ce que cette mafia collabo criminelle sait parfaitement (Lire ma mise en demeure pour détails à ce sujet) - .

Cette mise en demeurre ne porte que sur les agissements par dégâts des eaux (12 !!! dégats des eaux depuis juin 2013  encore un nouveau dégat des eaux ce jour 25 mars 2016 !!!....sans doute en provocation supplémentaire suite à cette mise en demeure, pour espérer me faire péter les plombs)., ainsi hier 25 mars 2016 les OULD (indics juste au dessus)  ont attendu (sur probables consignes) qu'il soit 17 h pour faire couler l'eau chez moi (car la loge du gardien ferme à 16h30 le vendredi ); ai alors appelé le gardien de permanence pour constat du dégat des eaux en cours, comme il se doit (l'eau coulant le long du mur et par terre)  mais il a refusé de venir, en faisant comme si j'étais folle ! (ça pue donc bien la consigne via la police) et m'a raccroché au nez ! ; lui ai laissé alors un message pour dire que j'allais mentionner en courrier AR ces faits par écrit, puis ai sonné chez un voisin pour faire constater, il est venu chez moi et a constaté ; le gardien de permanence a alors rappelé (sans doute informé entre temps)  et est venu constater aussi chez moi , car c'est son boulot, y compris de remplir la fiche de sinistre ensuite ;( il va falloir que je vérifie s'il la faite, car sinon il risque bien de ne pas y avoir trace de fiche sinistre à nouveau) . La volonté était donc bien de faire comme si j'inventais des dégâts des eaux inexistants ..Ces méthodes concertées  de collaboration faite sciemment à des procédés criminels dans mon affaire, sont hallucinantes !..

Il s'agit pourtant ici d'une seule des formes du harcèlement multiforme et très grave que je subis au logement ,et sans recours depuis des années et de plus en plus acharné .Voir le reste des méthodes (privation de sommeil (avec "appareil" ou je en par  sais quel procédé technique  produisant d'intenses vibrations jusque dans mon lit et partout où je suis assise), provocations incessantes, agressions physiques en public  etc)  ici : Au coeur du stratagème criminel de la Police / voir mes déclarations au Greffe Tribunal Instance nov 2015   preuves à l'appui. Pour info déménager ne sert à rien car le harcèlement est réitéré aussitôt et je n'ai pas les moyens d'aller vivre ailleurs car serai à demi traitement= 750  euros dès fin mai 2016 car empêchée de travailler par le faux dossier psychiatrique fait par les psychiatres criminels de l'unité psychiatrique de l'hôpital de Nanterre sur l'instigation de la police de Nanterre aux ordres de Sarkozy dans mon affaire  horrible  .où je suis en danger plus que jamais. Leur but probable : me ré interner pour me faire taire sur toute mon affaire  et m'éliminer tranquille,  y compris par l'abomination de la torture électronique, que je subis depuis nov 2013 .

 

insert de  mai 2016/ voir la suite ICI ..

.Beatrice EL BEZE ( 25 mars 2016)

Voir l'horreur de mon affaire : Résumé et Documents Preuves à l'appui ICI et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiés dans JAL à mon nom en 2002 :et ma situation actuelle pire que jamais , documents médicaux à l'appui

_________________________________________________________________

* Lisez cette mise en demeure ci dessous  détaillée ,pour comprendre jusqu'où ils vont , *  Ai copié  collé ce courrier plus bas pour une meilleure lisibilité

Collaboration criminelle Police /OPDHM  Nanterre : Flag! en mars 2016 / Beatrice EL BEZE

....

Collaboration criminelle Police /OPDHM  Nanterre : Flag! en mars 2016 / Beatrice EL BEZE

....

Collaboration criminelle Police /OPDHM  Nanterre : Flag! en mars 2016 / Beatrice EL BEZE

....

Collaboration criminelle Police /OPDHM  Nanterre : Flag! en mars 2016 / Beatrice EL BEZE

....

 copié collé  de cette mise  en demeure pour une meilleure lisibilité

__________________________________________________________________________

 

Beatrice EL BEZE                                      à                      Monsieur HAMADI

35 allée de  l’Arlequin, (logt 6084)                                     Directeur « Habitat Hauts de Seine»

Nanterre – 92000                                                                Délégation Nanterre

                                                   ( Copie à Mme DUPRé (Responsable service «sinistres »)

 

                                                                                                    Le 23 mars 2016

Monsieur le Directeur,

Ayant appris récemment et incidemment fin fév 2016, par Mme DUPRé (responsable du service « Sinistres» à « Habitat Hauts de Seine»  délégation Nanterre) qu’il n’y aurait parait-il  aucune trace des dégâts des eaux  récurrents que j’ai subis depuis 3 ans à ce jour par la famille OULD, logement 6094 juste au dessus du mien,

 je vous  mets donc en demeure de me fournir sous huitaine, d’une part :

les copies de chaque fiche de sinistre dégats des eaux depuis 2013 jusqu’à ce jour et aux dates indiquées ci-dessous,.

En effet chacun de ces dégâts des eaux  devait normalement faire l’objet d’une fiche sinistre par le gardien, car chacun de ces dégâts des eaux  a été signalé aussitôt par moi comme le veut la règle auprès de mon gardien Mr MULLER ou bien, en son absence, auprès du gardien de permanence, qui après avoir constaté chez moi le dégât des eaux en cours alors, sont montés à chaque fois chez la famille OULD  et sont redescendus ensuite à chaque fois chez moi pour me confirmer la reconnaissance par les OULD du dégât des eaux en cours causé par eux alors, avec pour raisons invoquées par eux, soit la machine à laver, soit le mitigeur du robinet de cuisine, etc.) ; et ces dégâts des eaux ont tous été déclarées par moi ensuite et à chaque fois près mon assurance CARMA.

Liste des dégâts des eaux de 2013 à ce jour - soit presque trois ans de dégâts des eaux récurrents - dont j’attends copie des fiches de sinistres remplies comme il se doit, pour la quasi-totalité par mon gardien, Mr MULLER. Ces dates pour déclarations par moi à CARMA, m’ont toutes été confirmées par CARMA ce jour (sauf pour sept 2015) :

 Dégâts des eaux : du 07 juin 2013 ;  du 09 avril 2014 ;  du 20 avril 2014 ; du 15 sept 2014 ; du 06 décembre  2014 ;  du 20 avril 2015 ;  du 23 avril 2015 (constaté par gardien de permanence) ;  du 24 mai 2015 ; de sept 2015 (noté par moi et constaté par le gardien) ; du 09 janv 2016 ;  du  28 fév 2016 ; du 03-04 mars 2016.

(*Pour information je rappelle aussi que le 23 avril 2015 j’ai du faire constater par le gardien de permanence le 23 avril 2015 que l’eau continuait de couler par filets d’eau  (allant s’aggravant)  le long du mur de ma cuisine depuis le 20 avril 2015 par un point d’infiltration en haut du plafond et cela malgré le constat  du gardien Mr MULLER  fait  dès le 20 avril 2015 et cela malgré mon signalement fait sur place à Habitat le même jour le 20 avril  2015 auprès de Mr SELMET responsable OPDHLM pour me plaindre de la récurrence de ces dégâts des eaux..)

et je vous mets aussi en demeure de me fournir sous huitaine, d’autre part :

copie du nouveau constat à l’amiable daté du 07 mars 2016 et portant sur les 3 derniers dégâts des eaux ( du 09 janv 2016, du 28 février 2016 e t du 03-04 mars 2016)en raison du refus des OULD  depuis le 07 mars 2016  de remplir ce constat à l’amiable , qui est pourtant le premier que je leur donnais à remplir (sur conseil  de Mme DUPRé fin fév 2016) et dont j’avais mis l’exemplaire initial (avec ma partie remplie) dans la boite aux lettes des OULD le 07 mars 2016, sur conseil du gardien Mr MULLER que j’ai vu ce jour là. Mais les OULD ont manifestement refusé de le remplir et de plus ont gardé de plus ce constat initial sans me le rendre. J’ai donc rempli un autre constat  à l’identique que j’ai remis une semaine plus tard le 14 mars 2016 en mains propres à Mme DUPRé avec copie de la lettre datée du 13 mars 2016 adressée à vous  en recommandé aussi le jour même et relatant les faits  -  et  à laquelle j’ai  joint aussi un exemplaire de ce nouveau constat rempli par moi.

J’attends en effet, comme indiqué dans ma lettre AR du 13 mars 2016, que vous fassiez le nécessaire (par  exemple par courrier adressé aux OULD ou via le gardien) pour faire remplir aux OULD ce constat daté du 07 mars 2016 et  tel que rempli par moi et donc  portant sur les 3 derniers dégâts des eaux, le 09 janv 2016, 28 fév 2016 et 03 mars 2016 ; mon assurance considérant les dégâts des eaux du 28 fév 2016 et 03- 04 mars 2016 comme « aggravations » du dégât des eaux du 09 janv 2016, au motif qu’ ils sont tous les trois liés à la même cause (le mitigeur d’eau)  et donc ces 3 dégâts des eaux  de 2016 ont pour mon assurance un seul numéro de sinistre. En effet  le gardien a pu les constater à mon logement  le 09 janv 2016 et 28 fév 201 et en fin  le 04 mars 2016 où il est passé à mon logement cette fois en présence du plombier «Habitat », constatant le dégât des eaux  (du 03 et 04 mars 2016) alors toujours en cours (l’eau coulant depuis le jour précédent par le plafond dans une bassine dans la cuisine) et ils m’ont confirmé alors que l’eau allait s’arrêter de couler car la fuite venait d’être réparée au logement des OULD  par ce plombier Habitat.

Enfin  je  vous mets aussi en demeure sous huitaine :

-  de faire constater par  «Habitat» la réalité des dégâts très importants à mon logement car  et ils prouvent à eux seuls et sans conteste possible qu’il y a eu récurrence de dégâts des eaux subis à mon logement ; et je demande pour ce faire que vous me préveniez à l’avance par téléphone (:mon port 0660839079) du passage de votre inspecteur «Habitat» afin que je puisse être présente à mon  logement.

 

                                                                                   ***************

Raison de cette mise en demeure (portant sur 3 demandes précises):

Rappel des faits :

J’ai  en effet  effectivement appris en contactant incidemment Mme DUPré par téléphone fin fév 2016  qu’il n’y aurait aucune trace de mes dégâts des eaux dans ses services à Habitat (= ex OPDHLM) !. Par ailleurs étant en conflit grave avec les OULD  - qui me harcèlent gravement depuis leur emménagement en 2010  et dont j’ai subi  aussi des agressions physiques en public en 2012 et en 2014 (dépôts de plainte près le TGI déposés à chaque fois)  - .. je n’avais donc jamais entrepris de leur faire remplir de constat dégâts des eaux à l’amiable, mais je traitais directement avec mon assurance CARMA, contactée à chaque dégât des eaux, après constat bien sûr par le gardien Habitat, comme il se doit. Mme DUPré m’ayant dit fin fév 2016,  qu’il était préférable de remplir quand même un constat à l’amiable, j’ai donc alors tenté pour la première fois de faire remplir par les OULD  un constat à l’amiable daté du 07 mars 2016 et rempli comme indiqué plus haut -après conseil pris près mon assurance CARMA – et donc portant sur le dégât des eaux du 09 janv 2016, avec deux dégâts des eaux supplémentaires le 28 fév 2016 et le 03-04 mars 2016, mentionnés par moi  sur le constat.

 Le 07 mars 2016 suis passée à Habitat pour demander comment procéder en contexte de conflit, pour faire remplir ce constat à l’amiable ; ai eu affaire à un collègue de Mme DUPré, Mr TECHEL, qui m’a dit alors qu’il fallait que le gardien remplisse une fiche sinistre et que si le gardien refusait de remettre mon constat aux OULD, et que les OULD refusaient de le remplir  il me faudrait alors faire un courrier à «Habitat» pour le signaler et qu’Habitat se chargerait de leur faire remplir ce constat.

 Ai donc demandé ensuite et le même jour 07 mars 2016 à mon gardien,Mr MULLER de remplir la fiche sinistre pour le dernier dégât des eaux constaté par lui le 04 mars 2016 à mon logement, mais il a refusé d’en faire une  et  m’a dit que mon information était fausse, et qu’il n’avait pas à remplir de fiche sinistre et  qu’il connaissait son travail depuis 20 an s et que les choses « devaient se régler uniquement entre locataires ». Il a également refusé de remettre mon constat à l’amiable (avec ma part remplie par moi) aux OULD, bien que connaissant le contexte d’agressions physiques citées à mon encontre (et où il m’a pourtant aidée en intervenant lui-même en juillet 2014 quand la fille OULD (environ 17 ans alors) m’agressait physiquement et gratuitement en provocation  devant l’ascenseur de ma tour) et m’a dit de le mettre dans la boite aux lettre des OULD  avec courrier joint. J’ai donc procédé ainsi.

Une semaine plus tard, Les OULD  ne m’ayant pas rendu mon constat malgré les faits probants avec témoins j’ai donc écrit ce courrier AR du 13 mars 2016 adressé à vous et mentionnant ces faits, puis suis retournée à « Habitat» où  là Mme DUPré m’a confirmé que le gardien devait remplir une fiche de sinistre pour chaque dégât des eaux qu’il avait constaté.  Elle m’a également dit qu’elle allait demander à Mr MULLER de remplir une fiche de sinistre pour le dernier dégât des eaux.

J’ ai enfin appris ce jour 21 mars 2016, par Mme DUPré, que le gardien, contraint par la demande de Mme DUPré, aurait accepté de remplir une fiche sinistre, mais pour le seul dégât des eaux du 03- 04 mars 2016 ; or, outre toutes les fiches qu’il n’aurait semble t-il jamais remplies, j’avais demandé à Mme DUPré  que Mr MULLER veuille bien remplir déjà, et donc à posteriori aussi, les fiches des récents sinistres de 2016, à savoir du 09 janv 2016 et du 28 fév 2016 et du 03 -04 mars constatés aussi par lui et tous liés à la même cause (mitigeur d’eau déficient) invoquée par les OULD auprès de lui (comme il me l’avait rapporté à chaque fois).

Mme Dupré, à ma demande, m’a lu cette fiche sinistre  que le gardien MULLER a finalement remplie ces jours ci ces jours ci  -  sans même repasser chez moi pour la remplir, comme demandé pourtant par Mme DUPré  -… mais il n’a pas indiqué la réalité des dégâts à mon logement et les a minimisés gravement ! ; en effet il mentionne « le plafond inondé et de la peinture écaillée à la fenêtre», or les dégâts ne se situent pas autour de la fenêtre de cuisine, comme écrit par Mr MULLER, mais spectaculairement au plafond avec peinture très éclatée entre autres là où il y des marques rondes successives d’humidité importante (par où l’eau coulait par le plafond) causées par les 3 derniers sinistres du 09  janv 2016, 28 février 2016 et 03-04 mars 2016) à cet endroit..

 Je constate aussi que le plombier Opdhlm (c’est en l’interrogeant quand il est passé avec le gardien à mon logement  le 04 mars 2016 que j’ai appris qu’il était le plombier Opdhlm) ne s’est déplacé que le 04 mars 2016, pour faire des réparations chez les OULD en raison du dégât des eaux ce jour là,  alors que depuis 2014  je vous  demandais par courrier AR qu’OPDHLM  fasse les inspections et réparations nécessaires au logement des OULD;   et il s’est déplacé sans doute uniquement parce que vous saviez déjà que ce dégât des eaux  était constaté par le gardien  mais aussi par un voisin  du 6ème étage  (Mr XXXXX ) que j’avais appelé pour qu’il monte chez moi, puis chez les OULD,  pour constater le dégât des eaux … et aussi parce que vous saviez que j’étais déjà en contact  avec Mme Dupré depuis quelques jours et donc possiblement en train de découvrir des dysfonctionnements graves…

 

Récapitulatif :

Vous avez  reçu via CARMA deux courriers AR, l’un daté du 23  avril 2015, et l’autre daté du 23 fév 2016 et demandant  tous deux que cessent en urgence ces dégâts des eaux récurrents aggravant les dégats  à mon logement et  aggravant ma santé physique … 

… aussi, si ce fait grave, à savoir l’absence des fiches de sinistres des dégâts des eaux depuis 2013, s’avérait exact, je m’étonne alors que -  bien que vous ayez ayant reçu nombre de mes courriers AR depuis 2014 et ensuite, pour me plaindre entre autres de ces dégâts des eaux récurrents par les OULD  à mon logement, et qu’ayant reçu de plus ces courriers recommandés de CARMA cités ci avant  - ..  vous ne m’ayez jamais répondu et pas même pour

me signifier ou signifier à CARMA qu’il n’y avait pas trace de mes dégâts des eaux au service Sinistre ( si tel est

le cas)  ! ; or vous enquérir au moins de l’existence de fiches sinistres était alors de votre devoir.

Ce  silence durable et manquement de réaction  de votre part  -  d’autant plus surprenant en contexte de ma plainte avec partie civile en cours contre la police de Nanterre et de mes accusations de harcèlement grave et multiforme par les OULD depuis leur emménagement en 2010, ainsi qu’en contexte des déclarations gravement diffamatoires d’OPDHLM (= Habitat) dès 2010 pour parler en commission rogatoire( dans le cadre de ma plainte contre la police et en  évidente entente établie avec celle-ci) de «suspicions de troubles psychiatriques» à mon sujet, sans rien à l’appui -… pourraient signifier alors que vous auriez délibérément couvert ce grave disfonctionnement consistant à veiller tactiquement à ce qu’il n’y  ait aucune  preuve de harcèlement et donc aucune  trace écrite de fiches sinistres, ni trace écrite par les OULD  ni par Habitat concernant tous les dégâts des eaux que je subis par eux depuis 2013 à ce jour et cela alors qu’ils sont anormalement nombreux depuis 3 ans et donc certainement délibérés comme je le dis dans mes courriers AR et qu’ils ont plus détruit mon logement depuis juin 2013 (logement auparavant sans la moindre marque de destruction comme pourrait en témoigner mon gardien venu régulièrement chez moi depuis mon emménagement en 2004).. et alors qu’ils ont aggravé aussi mon état de santé dès fin 2014 , ce dont je vous ai informé pourtant aussi documents médicaux à l’appui par courriers puis de vive voix aussi le 24 juin 2015 lors de notre entrevue à Habitat -  où là vous m’avez dit concernant mes accusations de harcèlement  : « il n’y a pas de preuves ».. je vous ai répondu alors « si,  il y a entre autres, tous les dégâts des eaux constatés par le gardien»..  et là vous vous êtiez  tu …

 Aussi ces éléments convergent : à savoir : la non production des fiches sinistres des dégâts des eaux depuis 3 ans  par le gardien Mr MULLER, si elle est avérée  … + le refus de Mr MULLER  le 07 mars 2016 de remplir la moindre fiche sinistre (et ses propos quand je le lui demandé de le faire) … puis son retournement soudain quand Mme DUPRé, informée, le lui demande quelques jours plus tard …. +  le refus des OULD de remplir le constat à l’amiable malgré la venue du plombier opdhlm….. + votre silence total et délibéré depuis des années et jusqu’à ces jours ci  entre autres sur ces dégâts des eaux récurrents et ce malgré mes courriers recommandés et ceux de CARMA adressés à OPDHLM (= Habitat) -  … tous ces éléments constitueraient alors autant de  preuves d’ actes concertés et prémédités et couverts par vous au niveau d’Habitat. Car pour quelle raison auriez-vous tu cette absence de toute fiche de sinistre à Habitat ?.. pour me faire passer pour une folle paranoïaque qui se plaint de dégâts des eaux qui n’existeraient pas ? ..et tenter de surcroit, en cachant et miimisant sciemment la réalité et la nature des dégâts à mon logement, de faire croire que ces destructions seraient dues au fait que j’entretiendrais mal mon logement ou ne l’aérerait pas assez  ?..

Ces actes graves  et d’autant plus si la non production ou disparition des fiches sinistres est avérée,   seront alors une preuve supplémentaire et magistrale de la complicité d’Habitat avec la Police dans les méthodes (confirmées dès 2004 par roland  Wurbel, gardien Opdhlm, décédé en 2007) que je dénonce concernant le système d« indics locaux» logés dans le  voisinage direct de la cible (ici, moi) pour harceler de façon sonore et autre, provoquer, faire des déclarations mensongères, agresser physiquement…pour le compte de la police, tout en faisant passer abjectement la cible pour folle ; ces indics étant protégés y compris sciemment par Habitat et par la Mairee ;  faits d’autant plus graves qu’il y a procès en cours, comme je vous en ai déjà  informé –  par mon avocate, Mme Isabelle Coutant Peyre  - pour contestation de mon internement arbitraire et du faux dossier psychiatrique grave fait alors (de soi disant «schizophrène»«paranoïaque») par la police en juillet 2013, avec rien à l’appui et pour tenter de me faire supprimer entre autres ma plainte en cours contre la Police.

Certaine que vous comprendrez pour toutes ces raisons, cette mise en demeure dans toutes ses (3) demandes, et notamment au vu de ma déclaration au greffe du Tribunal d’Instance en cours contre OPDHLM depuis le 06 octobre 2015, pour ces dégâts des eaux, ainsi qu’au vu aussi de ma déclaration au greffe du 25 nov 2015 contre OPDHLM et la mairie Nanterre.

Salutations,                                                                                                     

                                                                                                 Beatrice EL BEZE.

 

Copie à : Assurances CARMA et à Mr Cassou, maire adjoint de Nanterrre.  ---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 suite en mai 2016....

courrier à Mr HAMADI, directeur Habitat, du 12 mai 2016.. le voir copié collé ici  

 Folle paranoiaque d'après Police /OPDHLM/ Mairie  ..ah oui??  eh bien on va voir qui sont les cinglés !  /  par Beatrice EL BEZE / mai 2016...

...

 Folle paranoiaque d'après Police /OPDHLM/ Mairie  ..ah oui??  eh bien on va voir qui sont les cinglés !  /  par Beatrice EL BEZE / mai 2016...
 Folle paranoiaque d'après Police /OPDHLM/ Mairie  ..ah oui??  eh bien on va voir qui sont les cinglés !  /  par Beatrice EL BEZE / mai 2016...

....

 Folle paranoiaque d'après Police /OPDHLM/ Mairie  ..ah oui??  eh bien on va voir qui sont les cinglés !  /  par Beatrice EL BEZE / mai 2016...

....

  un de mes poème qui s'impose ici ...




Les blattes


Vois les gesticuler et vois les se débattre !
Ce sont les collabos... et l'on dirait des blattes,
Qui se figent et détalent ou vont se justifier,
Quand sonne l'heure fatale où leurs noms sont cités...

La plupart font silence, terrés, ne disant mot,
Mais craignant la sentence, en font encore de trop,
Se mettent à découvert en croyant se couvrir
Et font comme les blattes qui se mettent à courir...

Celui là part en guerre et ment jusqu'à l'absurde,
Tant il voudrait voir taire la vérité trop rude
Dont la voix s'amplifie par sa victime en sang,
Montrant aux yeux de tous son acte répugnant,

Le collabo prend peur, il en rajoute encor',
Brandissant son honneur, il tremble et rage et mord,
Car de son infamie, il doit faire oublier
Le fait qu'il a trahi et n'en est que plus laid...

C'est alors qu'il devient du pire bourreau le frère !
Marchant main dans sa main, il se cache derrière,
Sa vilénie est telle qu'il n'a pas de remords
Et pour sauver sa vie, de l'autre veut sa mort...

Baisant la main du diable, il suit sa course folle
Et prisonnier du mal, est prisonnier du rôle
De traître et de Judas... . Il a vendu son âme !

A son front rouge on voit la marque des infâmes.





Beatrice EL BEZE ( poèmes protégés à la SGDL / juillet 2014)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article