Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

LES INTOX MONSTRUEUSES DU LOBBY NAZISIONISTE DANS MON AFFAIRE / Beatrice EL BEZE

13 Février 2015 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles sur mon affaire

LES INTOX MONSTRUEUSES DU LOBBY NAZISIONISTE DANS MON AFFAIRE  / Beatrice EL BEZE

..

*photo de juin 2014...après     torture électronique entamée 24/7 depuis le 13 nov 2013..

LES INTOX MONSTRUEUSES DU LOBBY NAZISIONISTE DANS MON AFFAIRE  ! / Beatrice EL BEZE

*Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents à l'appui) et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiés dans  JAL à mon nom en 2002)  sur la page d'accueil ICI  :  et voir  ma santé physique qui se dégrade(documents médicaux à l'appui) par torture électronique = assassinat progressif ciblé, en cliquant ICI    

                                                                            **********************

(*possibles fautes de frappe liées à ma mauvaise vue / photo en haut datant de juin 2014, la torture électronique, horrible à subir, ayant commencé depuis nov 2013...)  

Parce que ma santé physique se dégrade par torture electronique (=assassinat progressif ciblé ), je veux vous aider à comprendre..  aussi lisez ci dessous ces au moins QUATRE INTOX monstrueuses dans mon affaire  - liée à mes seules opinions politiques antisionistes (voir liens plus haut) -  et que je résume volontairement ici dans cet article et vous prouve documents à l'appui, afin que la lecture de ces intox (il y en a d'autres nombreuses dans mon affaire) vous aide à comprendre comment le lobby nazisioniste opère et vous aide à comprendre celles plus que probables qu'il vous sert aussi en boucle depuis quelques temps avec ses scénarios récurrents, blindés aussi d'énormes invraisemblances : affaire Merah, Memnouche,  Charlie Hebdo. .. Cet article vous aidera aussi à mieux réaliser jusqu'à quel degré d'horreur et de barbarie, de méthodes de faussaires à l'aide de mensonges, de faux et faux témoignages et de pressions le lobby (ici Sarkozy et les siens, au coeur de mon affaire dès 2002) va dans ses intox où, comme dans mon affaire, la police et les institutions sont clairement "aux ordres". On est face à une mafia  au sein de la République, qui va de la psychiatrisation politique sur  plusieurs membres dans une même famille, avec collaboraion de  herr doktors façon SS,  invention de  "maladie juive génétique très rare" pour faire taire.., j et usqu'à la torture electronique pour assassiner officieuesement.et de façon monstrueuse !  Ce sont des méthodes dignes des nazis !  et ici nazisionistes qui prouvent sans conteste l'existence d'un véritable réseau criminel mis en place par, et qu'utilise à ses fins, le suppôt  criminel du lobby, Nicolas Sarkozy.   

*Pour mieux comprendre l'horreur de toute cette affaire, lire sur ce lien  : la narration chronologique de toute l' affaire, documents à l'appui  ;

et  * voir nombre de DOCUMENTS PREUVES  ICI

                                      *******************************

 beatreice EL BEZE (moi)  serait potentiellement dangereuse et ne "jouirait pas de toutes mes facultés (mentales )"  depuis (au moins) 2004,  d'après le commissaire matthieu CLOUZEAU  !  (voir document plus bas de ses déclarations officielles faites  en justice en 2011)

Intox énorme, à la fois grotesque, monstrueuse et non crédible et surtout  intox évidente ! vu toutes des contre preuves et attestations  ( VOIR CE DOCUMENT PLUS BAS ! ) par le commissaire de Nanterre, mathieu Clouzeau qui - pour justifier de mon embarquement menottée sur son ordre le 23 déc 2004 suivi de ses propres menaces d'internement avec soins forcés faites le lendemain à moi au tél, toujours sans dossier médical ni rien à l'appui  -  a déclaré en 2011, en commission rogatoire "s'être aperçu (dès 2004!) que Béatrice El Beze ne jouissait pas de toutes ses facultés (mentales )" ' (!). M.Clouzeau a écrit cela en 2011..  -  je précise aussi que je n'ai commencé à parler de torture électronique qu'en 2013, ne connaissant pas même son existence avant qu'elle me soit infligée à partir du 12 nov 2013 et non stop depuis  - .. et donc M. CLouzeau a écrit cette intox en toute connaissance de tous les documents en mon soutien avant, pendant et ensuite, y compris ceux professionnels adressés en mon soutien à Sarkozy en 2006, par des politiques (LCR et Noel Mamère et professionnels( directeur, secrétaire national , syndicat) -  voir ces documents   ICI  ; de plus suis notée 20/20 par mon directeru avant pendant et après !   soit en 199, 2000, 2201, 2002, 2003, 2004-2005... (voir  ces rapports d'aptitude preofessionnels datés ICI , - Il s'agit donc d'un faux témoignage extrêmement grave fait  sur consignes sarkaziennes(sarkozy état minsiste de l'Iintéireur alors) par, le commissaire matthieu CLOUZEAU,  - protégé manifestement depuis onze ans déjà, par la justice (par le procureur du TGI Nanterre) car il devrait déjà être condamné vu ses mensonges et pas même crédibles (voir explications sous le document plus bas). Ces déclarations, qui sont une collaboration faite sciemment à des procédés criminels sarkoziens par un représentant de l'autorité publique (le commissaire CLOUZEAU), ont été faites dans le cadre de ma plainte déposée au pénal dès le 27 déc 2004 et reconvertie avec partie civile en 2007 contre la police pour les faits cités d'embarquement menottée  le 23 déc  2004 et des menaces d'internement avec avec soins forcés faites par le commissaire le lendemain toujours avec aucun dossier médical ni aucun incident à l'appui - et aucun dossier n'avait été fait par le teur docpsychiatre, mrFarez, visiblement mal à l'aise de me voir là menottée devant lui sans raison) - ; cette plainte toujours en cours dure donc depuis 11 ans ! et j'y ai gagné jusquà présent deux appels  de non lieux (voir ces  documents preuves ICI)  : l'un en 2009, contre le non lieu infamant fait sur consignes par la juge nathalie Turquey et l'autre en 2012, contre le non lieu fait sur consignes par la juge sophie Combes, en assurant moi même ma défense, seule et sans avocat (pas mal pour une soi disant folle qui "ne jouit pas de toutes ses facultés mentales"!) ;  d'autres faux et usage de faux tout aussi abjects ont été faits par la direction université Nanterre, Mme Bernadette Madeuf (présidente) et Mr didier Ramond (secrétaire général) sur consignes sarkoziennes, dès 2006 et 2008 pour me fare passer pour "dangreuse pour les autres et pour moi même "," incohérente" avec " troubles du comportement ", plaintes sont en cours aussi par moi avec partie civile pour "faux et usage de faux en association de malfaiteurs"  voir documents preuves ICI   ; il s'agit d'une véritable traque institutionnelle en psychiatrie  avec l'aide des adminsitratiosn collaborant sciemment  (voir docs ICI )  sans incident ni rien à l'appui ! et pour favoriser un internement arbitraire criminel.  Malgré ces plaintes alors en cours ai été internée arbitrairement au final en juillet 2013, par la police et taxée de la maladie mentale  "schizophrènie avec délires persistants", par les psychiatres "aux ordres" et ce toujours avec strictement rien à l'appui ..  et dans le but clair de me faire taire et supprimer mes plaintes en cours (pour comprendre les menaces proférées  voir ce courrier grave au procureur le 23 avril 2014) - procédure judiciaire est en cours avec avocat depuis juillet 2014, en contestation de mon internement  arbitraire , voir document preuve  ICI ) -  ; ai aussi réactivé mes plaintes dès avril 2014  (voir ICI).. d'où le danger maxima où je suis pour ma vie ..

 

une étrange et commode "maladie génétique juive très rare" qui rendrait fou... puis  tout à coup pratiquement muet et comme "un légume" !  

Ainsi une pseudo  "maladie génétique juive très rare"  a été diagnostiquée en ces termes précis et à posteriori à mon père en mars 2007 par le professeur Pascal Rischman, urologue du CHU Rangueil Toulouse  - issu  comme moi vu son nom, de la communauté juive, et non ça n'est pas un hasard !mais  la preuve de l'existence d'un réseau du lobby -  pour expliquer à la fois la soi disant "démence frontale" (en ces termes) soudaine de mon père en aout 2006 et son état soudainement atroce juste après avoir été balancé aux urgences 4 jours après avoir fait auprès de moi au tél des accusations de faux dossier psychiatrique fait à lui en sept 2006..(voir le  témoignage de ma tante ICI, sur les accusations réitérées à l'hopital par mon père le 02 avril 2007 devant elle et moi et nos dépositions à la gendarmerie, Ce témoignage confirme aussi les termes  pour le moins surprenants de "maladie juive génétique très rare" (!)  tels que confirmés aussi et répétés par le docteur OMEZ , le 04 avril 2007 dans son cabinet, en présence de ma tante et moi.

 

 Falsification du dossier officiel en justice (de mon placement à la DDASS) avec inversion des rôles de coupable et victime, dans le but de me faire interner par ma mère, coupable de violences physiques récurrentes depuis l'enfance à mon encontre , alors que je n'ai jamais fait preuve de la moindre violence physique contre qui que ce soit dans ma vie

On atteint là aussi le comble de l'ignoble, par la falsification opérée en 2006 dans le dossier de mon placement, adolencente à la DDASS, après ma  fuite et demande de protection à la police,  en raison des violences physiques et morales récurrentes depuis l'enfance par ma mère.  Dans l'enquête sociale réécrite (11 feuillets) totalement en 2006, la violence grave et récurrente physique et morale de ma mère sur ses deux filles, a été totalement occultée et moi faite  passée tactiquement et partout pour "violente", "très violente " sans rien à l'appui. Un seul fait de violencce de ma mère a été cité dans l'enquête sociale récécrite (ciseaux avec lequel elle m'a volontairement blessée) en raison de la cicatrice restée à mon bras, mais ce fait a été présenté comme ponctuel, et pire soi disant "utilisé par moi à mon profit" (comble du cynisme !) par al vermine sarkoeinne au travail . Cette odieuse falsification a été exécutée en diversion en 2006 (voir " date charnière 2006 "  ICI  pour comprendre) pour réattribuer frauduleusement les droits parentaux déchus de ma mère et lui permettre ainsi de mi'nterner, instrumentalisée à fond par la police  - lui racontant dèscette date que  je serais  folle . -   En 2006 ma mère m'a appelée tout à coup pour me dire : " je vais te faire interner avec l'aide de la  police" sordidement instrumentalisée par les mensonges de la  police qu'elle croit . Sachant quelle n'avait plus les droits parentaux  j'ai alors demandé à récupérer ce dossier en justice (au TGI Nanterre !)  et ai ainsi constaté sa falsification.  La police n'a pu me faire interner par ma mère comme prévu en diversion des méthodes de psychaitrisation politique, incitées et couvertes par Sarkozy) car j'ai porté plainte aussitot avec partie civile , toujours en cours, pour "falisifcation de dossier officiel en justice," et cela  avec les témoignage de  mes  oncles et tantes maternels (connaissant nos vies depuis l'enfance) à l'appui d e mes dires. Pour info, ma soeur et moi avons du fuir toutes les deux le domicile familial, encore mineures, en raison de la violence physique récurrente de ma mère depuis notre enfance, à notre encontre. Ai été placée à la DDASS et ma soeur 6 mois plus tard a du fuir elle aussi (poursuivie par ma mère avec une carabine  / lire  l'arrêt d'appel  hallucinant de nov 2015  où il en est fait mention et mon pourvoi en cassation) et elle été hébergée adolescente jusqu'à sa majorité chez les parents d'une amie de lycée, Mr et Mme Dougin à Rueil Malmaison, avec l' accord du juge des affaires familiales.

 Là encore on est bien aux confins du sordide et de l'intox monstrueuse dans les méthodes de faussaires du lobby (et de Sarkozy au coeur de mon affaire dès fin 2002)  inversant les rôles pour tranformer une victime en coupable : ,voir aussi ce lien tous documents à l'appui. (sur l'enquête sociale réécrite etc..)

 

une fille qui deviendrait folle quasi en même temps que son père !

Ainsi mon père, Jean Claude EL BEZE, serait devenu subitement fou à son tour  en aout 2006  - dossier pychiatrique fait de force à l'hopital psychiatrique de Leyme le 08 sept 2006 - alors que j'étais moi même déjà menacée d'internement depuis le 24 déc 2004 par le commissaire de Nanterre Mr Couzeau . 

Question : Avez vous déjà vu une fille et son père devenir tout à coup soi disant fous quasi en même temps,à un an et demi d'intervalle ? !..  -  (alors que réputés plutôt très intelligents tous les deux ; mon père, algérien juif venu d'Agérie à 17 ans en France et issu, comme ma mère, d'un milieu très modeste, a abandonné la religion juive vers 20 ans, s'est, marié et  a  du travaillé très tôt et est passé, en étudiant le soir après le travail, d'aide comptable à cadre supérieur de comptabilité ; il  était premier dans les tournois de bridge ; quant à moi, sa fille, j'étais une élève notée "très douée" et "brillante", avec presque deux ans d'avance dans mes études que j'ai du interrompre parce que placée à la DDASS, en foyer de jeunes travailleurs, encore mineure /lire plus haut)  ; je fais volontairement savoir ces détails en raison des faux dossiers psychiatriques faits pour salir mon père et moi ,même après la mort) - .. et donc la fille devenir soi disant tout à coup "incohérente" et "ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales" et le père devenir subitement à son tour "dément" en aout 2006, soit deux mois ! après que sa fille (moi, déjà menacée depuis fin 2004 d'internement par la police), le recontacte en juin 2006 et qu'il comprend vite les méthodes criminelles dont elle est victime et veut s'opposer à son internement : " Ne t'inquiète pas, ma fille, je sais que tu n'es pas folle et moi vivant on n'internera aucun de mes enfants !"  m'avait dit entre autres choses, mon courageux père...  peu avant d'être fait passé pour "dément" -  (dossier psychiatrique lui a été vite fait le 08 sept 2006 à Leyme, en profitant qu'il était myopathe depuis longtemps et pour cela depuis quelques années en fauteuil roulant, et n'a donc pu se défendre -  de plus je l'avais vu plusieurs fois quelques jours avant, fin aout 2006, et il était très intelligent, comme d'habitude ) - ..  puis mis dans un état atroce quelques mois plus tard juste après ses accuations de faux dossier psychiatrique  (il sera tout à coup rendu pratiquement muet et comme "un légume" après son embarquement de force aux urgences et son séjour entre autres au CHU Rangueil Toulouse)... puis mis plus tard sous tutelle en 2009... et moi je serai finalement internée arbitrairement en juillet 2013, malgré mon blog fait dès 2008 pour ma sécurité tous documents à l'appui... et torturée électroniquement dès le 12 nov 2013, soit 3 mois après ma libération de l'hopital,  et 24h/7j depuis, pour élimination par assassinat progressif ciblé...

Le lobby nazisioniste et ses suppôts (ici Sarkozy et les siens) comme vous le voyez, preuves à l'appui, ne reculent devant aucun crime ni devant aucune abomination.

 

 beatrice EL BEZE ' (12 fév 2015)

-----------------------------------------------------------------------

Document preuve tiré du réquisitoire hallucinant ICI de 2011 fait à mon encontre par le Parquet(= Procureur de Nanterre)  dans ma plainte citée plus haut,contre la police et contre le commissaire Mr Clouzeau.

Explications sur ce document  voilà les méthodes barbares de Sarkozy (et du lobby derrière) et de sa police "aux ordres" !  car comment pourrais je avoir tous ces soutiens, avant, 2004 pendant et ensuite et ganer me sappels en assurant seule ma défense par écrit,  si soi disant je ne jouissais pas de toutes mes facultés mentales depuis au moins 2004 ?!?.!.  de plus je n'utilisais jamais le mot "complot". .. et bien sûr le commissaire Clouzeau ment sciemment et def açon grotesque car  non suelement je n'étais allée qu'une fois avant à son commissariat en 2004 pour faire une main courante mais je ne lui ai parlé qu'une seule fois et au tél,  et c'était le 24 déc 2004, soit le lendemain de mon embarquement à l'hôpital sur son ordre, et c'est lors de cet appel  -  où je lui ai demandé les raisons de mon embarquement menottée  -  qu'il m'a menacée d'internement avec soins forcés - sur simple signature du maire et du Préfet, a t-il  précisé -  et cela sans justification ni dossier médical ni alors ni ensuite - et d'ailleurs qui pourrait croire qu'un commissaire parlerait à une folle au tél et ce à plusieurs reprises ? !  on suppose à priori qu'il a mieux à faire.  On comprend mieux ainsi pourquoi il était devenu impératif de m'interner arbitrairement et de force finalement en 2013, pour valider cette terrible intox destnée à me faire taire sur toute mon affaire.

-------------------------------------------

Quelques uns parmi tous ces autres documents que je mets ici volontairement pour vous rassurer sur qui je suis..

Ai été internée de force en juillet 2013(malgré mes plaintes en cours avec partie civile)  par intervention des forces de police et faux dossier psychiatrique de "schizophrène avec délires persistants" fait sur consignes sarkoziennes et cela sans incident ni rien à l'appui !, par les psychiatres collabos de l'unité de l'hopital de Nanterre  - où j'ai été emmenée et gardée presqu'un mois. aux soins forcés... belle "démocratie" n'est ce pas? ... e t 3 mois plus tard (dès le 12 nov 2013)  torturée 24h /7j depuis pour m'assassiner progressivement. Voilà les méthodes des nazionistes = Sarkozy et les siens. On harcèle un citoyen innocent, on musèle tout recours, on le salit, on le diffame, on le terrorise, on l'interne... et on le tue.

atesstation JNEMO de nov 2011

  et ce rapport professionnel, peu avant mon arrivée à Nanterre ..



                                           ***************************************

Je dédie ce poème (écrit en 2009) en hommage à mon courageux père martyr, Jean-Claude EL BEZE, né Jean Claude Rahmim EL BAZ à Constantine en Algérie, décédé le 19 février 2013., et grave victime aussi dans mon affaire.....




L'homme debout



Connais tu l'homme debout sur qui l'on se déchaîne?
Qu'a t-il fait, qu'a t-il dit, pour qu'on le traite ainsi?..
Pour qu'à ses mots d'amour, des fous parlent de haine,
Crient et hurlent à la mort et l'accusent de folie...

Le bal a commencé, la tragédie humaine
Des traîtres et des lâches, dénudés, grimaçants,
Et l'on entend au loin la sale clameur des mêmes,
Les uns couvrant les autres, unis comme au vieux temps..
..
Des collaborations et silences complices
Prompts à se justifier au miroir déformant,
Quand leur revient l'image qu'en vain leurs discours lissent
Pour ne plus avoir l'air de ce qu'ils sont vraiment..

La danse est à son comble !... les hurlements factices..
La peur fait taire les faibles au profit des puissants..
L'homme debout le sait bien, sur qui les crachats glissent,
C'est la nature humaine et ses plus vils penchants,

Et l'histoire recommence ... un homme porte sa croix,
On lui jette des pierres pendant qu'il marche seul...
Il parle pour son père drapé dans son linceul...

La lumière est sur lui ; il connait le chemin.




Béatrice EL BEZE ( poème(s) protégé(s) à la SGDL, / janvier 2009)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article