Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  - Victime de méthodes criminelles monstrueuses (voir l'affaire) dont Assassinat progressif ("slow kill") en cours par Torture Electronique (=brulée vive par micro ondes)  via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...

Danger !!! de réinternement arbitraire via convocation police du 26 janv 2015 !

26 Janvier 2015 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #articles politiques

Danger !!! de réinternement arbitraire via convocation police du 26 janv 2015 !

 Voir documents  plus bas! 

                                                          ***********************

 insert le lendemain,  27 janvier 2015 :  La police n'est pas venue me chercher à  06h00 du matin chez moi ! comme m'en avait pourtant menacée par 3 fois au tél lundi matin, la brigadier chargée de mon audition... alors?... alors il semble que cela confirme bien le piège que j'ai dénoncé de façon précise dans mon courrier (le lire plus bas) au Procureur,  parlant d'une probable manip pour ré internement arbitraire par la police...  et que le courrier adressé à lui et déposé au TGI hier (tampon de l'acceuil du tribunal faisant foi)..,  ainsi que cet article sur mon blog mis en alerte, documents à l'appui... ainsi que l'attestation commune datée d'hier (la voir plus bas) par deux membres de ma famille paternelle, cousine et tante (ayant repris contact avec moi depuis 3 mois) et qui se sont proposées de venir hier soir et sont restées  cette nuit chez moi par solidarité... tout cela a sans doute entravé quelque peu le plan (visible cmme le nez au milieu de la figure) de la police pour me faire venir dans leurs locaux,  menaces et pressions à l'appui..   (où là ils auraient sans doute comme à l' accoutunmé, fait de faux témoignages pour me faire passer pour folle, incohérenteetc... et me faire  ré interner arbitrairement )... en tout cas l'ait entravé au moins pour aujourd'hui !  car sinon la police serait venue ce matin m'embarquer comme annoncé si elle avait toute latitude et droit légalement de le faire en contexte et dans cette (je cite) "affaire de diffamation" (?) sans autre précision... Mais rien n'est fini car je ne sais pas ce que vont faire la police et le Procureur (qui avait ordonné, m'a dit la brigadier, mon audition au commissariat, malgré le contexte parfaitement connu de lui)... et autre chose va sans doute être mis en place. ;   en attendant suis très fatiguée et très malade, car très brûlée 24/7 par torture electronique avec moment dintensité atroce (d'où bronches  surenflammées, fièvre, quintes de toux de plus en terribles depuis des mois, infection , essouflement) ;  brulée en permanence notamment sur la tête (plus de la moité des cheveux tombés depuis nov 2013) et les tissus respiratoires (gorge, poumons) de plus en plus enflammés  ; c'est aussi comme cela que l'on détruit progressivement une cible par torture électronique   et  sans aucune cicatrice  de brulure externe contrairement à ce que racontent les fakes en réseau !  pour  aider à cacher ces crimes ! ; on peut ainsi induire à terme, et dans la grande souffrance de la torture electronique, des cancers à action rapide sur un organisme sain et assassiner ainsi sans preuves.  

 B.E

                                                      ***********************************

 26 janv 2015 :  Danger! de ré internement arbitraire pour me faire taire !!!.. car convocation police, reçue vendredi 24 janv 2015, au commissariat de Nanterre pour ce jour 26 janv 2015 à 14h ; ai appelé le brigadier au commissariat à 11h 45 pour expliquer les raisons pour lesquelles je ne me rendrai pas (lire le courrier ci dessous) au commissariat et ai dit que j'amènerai cet apm ce courrier (cidessous) au TGI.près le Procureur, comme jej l'ai déjà fait lors de précédentes convocations.

La brigadier,en refusant de me donner davantage d'information sur la "plainte en diffamation" contre moi (déposée par qui? pourquoi?) m'a dit "votre courrier(au Procureur ci dessous) on s'en fout !,(..) ! , le Procureur (comme les autres fois) a demandé que vous soyez auditionnée " ; ai précisé que j'acceptais d'être auditionnée au tribunal par un juge si nécessaire dans le cadre d'une plainte si elle allait jusque là.. mais la brigadier m'a dit (et à plusieurs reprises) que si je ne venais pas à 14h, la police viendrait me chercher chez moi demain à 06h du matin ...

Comme en contexte je me doute que cette convocation-audition est une manip et prétexte pour me réinterner arbitrairement (alors que je suis menacée de réinternement avec injections/ voir courrier plus bas du 23 avril 2014)  pour me faire taire, suis légitimement terrorisée.(mais je garde mon sang foid) ; je vais déposer mon courrier au TGI cet apm comme je l'avais prévu et attendre demain matin 06h pour voir ce qu'il se passe ; je n'ai pas le choix car je ne vais quand même pas me jeter dans la gueule du loup en allant directement au commissariat et sans même laisser un écrit en défense avant,alors que je me doute qu'en tel contexte si grave de méthodes criminelles dans mon affaire la police de Nanterre, "aux ordres", ne va pas subitement en audition faire comme si 'j'étais tout à coup normale ! alors que j'ai plaintes en cours (dont une contre la police avec partie civile et qu'ils m'ont faite internér de force en juillet 2013, sans rien à l'appui pour me faire taire sur mes plaintes en cours.(voir document plus bas)... et alors que le commissaire Clouzeau a déclaré en 2011 en commission rogatoire, je cite  "s'être aperçu (dès 2004) que Beatrice EL BEZE  ne joussait pas de toutes ses facultés (mentales) "  (!!!) ce qui est juste délirant vu toutes les attestations (les voir ICI), pendant, avant et ensuite; de ma bonne santé mentale, et les nombreux courriers de soutien dans mon affaire..

On est dans des méthodes monstrueuses dignes des pires dictatures et des pires intox ! comme on le voit, pour me faire taire sur mes plaintes en cours (alors que la justice "aux ordres" traite en mascarade ou pas du tout les plaintes que j'ai du déposer pour faits prouvés à mon encontre) et pour me faire taire sur le sujet de la  torture électronique que je subis depuis le 12 nov 2013, ; je sais que Sarkozy et les siens sont prêts à tout et au pire et le prouvent dans  mon affaire (harcèlement criminel en réseau dès fin 2002, avec privation intentionnelle de sommeil par harcèlement électronique sonore réitéré dun logement à l'autre dès cette date, faux témoignages, faux et usage de faux, falsification de documents officiels en justice, faux dossiers psychiatriques (pour moi en 2013 et pour mon père deux mois après dès que je l'ai reconctacté en juin 2006 moi même alors déjà menacée d'internement par la police de Nanterre dèpuis 2004), invention de amladie juive génétique très rare pour mon père, pour  le faire taire , en 2007 .. +  internement  arbitare pour moi durant le mois de juillet 2013 .. puis torture electronique 24/ 7 dès le mois denov 2013, .pour m'élliminer progressivement

J'ai les "autorités" - au moins celles sous la coupe de Sarkozy et des siens -  contre moi,,c'est on ne peut plus clair... ainsi que la dissidence qui ignoblement et lachement collabore,.. ainsi que le réseau de fake(= fausses victimes) que j'ai dénoncé noms à l'appui récemment, constitué en pare- feu à l'intérieur du monde de la torture electronique pour cacher ses crimes en balançant de fausses informations..

Me faire taire sur mon affaire remontant jusqu'à Sarkozy et me faire taire sur le sujet si grave de la torture électronique et ses crimes officieux  -  sujet à dimension internationale (voir 1ere conférence du 20 nov 2014 à Bruxelles ) pour lequel je me bats puisque j'en suis gravement victime depuis nov 2013  - ... est impératif pour les autorités. / voir toute l'affaire racontée ici preuves à l'appui  

Beaucoup de personnes qui ont collalboré au pire au sein des administrations et ailleurs dès fin 2002 et ensuite dans mon affaire ont donc intérêt à ce que l'on me fasse taire... et l'on ne peut être avoir de pires ennemis que le lobby et ses valets. Si la dissidence en France ne collaborait pas ainsi honteusement (dès aout 2008 et à nouveau dès mai  2014  dans mon affaire,(y compris dans ses alliances avec le réseau de fake que je dénonce (laurent  Louis  travaillant avec Eucach.et étant  en même ttemps ami très proche de Dieudonné,lui même ami très proche des herr doktor collabos: joe le corbeau, allain Jules.. etc),  j'aurais eu alors un vrai soutien et ne pourrais être ainsi persécutée et torturée de pire en pire,(et salie en prime !,)  au vu et su de tous.

Ceci dit je ne regrette en rien mon combat pour dénoncer l'horreur de la réalité de la  torture  électronique ; c'est un combat capital ! nul ne doit se taire devant cette monstruosité de crimes officieux ! ..

* Ai prévenu l'avocate qui s'occupe de la procédure judiciaire en cours de contestation de mon internement / voir document plus bas) , et demain je dirai (sur son conseil ce jour)  à la  police de la contacter...'ai dit  tout cela à la brigadier mais elle a continué de me dire que demain la police viendrait me chercher  si je ne venais pas (or une plainte en diffamtion ne peut motiver cette utlisation de la force d'autant que j'ai dit et écrit être d'accord pour être auditioonnée au tribunal devant un juge si la "plainte en diffamtion" (sur laquelle je n'ai aucune iinformation) allait jusque là. ;  le but semble donc bien de me faire réinterner de force via la police et ses déclarations via une convocation au commissariat.

Face à l'ensemble de ces méthodes criminelles,dans mon affaire, je ne peux rien faire d'autre quee refuser  - via un courreier détaillé au Procureur  -  d'y aller, n'ayant pas assez d'argent pour me faire assister par un avocat au commissariat

Je suis effectivement terrifiée (bien que calme et gardant mon sang froid, je le répète volontairement et parce que c'est vrai), l'lhopital psychiatrique pour vous museler sur consignes étatiques avec soins forcés (méthodes criminelles de Sarkozy au coeur de toute mon affaire) étant la pire des choses et bien plus destructrice et plus épouvantable que la prison !... et il y a d'autant plus de quoi être terrifiée que je connais déjà les méthodes de la police et des psychiatres dans mon affaire, agissant sur consignes de Sarkozy et des siens ..  et je connais aussi l'horreur de la torture electronique que je subis depuis le12 nov 2013., pour méliminer progressivement .. et donc là je peux tout redouter...voilà pourquoi j'informe et  je me tairai et ne ferai aucune déclaration devant la police si elle aborde certains sujets. Ils n'auront quà inventre , ils savent très bien le faire !..

 

Béatrice EL BEZE  (26 janv 2015)

(Voir  l'horreur de mon affaire  (résumé et documents à l'appui) et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes (cliquer) publiées dans JAL à mon nom en 2002)  sur la page d'accueil, ici :  et ma situation actuelle pire que jamaisen cliquant ICI 

_____________________

*En raison de la gavité exceptionnelle de ma situation ce jour, je décide de rendre visible le nom de mon avocate : Maitre Isabelle Coutant Peyre,  dont l'assignation est en cours depuis juillet 2014 pour contestation de mon internement arbitraire.   

 

* les bandes caches sur l'attestation commune plus bas pour cacher volontairement les adresses  des membres de ma famille ont laissé des traits, mais ça ne change rien au contenu  

 
 
 Preuve envoi assignation le 21 juillet 2014, par huissier

, dans le cadre de la procédure faite avec avocat(e) (cité dans le courrier au Procureur juste au dessous)  pour  plainte en constestation de mon internement arbitraire et de mon (faux)  dossier psychiatrique (en juillet 2013)  ; ai caché certaines informations, dont le nom de mon avocat(e) et l'adresse de l'agent judiciaire d'Etat....   

  *  Alain Benajam, Président  "Réseau voltaire France" , m'a (cliquer)  trahie très gravement  dès juin 2014 ,  et ai fait enclencher la procédure  cidessus moi même, (en me débrouillant comme je peux, malgré mes faibles moyens financiers)  ; l' assignation  a été envoyée depuis le 21 juillet 2014, par l'avocat  cité.

----------------------------------------------------------------------------------------------------

ASSIGNATION 2 001

 

------------------

*courrier capital au Doyen des Juges  le 23 avril 2014,

pour réactiver mes plaintes et dénoncer les conditions de mon intermement   et  les  menaces  lors de ma libaration ...)

 maintien plainte doeyn procureur avril 2014 001

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article