Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Nanterre : Ma lettre aux voisins dans ma tour, pour ma sécurité / Beatrice EL BEZE

12 Août 2015 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

Nanterre : Ma lettre aux voisins dans ma tour, pour ma sécurité  / Beatrice EL BEZE

Nanterre : Ma lettre aux voisins dans ma tour, pour ma sécurité  / Beatrice EL BEZE

.... à Nanterre, le plus grand danger c'est la police.... aidée d'opdhlm (=prefecture), de la mairie , de la justice ; un réseau mafieux criminel institutionnel de la pire espèce et bien verrouilé ! que la presse, docile, tait ....

*Voir l'horreur de mon affaire (résumé et documents à l'appui) et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiés dans JAL à mon nom en 2002) sur la page d'accueil ICI : et ma situation actuelle  pire que jamais en cliquant ICI)*

 

pour comprendre,  voir cet article tous documents - preuves à l'appui : Preuves des méthodes criminelles de la police via ses indics logés en hlm

 

 et voir ma lettre plus bas !.. où je me limite aux problèmes de destruction  physique par harcèlement grave au logement (par la Police via ses indics locaux) mais où je ne parle pas du reste de mon affaire horrible ni de la torture électronique que je subis 24/7pour assassinat progressif, ... .toutes choses pourtant à rajouter au harcèlement au logement (entre autres et après dégats des eaux récurrents, agressions physiques, provocations et depuis le 25 mai 2015  appareil puissant tournant jour et nuit au logement des indics juste au dessus du mien pour privation intentionnelle sommeil (= torture aussi) à mon logement rendu inhabitable ; car les vibrations intenses que je subis toute la nuit jusque dans mon lit ou par terre, entrainent outre la privation de sommeil, des maux de dos partout (lombaires et cervicales et maux de tête de plus en plus importants etc, en raison des fortes vibrations quand je suis allongée la nuit) , c'est une véritable destruction physique quotidienne (or je n'ai pas d'autre endroit où vivre)  ; ce harcèlement criminel (similaire mais en plus violent encore à celui exévuté à St Cloud   dès fin 2002 ,date du début de mon affaire, voir documents preuves  à St cloud  ici )  est éxécuté par des indics locaux logés dans le voisinage direct  - actuellement famille OULD Amar -  qui éxécutent les pires saloperies jusqu'aux agressions physiques, (voir l'ensemble de leurs actes cités dans la lettre plus bas !et agissent sur consignes de la Police locale avec la complicité en réseau criminel des institutions : opdmlm (qui couvre sciemment les actes des indics en entente établie avec la police et a fait de faux témoignages en justice comme la police, dans mon affaire  (voir doc plus bas) / la mairie (Patrick Jarry, maire et André Cassou,  responsable Logement, qui couvrent sciemment ces procédés criminels de la police (= harcèlement et destruction physique avec internement arbitraire au bout) en ne répondant à aucun courrier AR sur des problèmes récurrents de sécurité et en me laissant sans aucun recours , y compris en me faisant bloquer au standard et pour tout rdv avec des élus dans ma ville, tous impossibles à joindre ou qui ne répondent pas à mes mails) / justice (TGI mafieux sous la coupe du réseaud de  Sarlozy) qui classe sans suite les plaintes quelles que soit leur gravité  ../ *pour info  (insert du 17 sept 2015) : depuis mon information par courrier dans les boites aux lettes dans ma tour (le 11 aout 2015) la police, pour faciliter le harcèlement criminel à mon logement, a fait loger en douce les indics OULD) ailleurs (peut être dans une autre tour de la cité ) et  il ne reste que deux personnes dans le logement au dessus, qui sont au travail (et sans doute payées) et me  harcelent de façon accrue avec un acharnement inoui .. A cela il faut ajouter l'horreur de la torture electronique à distance (=brulée jour et nuit avec moments terribles + lharcèlement sonore electronique balancée dans l'oreille interne très fort la nuit)..  et si par malheur, j'avais un malaise physique je peux  alors tout redouter des urgences de l'hopital max Fourestier de nanterre (hopital mafieux où  j'ai été internée et où les psychiatres collabos criminels font  des faux dossiers psychiatriques sur ordres sarkoziens)  et où on pourrait aider à me supprimer ou à me détruire davantage (comme fait pour mon père) 

lire infos importantes ci dessous sur cette vraie mafia criminelle en réseau qui régit Nanterre et que personne n'ose dénoncer (les journalistes et les politiques sont des lâches)   ...et on le comprend car on peut être "éliminé" ici à Nanterre, pour bien moins que ça ,.. pour comprendre lisez plus bas ..)

                                        *******************************

Nanterre  :une ville hors la loi, régie par une mafia criminelle institutionnelle de la pire espèce : mairie- police- opdhlm- justice... et dans mon affaire on peut y rajouter l'université et l'hôpital .                                                              

Voir cet article, documents preuves à l'appui ! : Preuves harcèlement criminel en réseau par : Police, Opdhlm,TGI, Université, Hopital..(Nanterre) / Voir documents plus bas ! )

 Car à Nanterre - modèle de ville mafieuse institutionnellement t fief de Sarkozy et des siens au Conseil Génénal des Hauts de Seine (92) depuis des années, qui tiennent aussi la mairie (soi disant "communiste "!, quelle bonne blague !) "en laisse" -... la police, l'opdhm  (directeur Mr Hamadi qui fait suite à Fatima Spiessens, ex directrice qui collaborait salement elle aussi à ces procédés criminels de la police) et le TGI (justice) entre autres, forment un système mafieux criminel bien verrouillé, aussi j'en suis réduite à devoir informer par courrier dans ma tour pour ma sécurité et en légitime défense ! au sens pénal du terme puisque je suis sans recours (lire ma lettre ci dessous pour comprendre) dans ma ville, entre autres face aux  graves problèmes au logement situé en cité classée zone sensible au 35 allée des Arlequins, près de la cité Pablo Picasso  - où je suis absolument sans aucun recours  face à des procédés criminels  -. ni auprès de la police  constituant un danger pour ma sécurité ( plainte en cours de ma part  avec partie civile depuis 2007), ni auprès d'opdhlm, ni auprès de la justice, ni auprès de la mairie,

  ..aussi ai mis une lettre d'information (la voir plus bas) sous enveloppe, aux voisins dans leurs boites aux lettres le 11 aout 2015  (il y a 100 boites et selon la loi mathématique des probabilités, il ne peut y avoir 100 indifférents, ni 100 salauds et donc l'info passera un peu ) dans ma tour ces jours ci puisque la mairie de Nanterre,collabo criminelle,  ne répond pas à mon courrier AR au maire Mr Jarry et à mr Cassou du 02 juillet 2015  (ai reçu l'accusé de réception depuis le 06 juillet  pour "demande de rdv en urgence pour problèmes d'insécurité et insalubrité au logement" .

 

Quelques infos capitales qui vous aideront à mieux comprendre jusquoù va cette mafia institutionnelle ...

 Car mon initiative est risquée, ma tour étant blindée d'indics ainsi que ma cité classée zone sensible,( ce qui n'est pas un scoop et est connu localement) aussi si je suis agressée on saura ainsi d'où ça vient... car les indics locaux logés sur place dans ma tour et dans la cité, sont aux ordres de la police. Pour info, le lendemain 12 aout 2015, de la diffusion de ma lettre dans les boites aux lettres de ma tour, ai reçu un appel sur mon portable par numéro masqué, vers 12h30, avec menaces de mort par un type, voix masquée "tu vas crever..".. il a rappelé 50 fois au moins, je le coupais à chaque fois... sans doute un indic en mission qui a voulu me faire peur, sur consignes,... car en 2012 le lendemain d'un témoignage en mon soutien porté en justice dans mon affaire, nous avons reçu sur nos portable en même temps, moi et la personne qui avait témoigné (avec laquelle jétais au tél) deux sms tout à coup chacune au même moment et avec textes semblables : 'je conduis" et un autre "je suis au cinéma" que ni elle ni moi n'avions envoyés à l'autre; pourtant nos numéros de portables figuraient comme si nous les avions envoyés chacune à l'autre ! ;  voilà comment oeuvre aussi la "police" (du lobby judéosioniste et ses "services" par extension) pour montrer qu'elle a mainmise sur nos portables et tenter ainsi d'intimider dans le cadre d'une affaire grave.

Pour info aussi :les voisins dans ma tour qui avaient fait des témoignages écrits (R. Camara, et P.Lassère) sur l'état copieusement dégueulassé de mes carreaux ou sur les nuisances récurrentes des indics du dessus) dans le cadre de mon affaire,  étangement se sont retrouvés agressés physiquement peu après et ont du déménager très vite; déménagement facilité en temps record par opdhhlm...

Pour info encore : Roland Wurbel gardien opdhlm, m'avait confirmé dès nov 2004 ces méthodes d'indics logés sur place et voulant m'aider, avait interrogé en préfecture les jours suivants et m'a rapporté les propos révélateurs de la machination jusqu'en préfecture, d'un "haut responsable à la préfecture" m'avait il dit, lui ayant répondu à mon sujet en nov 2004 : "il y a un dossier psychiatrique, ne vous en mêlez pas, n'en parlez pas" (or il n'y en a jamais eu aucun avant juillet 2013 ! date de mon internement arbitraire via la police et en cours de procès par mes soins avec avocate dpeusi juil 2014). Comprenant alors le danger réel d'internement criminel où j'étais, j'ai alors vite informé en défense la mairie de Nanterre par courrier AR adressé quelques jours après en nov 2004 à Mr Cassou (responsable logement à la mairie, adjoint du Maire Mr Jarry) de l' 'ensemble de ma situaion et des propos rapportés à moi par R. Wurbel et impliquant la prefecture dans ces méthodes monstrueuses consistant à faire harceler une cible via des indics pour la faire passer pour folle ;  harcèlement et procédé pourri entamé à St cloud dès fin 2002 (date de mes écrits politiques publiés dans JAL où j'ai parlé de"lobby juif" /voir chronologie affaire, preuves à lappui). Le 23 déc 2004, après une agression phsyique gratuite  sur mon palier par Mr Berckoun, un indic habitant à coté de chez moi,  jai appelé la police pour qu'elle le calme (les voisins  état sorti sur la palier, sa femme ayant crié, le type étant violent) ; police  au lieu de venir m'a dit de venir(malgré le danger pour moi) puis m'a faite embarquer menottée à l'hopital ! avec rien à l'appui, puis menacée d'internement psychiatrique le lendemain par le commisaire Matthieu Clouzeau, toujours sans aucun dossier médical à l'appui, ni alors ni ensuite. Ai porté plainte contre la police au TGI Nanterre, au pénal. En sept 2006, Mme Houspic, secrétaire du préfet a  pourtant accepté à ma surprise un rdv avec moi en préfecture (ce qui m'a étonnée puisque la police me faisait déjà passer pour folle depuis fin 2004) et durant cet entretien elle a été surtout curieuse de savoir ce que m'avait dit exactement Roland Wurbel.  En 2007 j'ai du reconvertir au TGI Nanterre ma plainte avec partie civile contre la police  - (pour ; "embarquement  menottée à l'hopital le 23 déc 2004 et menaces d'internement avecc soins forcés faites par le commissaire matthieu Clouzeau le lendemain avec rien à l'appui ni dossier médical ni alors ni ensuite '") - pour obliger la justice (qui l'avait classée sans sutie (!)) à la traiter (ai payé 1000 euros de consignation) .. et roland Wurbel que j'ai cité dans ma plainte avec son nom et ses propos  a eu un malaise dans sa loge environ 3 mois plus tard et est mort quelques heures après à l'hôpital de Nanterre / hopital où j'ai été internée avec rien à l'appui en 2013 ave faux dossier psychiatrique fait sur ordres : procès est en cours avec avocate)... or normalement Roland Wurbel aurait donc du être interrogé dans le cadre de l'enquête sur ma plainte, mais il n'a pu confirmer ses propos puisqu'il est mort ..- voir le réquisitoire effrayant du Procureur en 2011, où le commissaire, pour justifier de mon embarquement menottée en déc 2004, déclare "'s'être aperçu (en 2004) que Beatrice EL BEZE ne jouissait pas de toutes ses facultés (mentales) "( !)   voir document ICI  ou le voir plus bas !)  or jétais notée  20/20  en 2004 par mon directeur de labo à l'université Nanterre, Jacques Nemo qui avait  de plus déjà contacté le commissaire M.Clouzeau début nov 2004 , pour me défendre et témoigner de ma bonne santé mentale. J.Nemo écrira en 2006 directement à Sarkozy  (voir ICI tous ces documents de 2003 jusqu'en 2011 , pourtant tous connus depuis longtemps par  la mairie de Nanterre, la police, le TGI et Opdhlm.  J.Nemo avait de plus aussi demandé  à 2 reprises et devant moi par téléhone en 2005  un rdv avec  Mr  A.Cassou pour m'aider, mais celui ci n'a jamais fait répondre à cette demande ..et la mairie depuis 2004 ne me laisse voir aucun élu.... 

On mesure la gravité des procédés et du laisser faire délibéré tant de l'IGS que de la mairie de Nanterre  salement complice  bien  informée(de même qu'ont'été informées entre autres Marie Georges Buffet et jacqueline Fraisse au  PCF, dès 2005)  quand on sait que j'ai été internée  arbitrairement en 2013 via la police et toujours avec rien à l'appui.!  et malgré ce  blog fait pourma sécurité  dès 2008, dcuments preuves à l'appui

Les procédés de la police sont donc bel et bien criminels et menés sciemment en réseau  institionnel grace à des collabos criminels installés à la tête des institutions locales (opdhlm, mairie, TGI ..)     

Pour info toujours : ma plainte contre la police est toujours en cours (depuis 11 ans donc! ce qui est du "foutage de gueule"!) et le commissaire Matthieu.Clouzeau  n'est toujours pas condamné, mais bien "protégé " dans ses mensonges délirants ... pendant que moi on me détruit physiquement avec un rare acharnement par torture électronique (= brulée 24/7) et par privation de sommeil (= torture aussi) au logement via la police et ses indics... et cela après un internement arbitraire en juillet 2013 (voir détails sur le déroulement de cet internement forcé et violent ICI)   sans rien à l'appui et malgré toutes les preuves de mes dires dans mes plaintes en cours et mon blog fait pour ma sécurité dès 2008 . Voilà un exemple des petites méthodes locales, qui laisse tristement augurer d'autres faits passés sous silence dans cette ville, contre d'autres citoyens .

Si je n'avais pas ce blog documents à l'appui et notamment ma plainte en cours avec avocate connue, pour contestation de l'internement et du faux dossier psychiatrique fait en 2013, je serais dans doute déjà morte, assassinée plus rapidement. .

 

 Nanterre, ville du 92,  lui même modèle de département mafieux dans ses institutions .. et où siège la DGSE... 

Ici à Nanterre la police - et je suis bien placée pour  le savoir - ne recule donc devant rien, fait harceler gravement au logement (via ces indics locaux), fait agresser, fait des faux témoignages en justice(voir document) , fait interner arbitrairement ,... et est capable du pire car c'est une police criminelle et gravement corrompue, couverte par l'IGS  la police des polices. Ainsi je m'étais rendue seule début  2005 à L'IGS et j'y avais vu en rdv-entretien le commandant Allirol, pour dénoncer la police de Nanterre et ses menaces d'internement arbitraire par le commissaire matthieu Clouzeau, faites sans dossier médical le 24 déc 2004, lendemain de mon embarquement menottée le 23 déc 2004 sans raison à l'hopital sur ses ordres et avec rien à l'appui (raison de ma plainte toujours en cours avec partie civile contre la police) mais mon entretien n'avait servi à rien, L'IGS couvrant manifestement la police mafieuse de Nanterre. (voir détails ci avant)

Le 92, fief de Sarkozy, est à l'image de Sarkozy, gravement corrompu  (on y falisife aussi des documents officiels en justice dans des dossiers anciens),  or c'est là que  siège actuellement aussi la DGSE à Levallois Perret(92) et il n'est donc pas étonnant qu'y soient produites et traitées nombre d intox et false flag monstrueux (affaire Merah, affaire charlie Hebdo..etc). Mais même si la police nanterienne en crève d'envie, elle aura du mal à me faire réinterner sur la base de mon courrier (qu'un indic de la tour va leur amener direct) car je l'ai fait volontairement complet pour qu'on connaisse bien ces sordides méthodes mafieuses à finalité criminelle (internement aux soins forcés à lhopital de Nanterre et confection de faux dossier psychiatrique de soi disant "schizophrène avec délires persistants", affection la plus grave en psychatrie), méthodes entre autres au logement, et que je dénonce, preuves à l'appui dans mes liens et mon blog. (voir lien plus haut)   

 Nanterre : un maire, patrick Jarry,  collabo de ces procédés criminels depuis des années ... et des élus au silence complice eux aussi, qui ont même peur de m'appeler au tél ! et me laissent isolée, gravement harcelée au logement et privée de sommeil... sans  aucun recours

le maire patrick  Jarry et son cabinet ne répondent pas depuis plusieurs années à mes courriers AR,concernant ma sécurité et cela malgré les preuves du harcèlement grave à mon logement et mon absence de recours auprès de la police et d'opdhlm complice. Ce silence délibérré et mafieux du maire a permis mon internement arbitraire,en  juillet 2013  avec rien à l'appui,  malgré  mes plaintes en cours  entra autres contre la police et opdhlm,  et malgré nombre de graves courriers AR documents joints adressés  les nnées précédentes(2010, 2011, 2012, 2013)  auparavant au maire P. Jarry  avec demande de rdv pour ma sécurité, Patrick Jarry; maire, est donc  clairement complice de ces méthodes cirminelles locales. Ai porté plainte contre ce maire dès  20112  pour "non assistance à personne en danger, et discrimination"  mais le TGI laisse mes plaintes de cêté ; toute cette mafia criminelle en réseau étant bien protégée le TGI faisant partie du réseau  local.. . mais Sarkozy et les siens disposent d'un réseau criminel qui a le bras bien plus long  (et qui a, entre autres , fait inventer une "maladie juive génétique très rare"/voir toute l'affaire ici/  à Toulouse pour faire taire mon père, dès 2006-2007 dans mon affaire) que ce soit au niveau national comme international

Ai contacté par mail aussi ces jours ci, Alexis Martin, responsable d'ELLV écologie les Verts localement pour lui parler  de mon absence de recours par la mairie face à des problèmes au logement ;il m'a répondu par mail mais en refusant tout contact téléphonique (!) comme je le lui proposais, et une fois informé (via mes récents courriers au Maire et directeur opdhlm que je lui ai envoyés ensuite en pièces jointes par mails) il  a dsparu, m'elaissant sans réponse, et donc lui aussi (et comme je m'en doutais) sans aide dans un silence de fait complice... comme tous les élus de cette ville où je n'ai jamais réussi à voir un seul élu ! depuis des années (maêm avant mon internement arbitaire) malgré nombre d'informations faites à eux par mails, liens à l'appui sur la gravité de mon affaire et ma situation au logement à Nanterre depuis des année. La police criminelle de Nanterre me faisant passer pour folle  depuis des nnées et la mairie collaborant  depuis des années, les élus obéissent bien dociles, - alors que  leur role est d'être à lécoute des citoyens de la ville face aux problèmes  -  et ne s'en mêlant pas et me laissent seule sans aide.  A quoi servent- ils  alors???  

Leur fuite et leur silence depuis le temps qu'elle dure, est aussi de la complicité face aux procédés criminels locaux.

Nanterre est une ville régie par une mafia criminelle institutionnellement, où tout recours est verrouillé.

 

Beatrice EL BEZE (12 aout 2015)

-------------------------------------------------------------------------------

 voici cette lettre ;  ai voulu que l'info tienne sur une seule feuille et soit la plus complète possible, mais sans parler de toute mon affaire ni de la torture electronqiue que je subis actuellemen en  même temps ..  et en me limitant aux seuls problèmes au logement   . Cette mafia fonctionne et compte sur le silence et l'omerta, j'ai donc intérêt à rendre public tout ce que je subis pour tenter de me protéger un peu.. et de toute  façon je ne me tairai pas face à cette vermine locale quelle qu'elle soit.

*la lettre A,  du 02 juillet 2014 au maire Patrick.Jarry et  àu respônable du Logment  Mr andré  Cassou et citée dans mon courrier aux voisins plus bas   est visible ICI .

voir copié collé pour meilleure visibilité

Nanterre : Ma lettre aux voisins dans ma tour, pour ma sécurité  / Beatrice EL BEZE

....

Nanterre : Ma lettre aux voisins dans ma tour, pour ma sécurité  / Beatrice EL BEZE

....

 copié collé  cidessous de la lettre pour en faciliter la lecture ...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je décide d’informer localement aussi en légitime défense au sens pénal du terme, parce que j’ai plainte grave en cours depuis 2007 avec partie civile contre la police de Nanterre, et suis sans recours. face à un réseau mafieux « police – opdhlm – justice » (qui traite mes plaintes en mascarade dans mon affaire ).. et la mairie qui ne répond pas à mon courrier AR daté du 02 juillet 2015 de demande de rendez vous en urgence pour problèmes d’insécurité et d’insalubrité au logement ; ces administrations couvrant les pires méthodes de la police et de ses indics. Ainsi un grave harcèlement se poursuit à mon logement rendu inhabitable maintenant depuis le 25 mai 2015 par privation intentionnelle de sommeil et repos 24h/24 , or je n’ai pas d’autre endroit ou aller et suis malade physiquement, aussi ma santé physique décline...

Ce harcèlement est exécuté à mon logement par la famille OUDL (9ème étage / logement 6094) juste au dessus du mien, entre autres avec appareil tournant nuit et jour depuis le 25 mai 2015 et produisant d’intenses vibrations partout dans mon logement F2, empêchant tout sommeil et tout repos (autre que rare et comateux). Pour info : le 25 mai 2015, ai demandé par écrit aux OULD de cesser de mettre leur machine à laver dès 05h ou 04 du matin en provocation bruyante depuis quelques jours (et auparavant jusqu’ après 02h du matin et plus ) en expliquant que les vibrations importantes de leur machine jusque dans mon lit, m’empêchaient de dormir .. . or depuis ce jour là ! suis harcelée jour et nuit avec un appareil rotatif quasi silencieux et puissant à leur logement (installé je ne sais où, dans une gaine ??.) produisant à mon logement d’intenses vibrations qu’ils augmentent à volonté en intensité le jour et la nuit. La volonté de nuire gravement est manifeste. Mon logement est ainsi pourri de vibrations non stop partout où je suis assise ou couchée, le rendant épuisant et inhabitable. Et si quelqu'un se trouve à mon logement (ce qui est très rare),les vibrations sont stoppées.

La méthode de la police via ses indics logés sur place (déjà dénoncée dans ma plainte contre police) en entente établie avec opdhlm : loger en hlm des indics (seuls ou en famille) dans le voisinage immédiat de la personne ciblée (vivant seule) dont le rôle - peut être contre régularisation de papiers ? logement social ? etc..je ne sais .. - consiste à : harceler la cible de façon sonore, la diffamer localement (la faire passer pour folle), la provoquer (pour tenter d’inverser les rôles ensuite), faire des déclarations mensongères, la menacer, y compris l’agresser physiquement!, la priver de sommeil !.. - méthodes confirmées aussi à moi dès 2004 (date de mon emménagement ici, par le gardien opdhlm, roland Wurbel, décédé courant 2007 - …. et en parallèle la faire passer pour folle et paranoiaque par déclarations diffamatoires en justice par la police et opdhlm avec rien à l’appui, et faux témoignages ou mensonges grotesques – Il s’agit donc bien de méthodes particulièrement ignobles et criminelles de la police et dont je suis victime depuis 2002 (date de la publication de mes écrits politiques antisionistes publiés à mon nom dans JAL en 2002) - avec harcèlement commencé à St Cloud (logement social) puis réitéré ici dès mon emménagement à Nanterre (logement attribué par la Préfecture..)

Il ne sert donc à rien de déménager (ai tenté deux mutations de logement au sein d’opdhlm mais le harcèlement est réitéré aussitôt via la police (voir la gravité exceptionnelle de toute mon affaire, car je survis avec un blog fait pour ma sécurité, où sont mises entre autres toutes les preuves en justice et connues de la police et d’opdhlm ! ( témoignages de tiers sur le harcèlement nocturne, rapport acoustique, etc ) sur ce harcèlement grave subi à st Cloud comme à Nanterre ) .Faire venir un huissier pour constater la nuit ou le jour ne servira à rien, mon logement étant surveillé étroitement par les indics et donc par la police ; et le harcèlement s’arrêterait aussitôt pour recommencer dès le départ de l’huissier ; voilà le niveau des méthodes et stratagèmes de cette mafia locale !. Ai demandé à la maire la pose d’appareil de mesures pour faire la preuve des vibrations, mais la mairie ne répond pas, coincée par ma demande et l’exposé clair de toute ma situation sans recours.

Dès mon emménagement dans la tour en 2004, Mr Berkoun, mon voisin du logement mitoyen du mien, a entamé son harcèlement sur consignes (coups dans les murs au milieu de la nuit, et à tout heure, jsuquà agression physique fin 2004...) jusqu’à 2008 …. puis il est parti et un autre indic a pris aussitôt le relais avec les mêmes méthodes de 2008 à 2010 ( coups de marteau en pleine nuit en provocation pour me faire réagir, menaces physiques, coups dans ma porte avec menaces ((«je vais te casser la gueule » ) et insultes .etc )…. ; il s’est s’arrêté le jour où a emménagé la famille OULD , mes locataires du dessus, qui ont aussitôt pris le relais avec : nuisances sonores récurrentes par coups au sol etc .. (confirmées par Mr LASSERE qui s’est plaint lui aussi de la famille OULD par courrier à opdhlm dès 2010) destinées à inverser les rôles et si possible me faire expulser…. / grand carreau cuisine (à bascule), dégueulassé quotidiennement et copieusement (et donc depuis des années) en pure provocation des OULD exécutée sous mes yeux (avec nombreux témoignage écrits de tiers, constats par inspecteur et régulièrement par le gardien Mr Muller … (informé, opdhlm a laissé faire ces saloperies sans jamais un seul courrier aux OULD, continuantcar « protégés» / logement détruit par dégâts des eaux récurrents entre fin 2013 jusqu’en mai 2015 (jusqu’à un courrier de mise en demeure de mon assurance à opdhlm récemment en mai 2015 , expertises d’humidité et constats à al clef ) / … et agressions physiques en public en 2012 ( sur le marché en bas) et en 2014 ( devant la tour, le gardien Mr Muller a du intervenir pour faire cesser la fille OULD et me permettre de rentrer chez moi ) ; ces agressions physiques gratuites étant orchestrées et perpétrées par la fille OULD environ 17 ans et demi.(ai déposé plainte mais le TGI les classe sans suite ) avec provocations gratuites « sale pute ! frappe moi ! » tout en me frappant devant témoins (peut être d’autres indics) dans le but de tenter de me faire me défendre afin sans doute de pouvoir m’accuser ensuite de violences physiques sur mineure. Je suis donc obligée de subir sans me défendre. La méthode est là aussi particulièrement dégueulasse... / .. et appareil (avec moteur rotatif produisant des vibrations très fortes et réglables en intensité ) tournant jour et nuit depuis le 25 mai 2015, pour rendre mon logement inhabitable..

Cee harcèlement en règle, destiné aussi à me faire dégager de mon logement, est clairement « couvert » par opdhlm bien que la plupart des actes de la famille OULD relève de la responsabilité du bailleur et de ses services d’inspection prévus à cet effet. La direction Opdhlm de plus et illégalement ne répond jamais à mes courriers recommandés (alors que ‘j’ai les avis de réception de mes courriers e que je paye mon loyer ! ) y compris face à des dégâts des eaux récurrents où j’ai réclame par AR, dès fév 2015 une inspection de l’état plomberie du logement des Ould ; aucune réponse par Opdhlm qui a permis ainsi que mon logement soit détruit à nouveau en avril et mai 2015 par de nouveaux dégats des eaux à volonté ...

Ai écrit au maire le 02 juillet 2015, expliquant clairement tout c e qui précède pour demander un rendez vous en urgence avec le responsable du logement, mr Cassou ou le maire Mr Jarry, pour problèmes d’insécurité et d’insalubrité au logement (humide depuis des mois alors que je suis malade des poumons ) ;ai reçu l’accusé de réception le 06 juillet 2015 mais aucune réponse de la mairie depuis, ce qui est scandaleux vu ma situation au logement ; de plus impossible de voir le moindre élu. Suis ainsi sans recours face à ce système mafieux bien verrouillé où l’on me détruit physiquement au logement par privation de sommeil, tout en me faisant passer pour folle malgré les preuves de mes dires en justice / voir documents sur blog ). Pour info et pour que vous compreniez mieux la gravité de l’ensemble de ces méthodes, ai finalement été internée arbitrairement à l’hôpital de Nanterre, Max Fourestier, avec strictement rien à l’appui en juillet 2013, via la police (contre laquelle j’avais déjà plainte en cours !) et j’ai actuellement plainte en cours avec assignation depuis juillet 2014 avec avocate (en ai informé le maire dans mon courrier, y compris avec le nom de l’avocate (voir blog ) ) pour contestation de cet internement forcé via la police et du faux dossier psychiatrique fait alors

L’affaire est donc grave et les provocations de plus en plus en plus graves aussi au logement puisque c’est là que je vis, isolée en raison de mon affaire. Le silence de la mairie face à telle situation de destruction physique par privation intentionnelle de sommeil et face à des problèmes d’insécurité latents, prouve sa complicité.

Beatrice EL BEZE. ( 30 juillet 2015)

* Pour avoir accès à mon blog fait pour ma sécurité, tapez mon nom « beatrice EL BEZE » sur le moteur de recherche « google »: sinon voici le lien du blog : http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/

* et voici le Lien vers mon affaire résumé et tous documents à l’appui : : http://beatrice-el.beze.over-blog.net.over-blog.com/2015/01/chronologie-des-methodes-monstrueuses-et-criminelles-via-sarkozy-dans-mon-affaire-dec-2014-par-beatrice-el-beze.html

PS:   après une mascarade opdhlm d'inpection ( où les OULD n'ont pas ouvert leur porte! ) puis leur convocation le 24 juin 2015 (où ils ne sont pas venus!), OPDHLM complice, ne fait rien...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

et voilà  cidessous un contre courrier  grave du 23 avril 2013 , au Procureur qui vous aidera à comprendre comment la police fait taire les citoyens ...

 maintien plainte doeyn procureur avril 2014 001

 

 

 

... et voici ce document ci dessous puant et délirant par Opdhlm et par le commissaire Clouzeau ;  document minable ,débile et blindé de mensonges à chaque ligne et qui prouve la complicité criminelle de la police et opdhlm  -  et tiré du réquisitoire hallucinant ICI de 2011 fait à mon encontre par le Parquet (TGI mafia judiciaire de Nanterre) dans ma plainte contre la police et contre le commissaire Mr Clouzeau (pour "embarquement menottée à l'hôpital le 23 déc 2004 avec menaces d'internement avec soins forcés faites dès le lendemain par le commissaire sans justification ni le moindre dossier médical à l'appui ni alors ni ensuite") ; on y trouve les déclarations mensongères et minables  de l'OPDHLM en 2010  - (car il n'y a jamais eu à ma connaissance, la moindre procédure d'expulsion à mon encontre!, ni de demande de cesser mes "agissements", lesquels ?? ..par contre moi je me suis plainte de harcèlement sonore à mon encontre  à nanterre  dès mon arrivée en 2004 (système d'indics locaux logés dans le voisinage  immédiat, en entente entre police et OPDHLM, via la Prefecture, et prouvé entre autres magistralement dès 2006, la nuit, par C. DEVES,/ voir doc ICI ) - on y lit les déclarations délirantes de "suspicion de troubles psychiatriques" par Opdhlm  faites en entente établie avec celles tout aussi délirantes du commissaire M. CLOUZEAU faites en 2011, en justice (= faux témoignage par un représentant de l'autorité publique pour tenter de justifier mon embarquement menottée en 2004 à l'hôpital devant un psychiatre)  ; M.Clouzeau a écrit cela en 2011 et donc en toute connaissance de ces documents et attestations - les voir ICI - dont ceux de soutien en 2006, qui prouvent tout sans conteste que le commissaire Clouzeau ment de façon insensée en déclarant  "s'être aperçu (dès 2004! ) que Mlle EL BEZE  ne jouissait pas de toutes ses facultés (mentales)".. (!!!).. c'e sont là des faux témoingages et déclarations en collaboration à des procédés criminels, de la part de l'OPDHLM et de la police  (quand on saitqu'ils savent que le but était bien un internement arbitraire)  faite sur consignes par des  directions d'admnistrations et un commissaire, avec rien à l'appui sinon des mensonges sans preuves ; les voilà aussi les méthodes barbares de Sarkozy (et du lobby derrière) et de sa police "aux ordres"... - à la lueur de cette terrible intox, comprenez aussi celles que le lobby vous sert en boucle depuis quelques temps.. -  car comment pourrais je dans ce cas avoir tous ces soutiens, avant, 2004 pendant et ensuite ??! si soi disant je ne jouissais pas de toutes mes facultés mentales ??!..  de plus je n'utilisais jamais le mot "complot"... et bien sûr le commissaire Clouzeau continue de mentir sciemment car je n'étais allée qu'une fois avant à son commissariat en 2004 pour faire une main courante et ne lui ai parlé qu'une seule fois et au tél, c'était le 24 déc 2004, soit le lendemain de mon embarquement à l'hôpital sur son ordre, et c'est lors de cet appel - où je lui demandais les raisons de mon embarquement menottée- qu'il m'a menacée d'internement avec soins forcés, "sur simple signature du maire et du Préfet",   avait il précisé, et cela sans justification ni dossier médical ni alors ni ensuite - on comprend mieux pourquoi il était devenu impératif de m'interner arbitrairement et de force finalement en 2013, pour valider cette terrible intox afin de me faire taire sur toute mon affaire et protéger ces tristes collabos du pire!

Voir ce document en entier dans le réquisitoire ICI, suivi d'un non-lieu par le juge, et de mon Appel de non lieu, que j'ai gagné en mars 2012... 
 

____________

...pour info  aussi :  en rentrant des courses,  en arrivant vers ma tpur dans ma cité (blindée d'indics bossant pour la police) : tir puissant et ciblé depuis une fenêtre, en plein coeur (mon sein a fait airbag...) mais si j'avais été ciblée à la tempe j'en serais morte  et dans l'oeil aussi ; voir aussi le constat du docteur et mon dépôt de plainte, en cliquant ici: Visée par un tir puissant le 26 Juin 2014 au soir à l'endroit du coeur... par sorte de "fusil à compression à billes "(?) ...

 

sein.jpg  

 

voir  "d'autres  DOCUMENTS PREUVES "   sur l'affaire.....   

 Avertissement !!!                                                             

  après vérification par des proches, COMMENTAIRES  QUASI TOUS BLOQUES !  / LIKE   parfois bloqués   /  articles ou blog tombant sur "erreur 404" pendant plusieurs heures .!..( cet article disparu  (je l'ai refait ) deux fois ! de mon administration  !.)....   /  Pour preuve  aussi : pas un seul commentaire sous mes articles avec 260 ou 440 like ! telle ma lettre ouverte à Soral .  ), ce qui est surprenant .; Aussi ai  enlevé depuis hier la modération de la  fonction "commentaires" pour que vous puissiez commenter  en temps réel ; ainsi vos like doivent être comptabilisés aussitôt (vérifier en likant,en confirmant le like puis en validant..et le nombre de like est alors augmenté d'une unité  sous vos yeux)  et vos commentaires doivent paraitre AUSSITOT publiés sous l'article, eux aussi ;   vous pourrez  donc VERIFIER  VOUS MEMES  si  vos like et vos commentaires sont bloqués ou normalement affichés  -  Ai prévenu overblog ).. (07 mai 2015)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article