Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Torture électronique : fakes en réseau pour contrôler les victimes et fausser l'info...(tels Covherfrance, Advher...)/ par Beatrice EL BEZE.

5 Novembre 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #Mes articles sur la Torture Electronique

081159   (*Voir l'horreur de mon affaire (résumé et documents à l'appui) et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes cliquer publiées dans JAL à mon nom en 2002) sur la page d'accueil: ICI et ma situation actuelle pire que jamais en cliquant ICI

***********************************

ALERTE ! 11  nov 2014/: actuellement TORTURE MAXIMA !... méthodes d'assassins nazis ! ...  danger pour ma  vie... suis actuellement horriblement torturée (à l'approche de la première conférence mondiale du 20 nov 2014 à Bruxelles où je dois intervenir avec un temps de parole prévu (que m'a confirmé Peter Mooring, co organisateur / voir mon nom (et le contenu de mon intervention prévue) dans le document en cliquant ICI); torturée par brûlures 24h/7j avec moments d'intensité de plus en plus atroce à subir ! (par micro ondes ciblées) + maintien de la torture par privation intentionnelle de sommeil par harcèlement electronique sonore; lui aussi  criminellement intensifié actuellement (et terrible cette nuit) balancé en quasi permanence nuit et jour au logement - pour info, à Gantanamo les prisonniers étaient ainsi empêchés de dormir par nuisances sonores permanentes pour les démolir - ma santé se dégrade de plus en plus (forte fievre, forte toux, grande fatigue, maux de tête horribles en permanence à cause des fréquences hautes au balancées jour et nuit... avec impossibilité totale de se reposer à cause des nuisances sonores electroniques qui vrillent la tête... c'est horrible à vivre et une destruction physique monstrueuse programmée par des porcs nazis; ces intenses souffrances physiques me sont infligées via certaines autorités liées au lobby et à Sarkozy (au coeur de mon affaire depuis le début / voir lien plus haut)... je sais que ma vie est en danger du pire, par AVC, ou arrêt cardiaque et (y compris si je me retrouve aux urgences à  l'hopital à cause d'un malaise physique, ... où là tout est possible pour me faire taire vu les méthodes criminelles et barbares dans mon affaire... je le redis: plus ils me tortureront, plus je ferai savoir !!!   B.E (11 nov 2014) 

 

*Voir cliquer l'émission metatv du 15 mai 2014 avec Peter Mooring et moi le 15 mai 2014, une  première en Europe avec deux victimes visibles qui témoignent en public.

 

                                 ********************

Torture électronique : fakes en réseau pour contrôler les victimes et fausser l'info...(tels Covherfrance , Advher..) / par Beatrice EL BEZE. 

 

                                                         ***************************

Torture électronique : fakes en réseau pour contrôler les victimes et fausser l'info...(tels cliquer Covherfrance et cliquer Advher ...)/ par Beatrice EL BEZE.

 

"Quand on ne peut pas cacher une information, il suffit de la mettre en avant mais mêlée à des histoires inacceptables pour la majorité des gens; les gens ordinaires associent alors les histoires et documents véridiques avec les histoires farfelues et considèrent le tout comme un mensonge; cela fait partie des techniques de manipulation" (citation lue sur Alter Info)

 

Contrôle de l'information, contrôle des vraies victimes

Cette technique connue de manipulation citée ci dessus est appliquée aussi dans le domaine de la torture électronique et du Harcèlement Criminel en Réseau. L'imminence de la première conférence mondiale sur le sujet le 20 nov 2014 à Bruxelles, précédée de l'émission Metatv du 15 mai 2014, sur la torture électronique, accélère la nécessité et l'urgence pour les bourreaux (= autorités liées au lobby sioniste et en France à Sarkozy dès 2002) et leurs réseaux criminels derrière, de mettre en place de façon structurée un contrôle maxima de l'information et un contrôle des vraies victimes. Ce contrôle sera exercé via la mise en place d'association(s) et/ou collectif(s) travaillant de concert, avec à leur tête des fakes (= fausses victimes) - pris récemment d'un soudain activisme alors que rien ou quasi rien n'avait été fait jusqu'à présent. Il est en effet impératif, puisque l'information ne peut plus être cachée, de la contrôler et surtout de la fausser! pour en diminuer l'horreur. Telle sera le but aussi de ces associations ou collectifs .

 

Les fakes

Le problème le plus difficile pour une vraie victime (appelée TI=targeted individual) de ce crime programmé que constitue le harcèlement criminel en réseau criminel et sa finalité, la torture électronique, est bien sûr de trouver de l'aide, mais aussi de savoir, quand elle est contactée par une autre soi disant victime, si elle n'a pas affaire en fait à une fausse victime = un fake (imposteur) en mission. Les fakes sont de fausses victimes - mais peuvent être aussi d'anciennes victimes "achetées" et roulant pour les bourreaux - recrutées et en mission via des réseaux mis en place et elles pullulent de plus en plus sur le net et les réseaux sociaux. Arriver à avoir une certitude relève alors de l'enquête et du flair policier, car rien n'est plus infiltré que le monde de la torture électronique, tant ce sujet de crime officieux est grave. Bénéficiant au départ du bénéfice du doute, le fake finit quand même toujours par se trahir, en accumulant les erreurs plus ou moins vite. Ces fakes m'ont approchée et me contactent d'autant plus qu'il y a urgence à contrôler mon discours et à me décrédibiliser car je ne peux pas, moi, être soupçonnée de duperie et cela en raison de ma particulière et totale visibilité (+de 50 documents sur mon blog fait pour ma sécurité, dont des documents par des politiques adressés à Sarkozy, des documents en justice... etc) et en raison aussi de ma visibilité par ma participation dans la première émission en Europe sur le sujet de la torture électronique via l'émission Metatv, du 15 mai 2014 - émission que j'ai voulue et proposée en choisissant Peter Mooring, Responsable Fondation Stopeg, émission qui a été suivie de grave collaboration par Metatv, par diffamation publique orchestrée sur ma santé mentale, avec rien à l'appui et sur pressions, puis suivie de dé publication-censure fin sept 2014. Aussi, particulièrement ciblée et exposée, mon expérience peut être utile aux vraies victimes; je leur conseillerai donc de chercher à avoir la plus grande visibilité de la soi-disant victime, c'est à dire photos, adresse, tél, documents de plaintes... d'avoir la victime au tél et la voir sur skype ou en rdv chaque fois que possible en chair et en os... etc, ce qui peut limiter un peu les risques de duperie. Puis discuter et échanger au maximum pour tester la crédibilité de son discours; une vraie victime reconnait une fausse victime (ou une victime qui n'est plus torturée, car "vendue") à son discours; car malgré ses efforts elle n'a pas ou plus le discours des vraies victimes et très vite fera des erreurs qui vous feront avoir des doutes légitimes sur sa sincérité; et comme France Queneville (voir article plus bas, de 2011) je vous dirai aussi d'écouter votre intuition.

 

Le but des fakes et de leur réseau au service des bourreaux derrière..

Décrédibiliser les vraies victimes. Occuper le terrain et contrôler tout le discours sur le sujet. Piéger les vraies victimes en les orientant, pour mieux les contrôler, vers certaines associations tenues par des fakes en réseau. Diffuser de fausses informations plus ou moins farfelues en les mêlant aux vraies, pour polluer l'information sur le sujet de la torture électronique et ainsi la décrédibiliser. Empêcher l'émergence d'une association tenue par de vraies victimes. Dépolitiser au maximum le sujet. Taire au maximum le meurtre programmé inhérent à la torture électronique contre des activistes et opposants politiques et personnes considérées comme gênantes. Taire au maximum l'horreur de certaines tortures, telle le "People Cooker" (personnes brulées vives par micro ondes ciblées 24h/7j), propres à assassiner. Donner l'illusion d'une défense des victimes via un activisme plus visible qu'efficace. Faire croire faussement qu'une victime peut se protéger efficacement.

... bref, comme en politique, il s'agit de museler la résistance des vrais TI (= cibles) et de noyauter activement le sujet via des associations visibles pour exercer un contrôle maxima des vraies victimes et de leurs discours et possibles actions, en intégrant les vraies victimes dans ces associations (y compris sans leur consentement, voir mon dépôt de plainte récent contre Covher France, collectif lié à l'association Advher). Les vraies victimes électrons libres bénéficiant d'une écoute, étant considérés comme dangereuses car hors contrôle.

 

La technique

En raison de l'imminence de la première conférence imminente du 20 nov 2014 sur le sujet :

- Occuper le terrain avec des actions visibles (distribution de prospectus, création d'association et /ou collectif (directement liés), etc... le but étant de créer une illusion de défense et de libre expression pour toutes les victimes.

- Mettre essentiellement en avant l'aspect "cobayes" expérimentaux sans consentement, aspect qui ne choquera pas grand monde tant les cobayes existent déjà dans nombre de domaines (nourriture, médicaments..etc) et sont considérées, à tort, comme une fatalité inhérente au progrès.

- Mêler le vrai et le faux, c'est à dire des témoignages véridiques et d'autres bien farfelus, propres à décrédibiliser l'ensemble des victimes, tel : montrer des photos de cicatrices terribles de soi disant brulures par torture électronique, or cette torture appelée le "people cooker" (personnes brulées vives) ne laisse aucune cicatrice même quand elle est infligée de façon maxima (je la subis horriblement donc je sais ce qu'il en est) ; choisir de mettre en exergue des soi-disant tortures mais se rapprochant le plus possible des problèmes de monsieur tout le monde telle la soi-disant "manipulation (= privation) du sommeil à distance par puce implantée" (qui ressemble de fait à des problèmes de sommeil, d'autant qu'il n'y a aucune preuve de puce implantée)... or la privation intentionnelle de sommeil est une torture connue des victimes mais usuellement par harcèlement électronique sonore (= par fréquences hautes et sortes d'ultrasons audibles, fréquences basses, etc...) ; "voir" (on se sait trop de quelle façon) des implants systématiquement partout chez les victimes, faisant croire ainsi qu'elles en ont nécessairement, alors qu'on peut être torturé(e) à distance sans implants (plus probablement à partir d'un système d'accroche lié aux particularités bio électriques de la cible), parler "d'anciennes victimes", alors que les vraies victimes de torture électronique le sont jusqu'à présent à vie, avec des périodes plus horribles que d'autres.

- Ne décrire volontairement qu'à minima les tortures horribles telle le "People Cooker", les faisant s'apparenter de fait à un possible problème de grosse électro sensibilité, en évoquant seulement: "parfois des brûlures, toux, démangeaisons, pets"... alors qu'à haute intensité la personne est "brulée vive et cuite vivante", torture atroce que je subis intensément et très bien décrite par Peter Mooring qui en est victime gravement lui aussi et l'a baptisée ainsi.

- Multiplier les conseils (et recours à des entreprises) pour se protéger de façon soi-disant très efficace contre les brûlures, or il n'existe aucune protection réellement efficace à ce jour pour une vraie victime du "people cooker" brulée par micro ondes ciblées (les fabrications de chapeau avec aluminium même épais, incorporé, etc.. sont quasi inopérantes (je le confirme)

... ainsi la spécificité de l'horreur du Harcèlement Criminel en Réseau et sa finalité atroce de meurtre d'une barbarie inouïe via la torture électronique et d'un cynisme sans précédent dans l'Histoire ! puisque les victimes sont en prime souvent faites passées pour folles et internées pour les faire taire - sera de cette façon grandement diminuée dans l'information controlée... et faussée.

De par mon expérience, non seulement il n'existe à ce jour en France aucune association qui défende réellement les victimes, mais pire tout est fait pour empêcher les vraies victimes de se défendre et cela en raison de ce travail des fakes en réseau noyautant et centraliser l'action, sur consignes, en donnant une illusion d'action mais qui est plus nuisible qu'autre chose pour les victimes et faite évidemment en accord avec les bourreaux.

 

La visibilité

On trouve bien sûr des sites en France, tels les "harceleurs" et "personnes cibles", très bien faits et utiles sur le sujet de la torture électronique (et qui m'ont grandement aidée à comprendre, en nov 2013, ce qu'il m'arrivait); ai contacté ensuite leurs responsables mais aucune visibilité de leur part; ils m'ont répondu uniquement par mail, cachés derrière un pseudo tout en refusant de m'appeler au tél (par peur d'être enregistré m'avait écrit l'un d'eux...) et pas de photos, rien. Je ne peux que le regretter car on ne peut pas savoir alors à qui on écrit par mail ni qui nous répond réellement !... or ça pourrait aussi bien être quelqu'un travaillant pour nos bourreaux car comme avait dit justement philippe Benssemoun, je le cite : "Si ils m’enlèvent la vie par arrêt cardiaque, tumeur, rupture anévrisme ou accident de la route; sachez qu’ils se feront passer pour moi durant des années au téléphone ou sur le net. Ils feront tout pour qu’il n’y est aucun soupçon sur eux." (Philippe Benssemoun, victime)

... aussi, quand les réponses et comportements vous semblent étranges, il faut envisager que l'on puisse être en train de parler soit à des fakes, voire peut être à un mort que des agents font "parler". Aussi je le redis, plus les vraies victimes se rendront visibles et prendront l'habitude de parler au tél ou par skype et de vive voix entre elles et de se rencontrer et se filmer et plus elles seront directement joignables, plus elles travailleront à leur sécurité et à la sécurité des autres victimes. Se méfier pourtant dorénavant de certaines associations avec fakes volontairement visibles et en mission. Multiplier alors les échanges et passer leur discours au crible et voir les incohérences et si l'on ne retrouve pas le fil directeur cité plus haut .

 

Rôle de la dissidence: collabo, comme les fakes

Si vous voyez une soi-disant victime de torture électronique afficher son amitié par ses échanges avec un VIP de la dissidence médiatisée qui lui répondrait (par exemple sur la page fb de ce VIP) tel Soral, Dieudonné, Laurent Louis, Joe le Corbeau, etc...; sachez alors qu'il s'agit nécessairement d'une fausse victime, car la dissidence française (Laurent Louis, le belge, en fait partie) collabore sciemment par son silence (= omerta totale) sur le sujet de la torture électronique, et collabore y compris en faisant passer certaines victimes comme moi pour folle à interner (et ce malgré l'assignation en cours avec avocat, pour contester mon internement arbitraire de juillet 2013 ), et cela depuis l'émission Metatv du 15 mai 2014 sur la torture électronique avec Peter Mooring; il est donc impossible qu'un dissident VIP ait des liens d'amitié avec une vraie victime de la torture electronique sinon ce VIP aurait déjà parlé de ce crime officieux et barbare que constitue la torture électronique.

 

Mon expérience avec le collectif Covher France et sa responsable Aicha Thiam, adhérente de l'association ADVHER

Collectif contre lequel j'ai du porter plainte récemment au vu de l'ensemble de ses méthodes; voir les raisons et détails de ma plainte au procureur ici: Torture électronique: Ma plainte contre le "collectif" COVHER FRANCE (lié à ADVHER) / beatrice EL BEZE

 

Mon expérience avec "Bruléparlesilluminés"

Très présent depuis quelques années et au travail sur les réseaux sociaux avec un discours récurrent sur son site et sa page fb propre à faire passer les victimes plutot pour frappadingues, en raison de l'orientation appuyée vers le satanisme, avec un discours à base de: 666, doublons, le nombre 13, une histoire de " 2 man in black " (comme dans le film) qui serait à l'origine de son ciblage, de satanistes, voire d'extraterrestres etc... Etant en lien avec lui bien qu'ayant toujours eu un doute (dont je lui ai toujours parlé franchement en évoquant mes raisons), j'ai cessé à ce jour toute relation avec lui car récemment fin septembre 2014 ses méthodes d'absence totale de solidarité (refus sans raison invoquée, de me passer ses liens de téléchargement de l'émission metatv censurée, pour que j'en fasse une copie pour la republier, d'autant que je suis participante dans cette émission utile aux victimes), et provocations sur les réseaux sociaux en publiant sans mon accord mes messages privés Facebook lors de mon engueulade avec lui (à propos de son refus de me passer ses liens cités) pour tenter ainsi de me décrédibiliser et de me salir publiquement (exactement comme le font les trolls du net à mon encontre) font que je ne lui accorde plus à ce jour le bénéfice du doute.

 

Pour finir, parler d'un fonctionnement général et d'un danger comme l'a fait intelligemment France Queneville dès 2011 (cf: son article de 2011 copié collé ci dessous) est utile mais utile aussi d'après moi d'en démonter, preuves à l'appui, le fonctionnement preuves à l'appui; voilà pourquoi j'ai jugé utile et efficace d'illustrer mon propos, en l' illustrant par mon expérience personnelle... car si l'on prévient que dans une région il y a des sables mouvants, eh bien il vaut toujours mieux indiquer précisément où ! j'ai donc décidé (et cela demande aussi du courage) en raison du danger où je suis, de citer certains faits et noms en mon âme et conscience tout en en sachant très bien aussi que les personnes et leurs fonctions sont toujours facilement remplaçables dans un tel système...

 

 

Beatrice EL BEZE ( 04 nov 2014/)

------------------------------------------------------------------------------------

copié collé de cet article très interessant! de France Queneville, en 2011, lien ici http://jeunescibles.blogspot.ca/2011/05/fausses-victimes-and-groupes-de-soutien.html

 

lundi 16 mai 2011

Fausses victimes et réseaux sociaux

(De...Who is a rat?)

Mon observation est que certains de ces réseaux sociaux ont été infiltrés (ou créés) par ceux qui s’en prennent aux individus ciblés, se présentant eux-mêmes comme des victimes. Ces réseaux sont utilisés pour discréditer, faire de la désinformation et désorganiser - le triple D. Si vous pensez que les gens qui supervisent ce programme à travers le monde n'ont pas infiltré ces groupes, ou même qu’ils n’aient délibérément créé certains de ceux-ci en guise de pièges afin de perturber et de minimiser le progrès, vous vous êtes probablement trompé.

Les personnes qui ont conçu ce système sont très intelligents et certains de ces groupes de soutien semblent être juste une autre tactique du programme. La Stasi est-allemande créait des groupes politiques et favorise la naissance d’informateurs respectables. Ces informateurs, influents alors, entravaient la croissance du groupe et détournaient ses membres des manifestations. La logique semblait être ici que si ces groupes devaient exister, ils préféraient les contrôler.

Certains membres-informateurs de ces groupes de soutien semblent être assez populaires et même très bruyants. Il semble, aussi, qu’un mécanisme de dommage-contrôle soit mis en place pour encercler les individus ciblés (mobbing), les contrôler dans une certaine mesure, et entraver la croissance des groupes. Ces personnes peuvent aussi contribuer à la mauvaise organisation des événements, ou plus généralement maintenir les groupes désorganisés et inefficaces, avec une illusion de progrès réalisés.

Guidés par leurs maîtres, plusieurs informateurs de premier plan, peuvent travailler de concert pour embobiner ou discréditer les individus ciblés, ceux dont les organisateurs de ce programme croient qu’ils représentent un danger de les dénoncer. Le leurre a souvent été utilisé au cours de la vieille Cointelpro, il impliquait l’utilisation d’informateurs au sein d'une organisation qui, eux, pouvaient représenter d’excellentes cibles agissant comme informateurs. Nous ne pouvons que conclure que, depuis les vingt dernières années, cette tactique a été perfectionnée. Si vous êtes de ceux ou celles qui favorisent la sensibilisation des autres, alors les tentatives de discrédit seront pratique courante à votre égard. Il leur semblera essentiel de vous isoler des autres membres du groupe sur lesquels vous pouvez avoir une influence positive.

De façon similaire aux informateurs des est-allemands, ils peuvent être installés et amenés à des hauts niveaux de respectabilité simplement en fournissant des informations utiles pour ce groupe terroriste et se livrer à d'autres activités qui respectent véritablement les dommages espérés de ce programme destructeur. Bien que cela puisse sembler contradictoire, cela équivaut à sacrifier un évêque pour prendre une reine dans une partie d'échecs. Ils savent que certains individus ciblés auraient finalement trouvé les informations de toute façon, ce compromis devient alors une valeur fiable qui pourrait être exploitée à une date ultérieure.

Il peuvent également générer la peur et l'incertitude chez certains individus ciblés, les faisant douter de leur propre jugement. Enfin, cela peut traumatiser davantage un individu ciblé en causant chez lui le désespoir lorsqu’il apprend que des membres d'un groupe très respecté sont en train de le harceler. Il est clair pour moi que ces gens existent pour dénoncer une partie de la vérité, mais en réalité, ils se trouvent à aider à détruire ceux qui cherchent à exposer tout cela.

À mon avis, une personne respectable qui se trouve à harceler d’autres victimes, surtout quand il ou elle a une idée de ce qu'ils vivent, doivent avoir été torturé ou soumis à un chantage pour devenir ainsi des informateurs. Si vous choisissez de participer à l'un de ces groupes de soutien, vous pourriez souhaiter limiter votre exposition au monde. Certaines des victimes les plus virulentes de ces groupes, à l’intérieur de certaines limites, semblent être désignées pour ralentir délibérément leur croissance. Et, comme dans la plupart des réseaux sociaux, il ya de l'envie, de la peur et de la jalousie.

Cependant, bien que ces groupes possèdent leur part d’informateurs, tous n’en sont pas. Donc, si vous êtes ciblés, vous pouvez tout de même assister à des rencontres et à des événements car ce sera une bonne occasion de communiquer avec d'autres individus ciblés. Faites confiance à votre propre jugement.

D’après Mark Rich, l'auteur du livre « The Hidden Evil » ( Le mal caché), celui-ci disait:
« J'ai été en contact avec des informateurs qui se faisaient passer pour des victimes au téléphone et dans les courriels ou via Facebook, et ils ont laissé entendre que je ne devais pas être authentique. C’est à dire que ces fausses victimes avaient probablement répandu des mensonges aux autres personnes ciblées leur indiquant que je n’étais pas vraiment ciblé puisque je ne semblais pas souffrant ou impuissant. Si vous êtes de ceux ou celles qui favorisent la conscientisation des autres, alors les tentatives de discrédit seront pratique courante à votre égard. Il leur semble donc essentiel de vous isoler des autres membres du groupe sur lesquels vous pourriez avoir une influence positive. Une fois de plus, les organisations (organismes d’aide) ont été fortement infiltrés pendant le Cointelpro et le leurre a aussi été largement utilisé ».

France Quenneville

---------------------------------------------------------------------------------

voir nombre d'autres documents, dont ceux adressés par des politiques, à Sarkozy , en 2006  en mon soutien  ,  en cliquant ICI  

Preuve envoi assignation le 21 juillet 2014, par huissier, dans le cadre de la procédure faite avec avocat(e) (cité dans le courrier au Procureur juste au dessous)  pour  plainte en constestation de mon internement arbitraire et de mon (faux) dossier psychiatrique (en juillet 2013)  ; ai caché certaines informations, dont le nom de mon avocat(e) et l'adresse de l'agent judiciaire d'Etat....   

----------------------------------------------------------------------------------------------------

                  ASSIGNATION 2 001

*  Alain Benajam, Président  "Réseau voltaire France" ,m' a trahie  très gravement  dès juin 2014 ,  et ai fait enclencher la procédure moi même, (en me débrouillant comme je peux, malgré mes faibles moyens financiers)  ; l' assignation  a été envoyée depuis le 21 juillet 2014, par l'avocat  cité.

 maintien plainte doeyn procureur avril 2014 001


La vivante en sursis...


Je danse, un pied sur la margelle,
L'autre balance en funambule,
Combien la vie peut sembler belle
Quand elle ne tient plus qu'à un fil...

Un pied posé sur la margelle,
D'en haut je vois le vide en bas,
Combien la vie semble irréelle
Quand elle ne tient plus qu'à un pas...

L'instant présent et l'essentiel
Reprennent leur place au coeur du temps,
Combien la vie reste cruelle
Débarrassée des faux semblants...

Un pied en terre sur la marelle,
L'autre suspendu indécis,
A chaque pas je m'émerveille,
Je suis la vivante en sursis...

Côtoyant l'enfer et le ciel,
Je refais mon chemin de croix,
De case en case jusqu'à celle
Qui m'apportera l'alaya...

Et si soudain la mort m'appelle,
C' est qu'alors sonnera mon heure...
Combien la vie semble éternelle
Quand la quitter ne fait plus peur...

A cloche pied sur la marelle,
Encore un saut j'atteins le ciel!
D'un ange j'ai déjà les ailes,
Je saute! ... et meurs au champ d'honneur.



Béatrice EL BEZE (poème(s) protégé(s) à la SGDL../ mai 2011 )

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article