Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Béatrice EL BEZE - BLOG  -  Victime de méthodes criminelles monstrueuses(voir affaire) dont  Assassinat progressif  en cours par Torture Electronique,via le suppôt du lobby judéonazisioniste Nicolas SARKOZY, actif dans l'ombre, réélu ou pas...!

Intervention (vidéo) de Beatrice EL BEZE à la 1ère conférence mondiale sur la Torture Electronique, 20 nov 2014 Bruxelles

21 Décembre 2014 , Rédigé par Béatrice EL BEZE Publié dans #Mes articles sur la Torture Electronique

Intervention  (vidéo) de Beatrice EL BEZE à la 1ère conférence mondiale sur la Torture Electronique, 20 nov 2014, Bruxelles

___________________________________________
!! insert  du 06 juillet 2015 !!   :  voir ce lien : La gigantesque Arnaque du Mind Control ! pour cacher les meurtres par microondes / par Béatrice EL BEZE ..  car je ne soutiens plus du tout Peter Mooring  dorénavant mais dénonce sa collaboration avec le réseau de fakes (d'Eucach, Icacct ..etc )  qui noyautent et coorgranisent les conférences avec lui deepuis nov 2014, décrédibilisant gravement via des intox,  les vraies victimes de torture électronique. Voir aussi (ses mails à l'appui) : "Pourquoi moi Beatrice EL BEZE, je ne soutiens plus mais dénonce Peter MOORING (Fondation Stopeg)
____________________________________________
Voir l'horreur de mon affaire (résumé et documents à l'appui) et tout ce que je subis (en raison de mes opinions politiques antisionistes cliquer publiées dans JAL à mon nom en 2002) sur cliquer la page d'accueil, ICI    * et voir ma situation de danger et torture pires que jamais actuellement en cliquant ICI 
 
De plus en plus cruellement torturée actuellement...  voici mon intervention  le 20 nov 2014 , d'un quart d'heure et  faite en anglais , comme demandé pour les besoins  de cette cliquer première conférence mondiale sur le sujet de la Torture Electronique .
(et voir en bas de page, la vidéo introductive de Peter Mooring, responsable Fondation Stopeg)
 
Intervention en 3 parties - 1ère partie: mon affaire / 2ème partie: collaboration de la dissidence / 3ème partie: un réseau criminel international de fakes (fausses victimes)
 
*voir  mon article détaillé, capital et critique sur le déroulement de cette première conférence  mondiale: ICI
  
*pour info: Je vais transcrire mon intervention en français ces jours ci, la mettrai ci -dessous dans cet article puis tenterai de la mettre en sous titres français insérés dans la vidéo dès que possible...
... mais pour avoir une idée dès maintenant du contenu , voici mon intervention telle que prévue et résumée dans le document officiel de la conférence , j'en ai évidemment dit  davantage en live ci-dessus:     
  
Extrait du document cité,  le voir ICI:
 
"Dans mon intervention de 15 minutes, je compte parler de:

1/ Mon affaire terrible illustrant magistralement le harcèlement criminel en réseau institutionnel contre de opposants et dans mon cas en raison seule de mes opinions politiques antisionistes , publiées. Mes plaintes en cours avec partie civile et les documents dans mon affaire prouvent la réalité de cette affaire dès fin 2002, remontant jusqu’à Sarkozy nommément, avec méthodes criminelles pour harceler et isoler et faire passer pour folle une cible avec la collaboration évidentes des institutions (prouvant la réalité d’un réseau institutionnel criminel en place) via des faux et usages de faux , falsification de documents, traque en psychiatrie, empêchement de travailler , privation intentionnelle de sommeil par harcèlement électronique sonore (dès 2002) ……. et cela jusque sur ma famille (mon père qui voulait m'aider mais fait passé faussement pour fou dès 2006 et détruit lui aussi pour le faire taire dès 2007 ) … et jusqu’à mon internement arbitraire en juillet 2013 pour me faire taire moi aussi sur toutes ces méthodes criminelles et sur mes plaintes en cours. La torture électronique proprement dite (dans mon cas par « people cooker ») , souvent considérée phase finale du gang stalking, sera entamée contre moi 3 mois après mon internement et ma mise à isolement par faux dossier psychiatrique. Le but en est clairement ma destruction physique programmée (= meurtre programmée de la cible) .
 
2/ Le rôle de la dissidence, notamment en France: En effet mon soutien par la dissidence en février 2014 m’a permis de dénoncer les méthodes subies , y compris de faire une émission metatv le 15 mai 2014 avec Peter Mooring ; mais une collaboration par la dissidence a suivi juste après sur probables pressions, pour me faire passer publiquement pour une folle à interner. Cette  grave collaboration a été relayée par tous les VIP de la dissidence en France et finalement suivie fin sept 2014 par une censure de l’émission, par Metatv , et cela malgré l’assignation en cours en justice avec avocat depuis juillet 2014 pour contester mon internement et demander la nullité de mon dossier psychiatrique. Le silence de la dissidence sur le sujet et sa grave collaboration par diffamation sur ma santé mentale, aident les bourreaux qui me torturent et décrédibilise les victimes. 
 
3/ Enfin un problème majeur est l'infiltration de plus en plus active de fake en réseau dans le monde de la torture électronique, pour contrôler les victimes et fausser le discours sur ce sujet. La technique de manipulation principale est de mêler de vraies informations avec de fausse informations , par exemple : fausses photos de cicatrices soi disant par brulures / fausse nécessité d’implants pour être torturée / fausse possibilité de protection contre la torture (notamment contre le « people cooker ») etc.. Ces fausses informations sont destinées à minimiser l’horreur de la torture subie, à nier le meurtre programmé de cibles et à isoler les vraies victimes - qui passeront très vite pour folles si elles n’ont pas d’implants, pas de cicatrices... et si elles disent qu'elles continuent de souffrir horriblement même en tentant de se protéger - "

 
Vidéo contre preuve manifeste...
 
Ce document vidéo prouve lui aussi et à lui seul,  les mensonges ignobles et diffamations  monstrueuses par les administrations françaises (police, université, justice, psychiatres, etc..sur consigne sarkoziennes, ainsi que les diffamations monstrueuses de la dissidence collabo des VIP du  club Soral - Dieudonné (qui sont les mêmes diffamations que celles de la police et du lobby nazisioniste derrière) ; en effet ce sera bien la première fois que l'on aura vue applaudie et invitée à faire une intervention, qui plus est en anglais, dans une conférence mondiale sur un sujet grave de crimes d'Etat programmés par torture, une personne française (moi) soi-disant: 
   

"incohérente dans (mes) propos" (Mr Ramond, secrétaire général Univ), "dangereuse pour les autres et pour (moi même) par agressivité "(B. madeuf, présidente université), "paranoiaque" (B. Madeuf),  j'ai des "troubles du comportement empêchant (mon) intégration dans les services " (Mr Ramond),  je ne "jouis pas de toutes (mes) facultés mentales depuis 2004" (commissaire Clouzeau/ voir doc plus bas)  et je suis "schizophrène avec délires persistants" (dossier psychiatrique fait lors de mon internement).. "/ voir cet article, avec liens vers preuves à l'appui: ICI

 
Voilà comment Sarkozy et les siens falsifient et salissent gravement la vie d'un citoyen lambda, avant de l'éliminer (dans mon cas par torture électronique)  pour le faire taire.
 
________________________
Voici aussi l'intervention de Peter Mooring, responsable de la Fondation Stopeg  victime de torture electronique et intiateur de cette  première conférence  mondiale 
 
 
Excellente intervention de Peter Mooring, Responsable Fondation "Stopeg electronic weapons and gang stalking", qui a initié et organisé et ouvert cette première conférence mondiale sur la Torture Electronique et ses crimes barbares et officieux d'Etats, par meurtres ciblés programmés (sur certains activistes, opposants ou personnes considérées génantes ; ainsi que par expérimentations sur cobayes non consentants - englobant les tortures physiques et/ou mentales (=mind control) - 
 
Beatrice EL BEZE  (21 déc 2014)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article